• Restons à Rome, par un autre voyage, celui de 2011.

    Celui-ci sera décrit en 5 parties.

     

    La «Ville Eternelle», capitale de l’Italie et emblème du christianisme. Aucune ville au monde n’offre autant d’oeuvres d’art, de vestiges antiques et de monuments. Je suis allée à Rome en 1957 une première fois, peut être est-ce la pièce jetée par mon bras droit en tournant le dos à la fontaine de Trévi qui me fait revenir cette année, en 2011. Les sept "Rome" à travers les âges : Rome étrusque, Rome consulaire, Rome impériale, Rome papale, Rome de l’Unité, Rome mussolinienne, Rome actuelle.

    ROME (2011) - 1ère partie

    le Tibre et le château St Ange

    Les sept collines : Le Capitole, le Palatin, l’Aventin, le Celio ou Caelius, l’Esquilin, le Viminal, le Quirinal. Selon le proverbe, tous les chemins mènent à Rome. Aujourd’hui, usée par les siècles, cette splendide métropole du sud de l’Italie renâcle à jouer son rôle de capitale d’un Etat moderne. Le Tibre a longtemps été une voie de communication importante, mais ses crues restaient redoutables : il est aujourd’hui endigué. 

    Ce matin, nous irons admirer dans l’église de St-Pierre-aux-Liens la fameuse statue de Moïse, œuvre capitale de Michel-Ange, du 5e siècle. Les travaux de construction de San Pietro in Vincoli débutèrent en 431. La consécration a été prononcée par le pape Sixte III (432-440).

    Le Pape Léon 1er le Grand (440-461) reçut des mains d’Eudoxie, impératrice à Byzance, les chaînes portées par Saint-Pierre dans ses prisons de Jérusalem et de Rome. les reliques sont visibles sous le maître d’autel.

    ROME (2011) - 1ère partie

    La première construction, du 5e siècle, a gardé sa forme de basilique à trois nefs, auxquelles s’ajoute un transept tout à fait novateur à l’époque. Les colonnes doriques sont d’origine , sans doute récupérées d’un édifice de la Rome antique. Entre le 8e et le 15e siècle, des réaménagements sont opérés. Sixte IV fait édifier le parvis à portique et le cloître (1475). Une fresque montre une procession contre la peste de 1476. Dans la première moitié du 18e siècle, la restauration conduit à réaliser les fresques du plafond de la nef centrale. La célébrité de l’église est principalement due au tombeau inachevé du Pape Jules II, se trouvant dans la nef centrale, commandité par le Pape lui-même, sous l’autorité duquel l’église était placée depuis 1471, alors qu’il était cardinal. Il a été réalisé par Michelangelo Buonarroti, le grand Michel-Ange. Notre itinéraire à la découverte de la Rome antique nous conduit au Colisée. L’amphithéâtre inauguré en l’an 80 est un chef-d’œuvre de l’architecture antique. Il est célèbre pour les combats de gladiateurs et de fauves.

    ROME (2011) - 1ère partie

    Le Colisée, à l’origine amphithéâtre Flavien, doit son nom à une colossale statue de Néron qui au moment de sa construction se dressait à proximité. C’est un amphithéâtre elliptique situé dans le centre de la ville de Rome, entre l’Esquilin et le Cælius, le plus grand jamais construit dans l’Empire romain. Il est l’une des plus grandes œuvres de l’architecture et de l’ingéniosité romaine. Sa construction, de pierre, de ciment et de tuiles, juste à l’est du Forum romain, a commencé entre 70 et 72, sous l’empereur Vespasien, et s’est achevée en 80 sous Titus. D’autres modifications ont ensuite été apportées au cours du règne de Domitien (81-96). Le nom d’amphithéâtre Flavien dérive du nom de famille (gens Flavia) des deux empereurs Vespasien et Titus.

    ROME (2011) - 1ère partie

    Pouvant accueillir entre 50 000 et 75 000 spectateurs, le Colisée a été utilisé pour la chasse d’animaux sauvages, les combats de gladiateurs et autres spectacles publics. Il est resté en service pendant près de 500 ans, les derniers jeux se prolongeant jusqu’au VIe siècle. Outre les jeux traditionnels de gladiateurs, de nombreux autres spectacles y ont été organisés, tels que des simulacres de batailles navales (des naumachies), des chasses d’animaux sauvages, des exécutions publiques, des reconstitutions de batailles célèbres et des drames basés sur la mythologie romaine. Le bâtiment a finalement cessé d’être utilisé au cours du haut Moyen Âge. Il a plus tard été réutilisé pour des buts variés tels que des habitations, des ateliers d’artisans, le siège d’un ordre religieux, une forteresse, une carrière et un sanctuaire chrétien.

    ROME (2011) - 1ère partie

    Le Colisée est en état de ruine, en raison des dommages causés par les tremblements de terre et la récupération des pierres, mais il continue à donner la mesure de l’ancienne puissance de la Rome Impériale. Aujourd’hui, il est l’un des symboles de la Rome moderne, une de ses attractions touristiques les plus populaires, et a encore des liens étroits avec l’Église catholique romaine : chaque Vendredi saint, le pape mène une procession aux flambeaux sur un chemin de croix aboutissant à l’amphithéâtre.

    ROME (2011) - 1ère partie

    Le Colisée est représenté sur la pièce de monnaie italienne de 5 centimes d’euro. Nous nous rendons ensuite au Capitole, l’antique colline qui symbolise la puissance de Rome. Son aménagement fut réalisé par Michel-Ange au 16e siècle. D’ici, nous aurons également une merveilleuse vue sur l’ensemble des ruines du Forum romain.

    ROME (2011) - 1ère partie

    Le Capitole est la plus petite des sept collines de Rome, avec une longueur de 460 mètres pour une largeur moyenne de 180 mètres, et se trouvant entre le Forum Romanum et le Champ de Mars. La colline était entourée par des falaises raides de tous côtés excepté au sud-est, où elle était accessible de la vallée de Forum Romanum. Le Capitole fut la forteresse naturelle de Rome. Sa position stratégique au cœur des voies des communications terrestres et fluviales, dominant d’un côté le fleuve Tibre et de l’autre côté la vallée du Forum (Velia), permit aux Romains de contrôler la traversée et la remontée du fleuve. 

     

    ROME (2011) - 1ère partie

    ROME (2011) - 1ère partie


    votre commentaire
  • ROME, ville Eternelle (It) (1957)

    Même après autant d’années, je n’ai jamais oublié mon voyage à Rome en 1957. Ce voyage était organisé par la J.O.C. de mon village, pour le Congrès International de ce mouvement. J'y ai vu le Pape Pie XII à 2 mètres de moi.

    ROME (1956)   Pie XII

    Ce fut mon premier voyage à l’étranger et il est resté gravé au plus profond de moi. Nous sommes partis en train International vers l'Italie, avec notre groupe de jeunes.

    ROME (1956)

    Rome est la capitale de l’Italie. Elle se trouve sur le Tibre, dans la région du Latium, dans le centre du pays et à 22 km de la mer Tyrrhénienne.

    Selon une étymologie populaire, Rome doit son nom à la légende de jumeaux Romulus et Rémus, où le premier tua le second, obtenant ainsi le droit de donner son nom à la ville qu’il construisait. En réalité, le nom de Rome viendrait du mot Rumon, nom étrusque du Tibre, qui serait ainsi devenue « la ville du fleuve ».

    Rome fut dans l’Antiquité la capitale de l’Empire romain. On l’appelait alors couramment « Urbs » (la Ville par excellence). On l’appelle parfois « la Ville aux sept collines ».

    ROME (1957)

     

    Les catholiques considèrent l’évêque de Rome (le pape) comme le successeur de saint Pierre et la ville de Rome comme le centre de la Chrétienté ou tout du moins du catholicisme. Rome est également le chef-lieu du Latium et de la province de Rome.

    Il existe aussi plusieurs proverbes sur Rome :

    « A Rome, conduis-toi en Romain »

    « Tous les chemins mènent à Rome »

    « Rome ne fut pas construite en un jour ».

    ROME (1957)

    La Cité du Vatican est une enclave extra-territoriale incluant la basilique Saint-Pierre, ainsi que d’autres bâtiments romains. Elle constitue l’État de la cité du Vatican. Le pèlerinage de Rome est, avec ceux de la Terre Sainte (Jérusalem en particulier) et de Compostelle, l’un des trois principaux pèlerinages chrétiens. On arrive à la ville par la via Francigena ; dans Rome, le pèlerinage inclut généralement les quatre basiliques majeures (Saint-Pierre, au Vatican, Saint-Paul-hors-les-Murs, Saint-Jean-de-Latran et Sainte-Marie-Majeure) et souvent trois autres basiliques mineures, constituant le « Tour des sept églises« .

    De par son histoire très ancienne, Rome est une ville très riche en monuments, musées et points de vue. C’est ainsi la deuxième ville la plus visitée au monde après Paris (avec laquelle elle est d’ailleurs jumelée) avec environ 12 millions de visiteurs annuels.

    rome 3

    Le Vatican 

    Le Vatican est un territoire de 0,5 Km2, que le Pape gouverne, depuis les accords de Latran, 1929.
    Moins de 300 habitants, dont une centaine de gardes suisses.
    6 millions de pèlerins et visiteurs annuellement.

    A l’origine, s’y trouvaient les cirques de Caligula ou de Néron. Egalement la tombe de saint Pierre.

    L’état de la Cité du Vatican a été instauré en 1929, d’après les accords de Lateran entre l’Italie et le Saint Siège. Il s’étend sur 44 hectares et comprend une place, la basilique St Pierre et le Palace du Vatican.

    garde

    Il est clos par de hauts murs, et possède sa propre administration, ses gardes (les gardes suisses), sa poste, sa banque, sa station de radio, sa gare, et des supermarchés, hors taxe. Les musées du Vatican (avec visite de la chapelle Sixtine) et la basilique Saint Pierre sont les principales attractions. 

    vatican

    La chapelle Sixtine évoque la fresque du Jugement dernier de Michel Ange.

    Pape entre 1471 et 1484, Sixte IV fait restructurer la chapelle qui lui doit son nom. Réalisées en 1481, les fresques des parois sont dues à de nombreux artistes dont Botticelli, Ghirlandaio et Perugin.

    chapelle Sixtine jugement dernier michel ange

    la Chapelle Sixtine (où se trouve « le Jugement Dernier » de Michel Ange). 

      

    Le Colisée

    La construction de cet amphithéâtre d’une capacité de 60000 personnes a commencé sous le règne de Vespasien en 72 avant JC et se termina en 80. Il tire son nom de la statue de Néron qui se trouvait près du site. La circonférence du Colysée est de 527 mètres et la hauteur actuelle de 48,5 mètres.

    L’amphithéâtre accueillait des jeux tels que les combats entre animaux ou entre gladiateurs, jusqu’à 10 spectacles par jour.

    colisée

     

    Fontaine de Trevi

    C’est la plus célèbre fontaine de Rome. Construite au milieu du XVIIe siècle, elle mesure 20 mètres de long et 26 mètres de haut. Elle tirerait son nom des paroles « tre vie » (trois rues) ou du nom d’une femme, Trévi, qui aurait sauvé sa virginité en indiquant l’emplacement de cette source. La statue de Neptune se trouve au centre et est entourée de quatre statues qui représentent les saisons.

    fontaine de trevi

     Fontaine de Trevi 

     

    La ville éternelle représente un paradis pour les touristes, de par le nombre de sites touristiques à visiter. Les monuments historiques, les églises, les places, les jardins et fontaines sont tellement nombreux qu’il vous faudra plus d’une visite pour admirer toute la ville.

    La place d’Espagne (Piazza di Spagna) doit son nom à la présence de l’ambassade d’Espagne qui s’établit sur la place au XVIIème siècle. La place est bordée de beaux immeubles aux couleurs chaudes. Mais ce qui fait la réputation de la place d’Espagne, est la perspective de la fontaine de la Barcaccia à l’église de la Trinité des Monts, reliée par un très bel escalier construit au XVIIIème siècle.

    place d'espagne

    la Place d’Espagne, où fut tourné le film « Vacances Romaines » avec Audrey Hepburn.

     

    Piazza Navona, Piazza di Spagna, Piazza del Popolo
    La place de Navone (Piazza Navona) fut construite sur les ruines du stade de Domitien en 86 et est ornée de 3 fontaines (dont la fontaine des fleuves de Le Bernin) et de l’église Sainte Agnès. La place d’Espagne (Piazza di Spagna) doit son nom au fait qu’elle fut pendant longtemps considérée comme territoire espagnol. Ainsi lorsqu’on était sur cette place, on ne dépendait plus des lois de la ville mais de celles d’Espagne. La place fut également française. Ainsi, l’église de la Trinité des Monts, en haut de grands escaliers, fut construite par ordre du roi de France Louis XIII. La place du Peuple (piazza del Popolo) fut aménagée fin XVIIIe par l’architecte des papes Pie VI et Pie VII. Au centre un obélisque datant de l’époque de Ramsès II (XIIIe siècle avant JC).Fontaines et statues à l’est et à l’ouest.

    piazza navona

     

    Piazza Navona

    Dessiné en 1576 par Giacomo della Porta, le bassin de la fontaine de Neptune, disposé à l’une des extrémités de la place Navone, a reçu des ornements sculptés (Neptune luttant contre une pieuvre, naïades, putti et chevaux marins) à la fin du XIXème siècle.

    fontaine de neptune

    fontaine de Neptune

     

    Le Panthéon

    Le Panthéon de Rome est un édifice religieux romain qui fut à l’origine le temple de toutes les divinités de la religion officielle de la Rome antique, et qui fut transformé en église chrétienne au VII siècle. Le Panthéon original fut construit en l’an 27 avant JC sous la République romaine, pendant le troisième mandat du consul Marcus Vipsanius Agrippa. Depuis la Renaissance le Panthéon est utilisé comme tombeau. Parmi les personnalités qui y sont enterrées se trouvent les peintres Raffaello Sanzio et Annibale Carracci l’architecte Baldassare Peruzzi et deux rois d’Italie : Victor Emmanuel II et Umberto Ier de même que l’épouse de Victor Emmanuel, la Reine Marguerite de Savoie.

    pantheon

    le Panthéon

     

    Le Palatin

    La plus prestigieuse des sept collines de Rome présente des vestiges depuis l’époque de Romulus jusqu’à la période impériale.

    palatin

    le Palatin

     

    Castel Gandolfo

    C’est une commune italienne de la province de Rome dans le Latium. Elle est située à 5 km au sud-est de Rome, dans la zone des Castelli romani, sur le sommet du cratère qui surplombe le lac d’Albano. 

    Elle est principalement connue pour être la résidence d’été des papes, et ce, depuis Urbain VIII qui s’y fit bâtir un palais. Pie XII et Paul VI, entre autres, y moururent.

    castel gandolfoCastel Gandolfo

     

    Les Catacombes

    Je n'ai pas oublié cette visite lors de mon voyage, marquée par ce lieu.

    Les catacombes sont situées sur la Via Appia antica. Les sépultures de romains, juifs et chrétiens (dont les premiers papes) sont entassées là. Les galeries sont creusées dans le sol relativement meuble sur plusieurs niveaux. 

    Les oraisons funèbres ont lieu dans des autels situés en sous sol. Les tombes sont empilées sur plusieurs étages, les galeries font 3 à 4 m de haut avec des couloirs d’à peu près 1m20. 
    La visite est très impressionnante et bien commentée. Elle dure environ 30 minutes.

    catacombesles Catacombes


    Les aéroports

    Rome est desservie par trois aéroports, dont les deux principaux, l’aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino et l’aéroport de Ciampino, sont administrés par Aeroporti di Roma. L’aéroport Léonard-de-Vinci, situé au sud-ouest de Rome à Fiumicino, est le principal du pays. L’aéroport de Ciampino, au sud-est de Rome, est utilisé à la fois par le transport commercial et militaire. Quant à l’Aeroporto del’Urbe », c’est un petit aéroport dédié aux vols privés.

    alitalia

    C'est à Rome que pour la première fois également j'ai pu déguster "un morceau de pastèque".

    ROME (1957)

    De la même façon qu'à l'aller, nous sommes revenus en train et je n'ai pas oublié que à la gare de Rome, tout notre groupe a entonné : "Arrivederci Roma".

    ROME (1956)

     


    votre commentaire
  • PARIS-VERSAILLES -Fr. (1982)

    Paris est la ville la plus peuplée et la capitale de la France, chef-lieu de la région d’Ile-de-France et unique commune-département du pays. Elle se situé sur une boucle de la Seine, au centre du Bassin parisien, entre les confluents de la Marne et de la Seine en amont, et de l’Oise et de la Seine en aval. 

    La position de Paris à un carrefour entre les itinéraires commerciaux terrestres et fluviaux au coeur d’une riche région agricole en a fait une des principales villes de France au cours du Xe siècle, avec des palais royaux, de riches abbayes et une cathédrale; au cours du XIIe siècle Paris est devenu un des premiers centres en Europe pour l’enseignement et les arts.

    Que ce soit la Fronde, la Révolution Française ou plus proche de nous mai 1968, Paris a toujours été au coeur des événements qui ont marqué l’histoire de la France. 

    paris

     

    La tour Eiffel, initialement nommée tour de 300 mètres, est une tour de fer puddlé construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs pour l’exposition universelle de 1889. Situé à l’extrémité du Champ-de-Mars, en bordure de la Seine, ce monument parisien, symbole de la France et de sa capitale est le neuvième site le plus visité du pays en 2006 et le premier monument payant visité au monde avec 6,893 millions de visiteurs en 2007.

    Gustave Eiffel, qui vécut jusqu’à 91 ans, avait raison de dire : « Je devrais être jaloux de la tour, elle est plus célèbre que moi ».

    tour eiffel

     

    Arc de triomphe

    Au coeur de la vie grouillante de Paris, dans un quartier où le monde des affaires côtoie celui du commerce et du tourisme, l’Arc de Triomphe de l’Etoile au delà de sa valeur architecturale et artistique est relié à notre inconscient collectif. Il fait partie de notre paysage urbain monumental comme de notre culture nationale.

    Edifié à partir de 1806 par ordre de Napoléon 1er en l’honneur des armées françaises, achevé trente ans plus tard sous le règne de Louis Philippe, l’Arc de Triomphe consigne la mémoire et le symbole.

    arc de triomphe

     

    Cathédrale Notre-Dame

    Notre-Dame de Paris, ou simplement Notre-Dame pour les Parisiens, est la cathédrale de l’archidiocèse catholique de Paris.

    Notre-Dame de Paris n’est pas la plus grande des cathédrales françaises, mais elle est indiscutablement l’une des plus remarquables qu’ait produites l’architecture gothique en France et en Europe. Elle fut lors de son achèvement la plus grande cathédrale d’occident. Ce chef-d’œuvre, l’un des symboles les plus connus de la capitale française, est situé à l’extrémité est de l’île de la Cité, centre historique de la ville, tout près des berges de la Seine.

    notredame00

     

    Les champs Elysées

    L’avenue des Champs-Élysées (ou simplement les Champs-Élysées, parfois même les Champs) est une grande et célèbre avenue de la ville de Paris. Elle est considérée comme la plus belle avenue de Paris, et, selon une expression couramment utilisée en France, comme la plus belle avenue du monde. Elle tire son nom des champs Élysées, le lieu des Enfers où séjournaient les âmes vertueuses dans la mythologie grecque.

    champs elysées

     

    L’Elysée

    Le palais de l’Élysée est le siège de la présidence de la République française et la résidence officielle du Président de la République depuis la IIe République (1848 à 1851). Il est situé 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré à Paris, dans le 8e arrondissement.

    PARIS-VERSAILLES (1982)

     

    Montmartre

    La butte Montmartre à Paris est bien connue pour son Sacré Coeur et sa vue panoramique sur Paris. Mais c’est aussi un quartier gastronomique et culturel au charme authentique, parsemé d’escaliers et de vieux lampadaires.

    Montmartre_(21) 

    Basilique du Sacré-Coeur à la butte Montmartre

     

    Père Lachaise

    Le cimetière du Père-Lachaise est le plus grand cimetière de Paris intra-muros et l’un des plus célèbres dans le monde. Situé dans le 20e arrondissement de la ville, de nombreuses personnes célèbres y sont enterrées.

     

    père lachaise

     

    Le Louvre

    Constitué de 8 départements, le musée du Louvre présente 35000 œuvres dans 60 600 m² de salles dédiées aux collections permanentes. Le kaléidoscope vous permet d’apprécier par une lecture thématique et transversale l’étendue des œuvres exposées.

    PARIS-VERSAILLES (1982)

    Musée du Louvre

     

    La Pyramide du Louvre est une pyramide de verre et de métal, située au milieu de la cour Napoléon du Musée du Louvre

    Commandée par le Président de la République François Mitterrand en 1983, la pyramide a été conçue par l’architecte sinoaméricain Ieoh Ming Pei. La structure, qui a été entièrement construite de segments de verre, s’élève à 20,6 mètres sur une base carrée de 35 mètres de côté. La pyramide est composée de 603 losanges et 70 triangles en verre.

    pyramide louvre

     

    Le musée d’Orsay est un musée national situé à Paris, sur la rive gauche de la Seine, dans le VIIarrondissement. Les collections du musée d’Orsay présentent la peinture et la sculpture occidentale de 1848 à 1914, mais aussi les arts décoratifs, la photographie et l’architecture. On peut y voir des chefs-d’œuvre comme l’Olympia de Manet, la Petite Danseuse âgée de quatorze ans de Degas, L’Origine du Monde de Courbet, la peinture impressionniste…

    orsay2
     

    Exposées sur trois niveaux, toutes les formes d’art (peinture, sculpture, architecture, objets d’art, mobilier, cinéma, photographie, musique, décor d’opéra), sont présentées dans l’ordre chronologique sur la période allant de 1848 à 1914. Le musée d’Orsay comble ainsi l’espace de temps entre les collections du musée du Louvre et celles du musée d’Art Moderne du Centre Georges Pompidou.

    Le musée d’Orsay est également un lieu de spectacle, de réflexion et de formation. Il propose un programme de concerts consacré au répertoire de la période 1848-1914 dans l’auditorium et le restaurant. L’auditorium accueille également des projections de films, en particulier un festival annuel consacré au cinéma des origines. Les adhérents peuvent régulièrement assister à des conférences et débats, notamment autour de thèmes liés aux expositions temporaires.

    musée d'orsayle musée d’Orsay

     

    La Seine

    L’histoire de Paris est étroitement liée à la Seine. Les principaux monuments ont épousé les méandres du fleuve, sans prendre en compte l’orientation du soleil. L’architecture parisienne offre de nombreux témoignages d’ouvrages construits au bord du fleuve depuis l’époque du Moyen-Age.

    quais de la seine

    les quais de la Seine

     

    Paris vibre avec la Seine et depuis cinquante ans la Compagnie des Bateaux-Mouches raconte cette histoire d’amour à des générations de passagers curieux, poètes, romantiques, amoureux…

    bateau mouche sur la seine

     

    Le métro

    Le métro de Paris est un des systèmes de transport en commun desservant la ville de Paris et son agglomération. Il comporte 16 lignes en site propre, essentiellement souterraines, totalisant 214 kilomètres de voies. Devenu un des symboles de Paris, il se caractérise par la densité de son réseau au cœur de Paris et par son style architectural homogène influencé par l’Art nouveau.

    métro

     

    La Sainte Chapelle

    Joyau de l’architecture gothique, la Sainte Chapelle fut édifiée au XIIIe siècle sur ordre de Saint-Louis pour abriter la couronne d’épines du Christ. La chapelle haute avec ses 600 m2 de verrières dont les 2/3 sont authentiques offre un des ensembles les plus complets de l’art du vitrail à cette époque.

    sainte chapelle la Sainte Chapelle

     

    Restaurant « chez Maxim’s »

    Maxim’s est un restaurant situé à Paris, n° 3 rue Royale créé le 7 avril 1893.

    Même si ses étoiles ont filé au gré du temps, cette illustre institution parisienne n’a pourtant rien perdu de sa superbe, et demeure tant à l’étranger qu’en France, l’une des adresses les plus en vue de la capitale.

    L’enseigne s’est exportée et on compte désormais sept restaurants Maxim’s : à Paris (renommé Maxim’s de Paris), Monte-CarloPékinGenèveTokyoShanghaï et Bruxelles.

    maxim's

     

    Le Moulin Rouge

    Le plus célèbre cabaret du monde…

    Depuis 1889,
    Célèbre dans le monde pour son French Cancan, immortalisé par Henri de Toulouse-Lautrec, le Moulin Rouge a toujours présenté aux spectateurs du monde entier de somptueuses revues : du quadrille de la Goulue et de Valentin-le-Désossé aux Redoutes et Opérettes, de Colette aux revues à grand spectacle de Mistinguett, concept toujours d’actualité sur la scène du Moulin Rouge : plumes, strass et paillettes, décors fabuleux, musiques originales et les plus belles filles du monde !

    moulin rouge

     

    Pigalle

    La rue de Clichy, Pigalle, est bordée de part et d’autre par le culte du fétichisme, le commerce du désir et l’art de l’érotisme. Provocatrices ou esthétiques, les devantures interpellent.

    place pigalle

    Place Pigalle

     

    Aéroport Charles-de-Gaulle

    L’aéroport de Paris-Charles-de-Gaulle, communément appelé Roissy-Charles-de-Gaulle, abrégé par le sigle CDG est un aéroport francilien situé à vingt-trois kilomètres au nord-est de Paris. Premier aéroport français, il tient son nom « grand public » de la commune de Roissy-en-France dont il occupe plus de la moitié du territoire et du général Charles de Gaulle (18901970), qui fut chef d’État français.

    aéroport ch de gaulle

     

    St Germain des Prés

    Saint-Germain-des-Prés est depuis toujours un quartier au charme particulier dont le mystère ne cesse d’étonner et inspirer de nombreux auteurs.

    Dès les années 20 le quartier St Germain était le lieu de rencontre des étudiants, artistes et écrivains de la Rive-Gauche.

    Ce quartier a acquis son âme grâce au pouvoir d’attraction qu’il a exercé sur les intellectuels depuis le XVIIe siècle. Ces derniers, dès lors qu’ils passaient à Saint-Germain, y ont laissé l’empreinte de leur talent, marquant toujours plus en profondeur les rues d’un sceau littéraire.

    Cependant, les mondes de la scène et de l’écriture ne sont pas les seuls à être attirés par Saint-Germain-des-Prés.

    Ainsi peintres et photographes sont nombreux à s’installer dans le quartier : en 1937, Picasso termine Guernica dans son atelier rue des Grands Augustins où son ami Man Ray lui rend régulièrement visite.

    Le monde de la chanson n’est pas en reste non plus.

    Léo Ferré se produit à la Fontaine des Quatre Saisons et nombreux sont les auteurs compositeurs interprètes qui évoluent dans le quartier. Georges Brassens, Jacques Brel, Charles Trénet, Guy Béart, Charles Aznavour et Serge Gainsbourg sont des habitués de Saint-Germain-des-Prés lorsqu’ils n’y habitent pas.

    eglise-st-germain-pres-2 Place de St Germain des Prés

    L’histoire du quartier de Saint-Germain-des-Prés est une illustration du lien particulier qui unit ce quartier et la vie culturelle et artistique de notre pays et de sa capitale. C’est pourquoi il semble essentiel, afin de sauvegarder notre patrimoine culturel, de préserver l’esprit de ce lieu magique…

    café de flore st germ des prés 

    café de Flore à St Germain des Prés

     

    Le château de Versailles

    Le goût architectural de cette époque est incarné par le château de Versailles. Au départ, le château était un simple lieu de rendez-vous de chasse qu’avait fait construire Louis XIII. Son fils Louis XIV en fera une demeure gigantesque, qui deviendra une source d’inspiration à l’étranger. En 1668, l’impulsion est donnée, lorsque Le Nôtre redessine le parc et que Le Vau commence la construction monumentale du château. La décoration est confiée au célèbre Le Brun, qui commande notamment les vingt-quatre statues devant orner le parc. Satisfait d’une telle somptuosité, le roi décide de s’y installer définitivement, suivi de sa cour dès la fin du siècle.

    chateau versailles

    Le château de Versailles fut la résidence des rois de France Louis XIVLouis XV et Louis XVI. Résidence royale, ce monument compte parmi les plus remarquables de France et du monde tant par sa beauté que par les événements dont il fut le théâtre. Le roi et la cour y résident de façon permanente du 6 mai 1682 au 6 octobre 1789 à l’exception des quelques années de la Régence. Il est situé au sud-ouest de Paris, dans la ville de VersaillesFrance. Ce château est devenu un symbole de l’apogée de la royauté française. La grandeur des lieux se voulait à l’image de celle des rois successifs.

    Le château est constitué d’une succession d’éléments ayant une harmonie architecturale. Il s’étale sur 67 000 m² et comprend plus de 2 000 pièces.

    chateau

    Le parc du château de Versailles s’étend sur 815 ha (8000 avant la Révolution) dont 93 ha de jardins. Il comprend de nombreux éléments dont le petit et le grand Trianon, le hameau de la Reine, le grand et le petit Canal, une ménagerie, une orangerie et la pièce d’eau des Suisses.

    jardins v

     

    L’Orangerie

    Construite de 1684 à 1686, soit avant même le début des travaux du château, elle se trouve sous le « Parterre du Midi ». Elle est formée d’une galerie centrale de 155 mètres de long, dont la façade est orientée vers le sud. La galerie centrale est encadrée par deux galeries latérales situées sous les « escaliers des Cent Marches ».

    orangerie  l'Orangerie

     

    Les Fontaines de Versailles

    Louis XIV souhaitera construire le plus beau parc jamais réalisé au monde. Il devait dépasser en splendeur celui de Babylone et celui de la Ville d’Este, avec ses 500 fontaines.

    Le Roi fera appel aux plus grands sculpteurs et mobilisera les ingénieurs les plus inventifs. Les Grandes-Eaux seront inaugurées le 17 avril 1666, après cinq années de travaux. Il aura fallu amener à Versailles l’eau en grande quantité et pour cela construire 820 ha d’étangs artificiels, 170 km de rigoles et 40 km d’aqueducs souterrains pour acheminer les 8.5 millions de m3 d’eau retenue. Le Grand Canal, situé au point le plus bas du Parc, sera transformé en un Grand Réservoir de 24 ha contenant 295.000 m3 d’eau. Il recevra les eaux de la cuvette de Versailles. L’eau rejoindra le réservoir de Montbauron, le point le plus élevé, au moyen de pompes puissantes, pour alimenter les bassins et fontaines par la simple gravité. Une fois redescendue, l’eau retrouvera son point de départ.

    fontaine apollon

    Fontaine d’Appollon

     

    Le réseau actuel compte 30 km de canalisations, dont 90% remontent au temps de Louis XIV. Le Parc de Versailles renferme 34 bassins, 50 fontaines et 700 jets. Les Grandes-Eaux nécessitent l’utilisation de 12.000 m3 d’eau.

    fontaine versailles

     

    La galerie des glaces

    La galerie des Glaces ou Grande Galerie du château de Versailles, est une galerie de grand apparat de style baroque du XVIIe siècle, destinée à éblouir les visiteurs du monarque absolu Louis XIV au faîte de son pouvoir. Longue de 73 m et large de 10,50 m, éclairée de 17 fenêtres, et revêtues de 578 miroirs. Conçue par l’architecte Jules Hardouin-Mansart, et construite entre 1678 et 1684.

    galerie des glaces

     la galerie des glaces

     

     Paris_Night

    Paris la nuit

     


    votre commentaire
  • LE PAMPLEMOUSSE

    pamplemousse1

    Il est riche en vitamines C, en minéraux, en fibres et pauvre en calories. L’extrait tiré de ses pépins est antiviral, antibactérien et antifongique. Le pamplemousse, c’est du tout bon !

    En fruit

    Son jus est un véritable cocktail de vitamines antioxydants. Un demi-pamplemousse apporte la moitié des besoins quotidiens en vitamine C pour 42 Kcal, ce qui n’est vraiment pas grand-chose. Grâce à sa richesse en antioxydants puissants, il a un effet bienfaisant sur le cœur et la circulation en diminuant le mauvais cholestérol sanguin et en améliorant l’élasticité des vaisseaux. La qualité de ses antioxydants en fait également un allié contre certains cancers. Il renferme des minéraux utiles : potassium (nécessaire à la bonne élimination de l’eau par les reins et à la régulation de la tension artérielle), calcium et phosphore. Associés, ceux-ci permettent, grâce à la vitamine C, une bonne utilisation du calcium (essentiel à la santé des os). Choisissez-le plutôt rouge ou rose et mangez-le entier pour profiter de tous ses bienfaits. Attention toutefois : le jus de pamplemousse doit être consommé avec prudence en cas de prise de médicaments, car il en accentue les effets. C’est le cas notamment pour certains traitements contre le cholestérol ou immunosuppresseurs.

    Bon à savoir : faites l’impasse sur les agrumes (citrons, oranges…) en cas de prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires afin d’éviter tout risque de brûlures d’estomac ou de remontées acides.

    LE PAMPLEMOUSSE

    En huile essentielle

    Tonifiante, rafraîchissante, antiseptique, l’huile essentielle de pamplemousse peut s’utiliser en massage, dans le bain, dans les produits de beauté et même en cuisine !

    Diffusée dans l’air ambiant, elle assainit et laisse planer un agréable parfum. Ajoutée à un produit d’entretien, elle le rend plus désinfectant. Dans un bain chaud, diluée dans un peu d’huile d’amande douce, elle aide à lutter contre le rhume. En massage le soir (5 à 7 gouttes mélangées dans 2 cuillères à soupe d’une huile végétale) elle est souveraine contre la cellulite.

    pamplemousse


    votre commentaire
  • HOMMAGE A SAINT JOSEPH (le 19 mars)

    stjoseph

     

    Étymologie : Le livre de la Genèse explique que l’hébreu Yosseph signifie  » Dieu ajoutera « , car Jacob et Rachel espèrent encore d’autres fils.

     
    C’est, en effet, dans l’Ancien Testament, le nom du premier fils de Rachel, l’épouse préférée de Jacob. Ils n’en auront qu’un seul ensuite, Benjamin, dont la naissance entraînera la mort de sa mère. Mais Joseph est surtout, dans le Nouveau Testament, le nom de l’époux de Marie, la mère de Jésus qu’elle a conçu par la grâce de l’Esprit saint. Averti dans son sommeil par un messager divin, Joseph acceptera son rôle de gardien de la Vierge et de père nourricier du Christ. À ce titre il jouira, auprès de tous les chrétiens, d’une réputation exceptionnelle et sera profondément associé au culte marial qui se développera au Moyen Âge. Sous différentes formes (Giuseppe en italien, Josef en allemand, José en espagnol, Iosep en russe, etc.), il se répand dans la plupart des pays européens, surtout à partir du XVIIe siècle. Joseph est l’un des prénoms les plus attribués, en France, au XIXe siècle, arrivant en tête à plusieurs reprises. Il diminue beaucoup de fréquence ensuite, et connaît une longue éclipse entre 1940 et 1990. Depuis, il reprend de la vigueur et son score ne cesse d’augmenter. Saint Joseph, l’époux de la Vierge Marie et le patron des artisans (il était lui- même charpentier) est fêté le 19 mars. Le fils de Jacob et de Rachel est également inscrit au calendrier, à la date du 20 décembre.

     

    Dérivés : JosephineJosetteFienaFienekeFifineFinaFineFinieGiuseppeGiuseppina,IosepJefJekeJoJoapJoeJoetteJoeyJoopJoosJoseJoseeJosefJosefinaJosepha,JosepheJosephusJosianeJosieJossieJoysianeJozieJozinaJozsefJuppOssipPepita,PepitoPeppi

     

    Histoire et caractère

    Joseph, charpentier à Nazareth, dû faire preuve d’une qualité d’esprit hors pair, la confiance, pour accepter l’étrange et miraculeuse grossesse de sa fiancée Marie ; un ange finit par lui apparaître pour lui faire admettre d’épouser celle qui était enceinte de Jésus : finalement, l’amour l’emporta, et Joseph éleva ce fils imprévu comme le sien propre. Joseph, depuis lors, est devenu le patron des métiers du bois. Une quarantaine d’autres saints et bienheureux portèrent ce prénom, dont saint Joseph d’Arimathie, qui s’arrangea pour que le Christ soit enseveli dans la tombe qu’il s’était fait aménager pour lui-même, ou saint Joseph de Copertino, fervent mystique porté à la lévitation par d’étonnantes extases : le poète Blaise Cendrars suggéra même que l’on en fît le saint patron des aviateurs… Curieusement, ce n’est qu’après 1870, date à laquelle Pie IX promut saint Joseph patron de l’Église universelle, que ce prénom connut vraiment une grande faveur, ainsi que son principal dérivé féminin, Joséphine ; Josette,Josiane (ou Josyane) sont d’origine encore plus récente, puisqu’elles ne surgissent qu’à partir du début du XXe siècle. Volontaire, actif, d’une moralité inflexible, Joseph est au caractère un être de fraîcheur et de pureté. On n’en fera jamais un cynique ou un machiavélique. Il passe et porte l’amour, ou son appel, autour de lui : ni possessif ni égoïste, Joseph est un compagnon solide et sur lequel on peut compter, en amitié comme en amour. Il s’agit là, bien entendu, d’un portrait global, auquel mille et une nuances individuelles peuvent ajouter leur chatoiement.

    Les dictons du jour :

    Pour la Saint-Joseph, chaque oiseau, bâtit son château

    A la Saint-Joseph revient l’aronde (c’est à dire l’hirondelle)

    A la Saint-Joseph beau temps, Promesse de bon an.

    Froid à la Saint-Joseph, annonce pour bientôt la neige

    Le chaud à la Saint-Joseph, l’été sera bref

    Pour la Saint-Joseph, mon cousin, taille les arbres du jardin

    Pour Saint-Joseph, s’éveille l’orvet, le lézard et l’abeille

    Sème tes oignons à la Saint-Joseph, ils deviendront gros comme tes fesses.

     

    JOSIANE

    Dérivé de « Joseph »

    La grâce et la séduction de JOSIANE sont celles d’une personne sensible qui a besoin d’être soutenue pour s’épanouir.

    Aimant particulièrement recevoir, c’est une remarquable maîtresse de maison.

    D’une grande constance JOSIANE est fidèle à ses choix et à ses amitiés.

    Votre élément : l’Air

    Votre minéral : le Saphir

    Votre couleur : le Rouge

    Votre végétal : la Vigne


    votre commentaire