• LA BONNE FORTUNE DU LUXEMBOURG (mes visites dans les années 1980)

    Lorsqu’on la contemple du fond de la vallée de l’Alzette ou depuis les faubourgs du Grund, la vieille ville de Luxembourg s’impose encore par les murailles qui firent d’elle dans l’Histoire une importante citadelle. Siège de nombreuses institutions de l’Europe, la capitale du grand-duché s’étend et construit sa prospérité derrière les portes blindées des banques multinationales qui s’y multiplient.

    la bonne fortune du luxembourg

    Une grande place pour faire salon en musique

    La place d’Armes est le « salon » des Luxembourgeois. Ils aiment s’y installer aux terrasses des cafés, le dimanche après-midi, pour écouter les fanfares venues des quatre coins du pays se produire sous le kiosque à musique.

    la bonne fortune du luxembourg

    Des ponts pour marier les contrastes

    A Luxembourg, avec le sourire de la jeunesse, avenir et tradition se rencontrent. La cité compte 90 ponts. Le pont Adolphe menant au quartier de la gare, lequel est, avec le Grund, le grand refuge des Portugais.

    la bonne fortune du luxembourg

    Trois pôles urbains

    La capitale luxembourgeoise a dû s’évader de ses anciennes limites marquées d’un côté par les vallées de la Pétrusse et de l’Alzette, de l’autre par le boulevard Royal. A la fin du XIXe siècle, une véritable ville s’est construite autour de la gare.

    la bonne fortune du luxembourg

    De l’acier trempé par une longue tradition

    Jusque dans les années septante, la sidérurgie a été la principale ressource du grand-duché.

    Sis entre l’Allemagne, la Belgique et la France, le Grand-Duché de Luxembourg est certes l’un des plus petits pays de l’Union européenne, mais il est certainement aussi le plus européen d’entre tous.
    Bilingues et souvent trilingues, les Luxembourgeois parlent leur langue nationale, ainsi que le français, l’allemand et souvent une autre langue européenne.

    LA BONNE FORTUNE DU LUXEMBOURG (1980)


    En plus de son caractère cosmopolite, le Grand-Duché de Luxembourg (désormais à 2 h de TGV de Paris) possède une identité propre et nombre de richesses culturelles et naturelles réparties dans ses cinq régions : la capitale, Luxembourg, et ses environs, les Ardennes et leurs parcs naturels, le Müllerthal, baptisé « petite Suisse luxembourgeoise » du fait de sa belle nature sauvage, la Moselle et ses vignobles, et enfin les Terres Rouges, pays des mines, au sud du Luxembourg.

    Trésors culturels, richesses naturelles et paysages d’une exaltante variété, plats raffinés et excellents vins, traditions festives et une culture vibrante… le Grand-Duché de Luxembourg invite tout au long de l’année à un voyage insolite.

    Seul Grand-Duché au monde, le pays est un petit bijou associant un riche passé historique à une modernité exemplaire.

    LA BONNE FORTUNE DU LUXEMBOURG (1980)

    Bien que petit par sa taille (2.586 km2), le Luxembourg présente un haut attrait touristique: des vignobles de la Moselle aux demeures féodales du Moyen Âge, en passant par les sites témoins du passé sidérurgique, l’éventail des visites et des lieux de détente est infiniment varié.

    Situé au cœur de l’Europe occidentale entre la Belgique, l’Allemagne et la France, le Luxembourg présente deux régions naturelles: l’Oesling, au nord, faisant partie du massif des Ardennes, et le Guttland (bon pays), au sud et au centre du pays, comprenant la vallée de la Moselle à l’est et les Terres Rouges au sud.

    la bonne fortune du luxembourg

    Berceau de l’idée d’une Europe unifiée, siège de nombreuses institutions européennes, point d’attraction pour différentes cultures, le Luxembourg d’aujourd’hui présente un microcosme européen. 

    la bonne fortune du luxembourg

     


    votre commentaire
  • LE MONT AIGOUAL (2008) France 

    C’est à quelques dizaines de km de la mer Méditerranée, au sud des Cévennes, que s’élève le mont Aigoual. Rares en France sont les endroits où les vents peuvent atteindre une telle violence. Le climat extrême qui y règne et les précipitations abondantes transforment les météorologues de l’observatoire en véritables gardiens de phare.

    le mont aigoual

    Vigies d’un navire ancré dans le ciel

    En hiver, l’accès aux lieux d’observation est précaire et, pour des raisons évidentes de sécurité, la permanence est assurée par au moins deux hommes. Le froid et le givre sont parfois plus forts que les systèmes de réchauffage des appareils ; il faut alors changer girouettes et anémomètres ou bien les dégivrer à la main.

    le mont aigoual

    Belvédère d’un monde aux horizons rarement dévoilés

    Avec une moyenne de deux cent quarante jours de brouillard par an, l’Aigoual ne livre pas volontiers les paysages qu’il domine. Mais, par beau temps, sa tour crénelée surmontée d’une table d’orientation devient un belvédère privilégié. On y embrasse d’un coup d’œil les monts d’Auvergne, les sommets alpins, la Camargue, les rives méditerranéennes et les montagnes cévenoles.

    le mont aigoual

    Mont de la mer et de l’océan

    L’Aigoual dresse ses 1567 mètres aux confins des départements du Gard et de la Lozère. Entre Atlantique et Méditerranée, sur la ligne de partage des eaux, il donne naissance à la Dourbie et à la Jonte, affluents du Tarn, et à l’Hérault, qui se jette dans le golfe du Lion.

    Pèlerinage populaire au pays de la météo

    Le mont Aigoual reçoit chaque année des centaines de milliers de visiteurs qui trouvent sur place tout un matériel d’initiation à la météorologie. Le produit de la vente des livres et des posters conçus par les scientifiques de la station sert  à entretenir la survie.

    le mont aigoual

     


    2 commentaires
  • TOUTE UNE VIE !

    Toute une vie de richesses, de labeur

    Me donne envie de repenser au bonheur

    De revoir en moi les routes de l’amour

    Ces instants de joie, de soleil en retour.

     

    Ma vie parsemée de tournants imprévus

    A ancré en moi force et courage

    Afin d’affronter les chemins ambigus

    Et de vaincre tous les éclats d’orages.

     

    Mais de mon mieux j’ai réussi ce passé

    Cherchant toujours à prodiguer mes valeurs

    Avec l’amour envoyé dans tous les cœurs

    En prônant la sagesse bien désirée.

     

    Il me reste l’avenir, qu’en sera-t-il ?

    Quelques années à enrichir, plus fragiles

    Où j’essayerai de finir en beauté

    Toute une vie avec la sérénité.

    TOUTE UNE VIE !

     


    votre commentaire
  • MONTPELLIER (Hérault 2003) - Fr.

    L’ART D’INVENTER UNE CAPITALE

    MONTPELLIER (Hérault 2003) - France

    Longtemps somnolente au milieu de son vignoble, Montpellier, la capitale du Languedoc-Roussillon, s’est lancée dans une spectaculaire course au développement. Vieille cité universitaire occupant une position privilégiée sur la route de l’Espagne, elle s’efforce par une politique délibérée de greffer une architecture audacieuse sur son cœur ancien.

    montpellier (france)

    Théâtrale et bourgeoise

    Dominée par la façade majestueuse de l’Opéra, entourée de terrasses de cafés, la place de la Comédie, où trône la fontaine des Trois Grâces, est appelée l’« œuf ».

    Sa situation, entre la ville ancienne, les gares, la mairie et le centre commercial du Triangle, en fait le centre vital et familier de la cité.

    montpellier (france)

    Majestueuse mais exubérante

    Capitale de Région, Montpellier n’oublie pas qu’elle est aussi provinciale et méditerranéenne. Elle marie les signes de sa grandeur, vestiges moyenâgeux, monuments du XIXe siècle, nouvel Opéra, avec la chaleur et les couleurs de la vie quotidienne.

    Foisonnante et inventive

    Riche déjà du magnifique musée Fabre, Montpellier joue à fond la carte de la culture.

    Elle accueille régulièrement des festivals.

    Trois hauts lieux du vieux Montpellier : le jardin botanique, la cathédrale du XIe siècle, que jouxte l’Ecole de médecine, et la place de La Canourgue. La rue de l’Ancien-Courrier est l’une des plus évocatrices de la ville médiévale.

    montpellier (france)

    Entre Cévennes et Méditerranée

    Célèbre pour les aménagements balnéaires de son littoral méditerranéen, le Languedoc-Roussillon est pourtant constitué à 50% de zones montagneuses (contreforts des Cévennes). La région recouvre 27376 km carrés ; quinze communes sont regroupées dans le district de Montpellier.

    Autrefois austère, la vieille ville s’est animée par les cafés et restaurants installés aux terrasses.

    Dans les collines de l’arrière-pays, où la garrigue embaume, les vallées abritent parfois des joyaux comme l’abbaye de Saint-Guilhem-le-Désert.

    montpellier (france)

     


    votre commentaire
  • FRUITS ET LEGUMES

    FRUITS ET LEGUMES … PLEIN POT !

    Il n’est pas toujours nécessaire de cultiver en pleine terre : certains fruits et légumes supportent très bien la vie en pots.

    Leur volume doit bien entendu être adapté à la taille adulte du légume ou du fruit que vous souhaitez cultiver. Les pots et bacs permettant d’avoir 30 à 40 cm de profondeur de terre, au minimum, sont idéaux pour les carottes et la plupart des légumes racines. Les tomates aussi aiment avoir un sol profond. Les tuteurs qui les soutiennent doivent être enfoncés à 30 cm au moins. Dans des bacs peu profonds, entre 15 et 25 cm, vous pourrez cultiver des salades, des épinards, des radis, du fenouil bulbeux, des haricots nains, des pois nains et bien sûr, des plantes aromatiques.

    fruits et légumes

    Veillez au poids

    Si vos pots sont installés sur une terrasse d’appartement, sachez que le terreau et le matériau de drainage augmentent sérieusement leur poids.

    Renseignez-vous auprès du propriétaire ou de l’architecte pour connaître le poids maximal autorisé dans votre immeuble et, de toute façon, veillez à bien répartir les pots sur toute la surface de la terrasse. Optez pour des terreaux « allégés » que vous mélangerez avec des billes de polystyrène. Drainez avec des billes d’argile.

     

    Les salades

    De toutes les couleurs, de toutes les formes, elles constitueront des potées originales. Le choix est vaste : pommée, feuille de chêne rouge, verte, à couper, romaine, mâche … elles sont très décoratives, nécessitent peu d’espace et d’entretien. Pensez à les arroser suffisamment en été, surtout quand il fait sec ; elles supportent mal les chocs hydriques.

    fruits et légumes

    Les aromates

    Mélangez-les à votre guise (persil, estragon, ciboulette, oseille …) Installez le romarin seul, il a tendance à prendre la forme d’un arbuste avec les années.

    Les fraises

    Mara des Bois, Gento, Gariguette, Gorella …, les variétés ne manquent pas. Les fraisiers retombants sont parfaits en suspension dans des bacs ; vous pouvez réunir jusqu’à trois plants dans un panier de 30 cm de diamètre. Ne plantez pas les fraisiers trop en profondeur : le cœur de la touffe soit rester juste au-dessus de la surface du sol. Maintenez la terre bien humide. Arrosez toujours à la base. Fertilisez avec un engrais organique après le bourgeonnement. Durant l’hiver, protégez vos pots du froid : isolez-les et recouvrez-les de branches de sapin.

    fruits et légumes

     Les tomates

    Tailles, formes, couleurs, saveurs : elles offrent une diversité étonnante. Buissonnantes, grappes, cerises, groseilles (similaires aux tomates cerises, mais plus petites et plus nombreuses), à port retombant, grimpantes … Gardez toujours la terre humide, arrosez de préférence les jeunes plants avec de l’eau tiède, jamais sur les feuilles. Administrez chaque semaine un engrais spécifique. Eliminez régulièrement les feuilles flétries à la base. Tuteurez. Pour éviter le mildiou ou la pourriture brune, vous pouvez utiliser un traitement préventif à la bouillie bordelaise. Sachez que les tomates ont horreur de la pluie : l’avantage de la culture en pot, c’est de pouvoir les mettre sous abri.

    FRUITS & LEGUMES

    Les fruitiers

    Le figuier (un endroit chaud et ensoleillé, protégé des vents froids, lui est toutefois indispensable.

    fruits et légumes

    Le poirier palissé, déjà vendu formé, s’étalera sur votre mur (attention, il prend vite de la place).

    fruits et légumes

    Le pommier colonnaire (2 m de hauteur, dans un pot de 50 cm).

    fruits et légumes

    Le pêcher : les pêches sont aussi grosses et juteuses, avec l’avantage d’avoir un encombrement réduit.

    fruits et légumes

    Pour toutes ces espèces, réfléchissez-bien à leur emplacement, à leur volume une fois adultes. Prévoyez des bacs de 50 cm de haut et de large, par plant. Remplissez-les de matériaux drainants, utilisez du terreau spécial pour fruitiers, tuteurez et arrosez. Faites-le régulièrement et apportez tous les mois un engrais organique. N’hésitez pas à garnir vos pots de plantes mellifères qui favoriseront la pollinisation (cosmos, gaillardes, bleuets …)

    fruits et légumes


    votre commentaire