• LES SOURCES DU NIL

    LES SOURCES DU NIL 

    A LA DECOUVERTE DES SOURCES DU NIL (Burundi)

    Le mystère des sources du Nil a été gardé quelque six mille ans et les controverses n’ont pas manqué de l’épaissir. Déserts, chutes, rapides, steppes, chaos rocheux, grands lacs, montagnes, marais inextricables, hostilité des riverains, maladies tropicales, épuisement dû aux longues distances et aux climats firent obstacle aux expéditions qui tentaient de remonter le fleuve.

    nil, burundi, afrique 

    L’origine du Nil n’a été élucidée qu’à partir de 1862 et la découverte de sa source la plus méridionale, au royaume du Burundi, ne date que de 1937. La source principale ne fut atteinte qu’en partant de l’Océan Indien. Ce fut l’enjeu d’expéditions au cours desquelles s’illustrèrent les explorateurs anglo-saxons Speke, Grant, Burton, Stanley, Living-stone et plusieurs autres grands voyageurs italiens, belges, allemands et français. Il revient à un explorateur français, Bernard Pierre, le mérite d’avoir atteint par escalade en 1956 la source la plus élevée du fleuve : la Margherita, point culminant du Ruwenzori dont la fonte des neiges alimente la rivière Semliki qui se jette dans le déversoir du Nil Albert, le lac Albert.

    nil, burundi, afrique

    Bernard Pierre, fort de ses expériences vécues dans le berceau du Nil et au terme d’une minutieuse enquête historique, retrace dans son ouvrage « Le roman du Nil » l’épopée de la découverte des diverses sources.

    nil, burundi, afrique

    la rivière Semliki

    Un autre Français, Jean Laporte, a pour la première fois, en 1950, descendu, en kayak et canoë, le Nil depuis ses sources et il a réalisé un long métrage « Première sur le Nil ».

    Il est maintenant incontesté que le déversoir du lac Victoria baptisé par Speke « chutes Ripon » est la source principale du Nil. Mais dit-on que le lac Léman est la source principale du Rhône ? Le Nil, à hauteur du lac Victoria, a déjà parcouru plus de mille kilomètres !

    On finit par découvrir que la vraie source du Nil se situait au flanc du mont Kikizi, à deux mille cinquante mètres d’altitude.

    nil, burundi, afrique

    le mont Kikizi

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :