• * POUR TOUT L'OR DU MONDE

    POUR TOUT L'OR DU MONDE

     

    L’or est le métal qui aiguise les appétits des Terriens en quête de fortune depuis des temps immémoriaux. Inoxydable et jaune comme le Soleil, sa dimension est aussi mystique.

     

    C’est le Pactole !

    L’invention des premières véritables pièces de monnaie remonterait au VIIe siècle avant J.C. Ces pièces seraient nées au fond du Pactole, une rivière de l’actuelle Turquie. Cette dernière arrosait le royaume de Lydie du roi Crésus et charriait de petites pépites ovales. D’où l’expression « riche comme Crésus ». Quant à l’expression « c’est de l’(or en barre » (une valeur sûre), elle remonte aux années 1650 et fait référence au lingot.

     

    Pharaon : 11 kilos pour son masque

    L’or est le deuxième métal qui a été travaillé après le cuivre. Les plus vieux objets en or ont été retrouvés dans une nécropole de Varna, en bulgarie. Ils sont datés su milieu du Ve millénaire avant J.C. En Egypte, les premières exploitations minières remontent à -2000 avant J.C. Le premier pharaon, Ménès eut déjà l’idée de frapper à son nom des lingots de 14 grammes. L’or était alors assimilé au disque solaire divinisé. Il était réservé aux « grands » et à leurs objets funéraires. Le masque du pharaon Toutankhamon, par exemple, est fabriqué avec 11 kgs d’or massif.

     

    Tout l’or du monde dans un cube

    Si les objets en or ou en alliage avec de l’or sont nombreux, on estime que tout l’or tiendrait dans un cube de 21 mètres de côté. La production mondiale d’or depuis les débuts de l’humanité avoisine les 163.000 tonnes. Si tout cet or était fondu, il ne ferait « qu’un » cube ne dépassant pas les 21 mètres. La moitié de l’or est utilisée par la joaillerie, le reste est gardé comme valeur refuge par les particuliers et les Etats. Une petite part est employée comme matériau par l’industrie. Les banques centrales du monde possèdent plus de 27.000 tonnes d’or, essentiellement détenues en Europe, aux Etats-Unis et en Chine. L’once d’or de 31,10 grammes d’or fin est cotée à 1.300 euros. L’Afrique du Sud est actuellement le premier producteur avec 500 tonnes d’or qui sortent de ses mines annuellement.

     

    Le mythe de l’Eldorado

    Cette alliance or/spiritualité a traversé les siècles et les religions. L’auréole des saints a pour origine l’ »aureolus », couvert d’or en latin. Le Bouddha d’or à Bangkok est la statue en or la plus importante au monde. Elle pèse 5,5 tonnes. L’or était aussi le symbole du dieu soleil dans la civilisation inca. Et comme une des principales motivations de Christophe Colomb était de trouver de l’or sur de nouvelles terres, on imagine aisément les recherches effrénées des conquistadors. Ils ont commis bien des massacres pour arriver à leurs fins. C’est ainsi qu’est apparu le mythe de l’Eldorado (de l’Espagnol « el dorado », le doré) dans la région de Bogota dès les années 1530. Bien des explorateurs sont partis à la recherche des mystérieuses cités d’or de l’Eldorado, ces villes chimériques regorgeant de richesses.

     

    Un métal technologique

    La production d’or s’est surtout développée lorsqu’une méthode chimique employant du mercure a été inventée dans les années 1500. Elle a permis de séparer le métal de sa gangue en évitant le concassage. Aujourd’hui, ce sont les propriétés de ce métal jaune brillant, excellent conducteur électrique et qui ne s’oxyde ni à l’air ni dans l’eau, qui excite bien des convoitises industrielles. L’or trouve aussi des applications dans les matériaux nanoporeux. Ils sont percés de milliards de trous d’une taille légèrement supérieure à celle des atomes. Ils servent au stockage d’énergie.

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Mardi 17 Avril à 17:28

    inauguration de mon blog

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :