• LA SARDAIGNE (2008) - en 2 parties

    LA SARDAIGNE (en deux parties) - 2008 - 1ère partie

    En ce mois de mai 2008, mon frère et moi avons visité ce magnifique pays qu’est la Sardaigne.

    D’abord le TGV Bruxelles-Midi  –  Marseille, dans le but de pouvoir jouir d’une mini-croisière Marseille – Sardaigne, avec escale en Corse. 

     

    Au départ de Marseille

    Marseille, 1er port de France et de la Méditerranée, 3ème port d’Europe, le Port de Marseille reste ouvert sur le monde entier.

    67750005.jpg

    2e ville de France, elle étale ses couleurs, le bleu sur fond blanc.

    Spécialité : le savon de Marseille.

    savons.jpg

    La canebière signifie « chanvre » en provençal.

    Ce sont près de 200 lignes maritimes régulières (la moitié vers la Méditerranée, l’Afrique et le Moyen-Orient) qui le relient à 320 ports de 120 pays différents.

    Direction : la Corse

    Notre arrivée à Porto Torres (Sardaigne) par bateau « Le Corse », de la SNCM, bateau mis en service en 1983, peut contenir 2300 personnes et 620 voitures.

    TB555.jpg

    Escale à Propriano (Corse)

    Admirablement protégée des vents d’Ouest au fond du Golfe de Valinco, la belle Propriano accueille chaque année des milliers de touristes venus du continent.

    67750007.jpg

    La route qui y mène est large et fleure bon le maquis. Avant d’arriver en ville, cette route traverse plusieurs villages alanguis qui témoignent d’un mode de vie ancestral et quasi immuable.

    67750004.jpg

    Lever de soleil à Porto Torres

    Arrivée à Porto Torres. (Sardaigne) Porto Torres est situé dans le golfe d’Asinara, sur la cote Nord-ouest de la Sardaigne. Ce port, à l’origine fondé par les Phéniciens, fut par la suite contrôlé par les Carthaginois et les Romains. Aujourd’hui, Porto Torres est une commune italienne de la province de Sassari en Sardaigne. La commune a été fondée en 1842.

     67750006.jpg

     " le Corse  " à Porto Torres

    Des eaux couleur lagon, une côte majestueuse, une nature préservée. La Sardaigne ravira les amateurs de grands espaces, qui trouveront sur cette grande île, d’avril à octobre, les conditions idéales pour randonner, profiter de la plage ou se reposer à l’ombre des oliviers.

    drapeau sardaigne.jpg

    La Sardaigne est une belle île,  une île fascinante. on peut y admirer des églises médiévales ou de magnifiques paysages, extraordinaires de variété ; mais aussi visiter des nuraghes, ou chasser, pêcher, pratiquer le trekking ou le tourisme équestre; découvrir les traces laissées par les Phéniciens, les Carthaginois et les Romains ; choisir de s’intéresser à la géologie, à la nature, aux minerais ; se laisser gagner par le charme d’un folklore qui s’exprime dans les manifestations authentiques des fêtes populaires ; par la splendeur des plages aux eaux limpides, des côtes escarpées et  des grottes.

    blason-sardaigne.jpg

    Notre hôtel « Canalunya » à Alghero

    67750010.jpg

    L’Hôtel Catalunya se trouve dans un lieu charmant au centre d’Alghero, face au port.

    Alghero, ancienne ville catalane, actuellement grand centre touristique dont il faut rappeler l’activité de pêche et l’activité agricole d’un arrière-pays fertile.  Alghero est une des plus belles villes Sardes, intéressante par ses monuments, par la mer, par l’histoire qui en a fait un îlot catalan bien intégré dans la Sardaigne qui l’accueille.

     alghero.jpg

    Alghero

    La cathédrale Sainte-Marie, avec son clocher gothique,  présente une juxtaposition de styles. Sa façade néoclassique ostentatoire cache un intérieur Renaissance et plusieurs chapelles baroques.

    67750009.jpg 

    église d’Algherodôme st michel.jpg

     

    LA SARDAIGNE (2008) - en 2 parties

    L’Eglise San Michelen stype baroque, édifiée en 1612.

     

    67750008.jpg 

    tour de la Ville en petit train

     

    Deuxième île de Méditerranée par sa taille soit 24000 km2, la Sardaigne est habitée par 1.7 millions d’habitants après la Sicile, elle allie un littoral époustouflant à des paysages ruraux intérieurs d’une exceptionnelle beauté, à la fois montagne et plaine. Elle possède des paysages montagneux parmi les plus sauvages d’Europe, malgré quelques zones d’urbanisation abusive. La Sardaigne (en italien : Sardegna et en langue sarde normalisée : Sardinna) est une île de la Méditerranée occidentale, située à l’ouest de la péninsule italienne et au sud de la Corse. Rattachée à l’Italie après un long isolement, culturellement différente de la péninsule, et avec de fortes particularités, elle a obtenu le statut de région autonome d’Italie le 28 février 1948. Elle est majoritairement constituée de montagnes et collines, et le massif montagneux principal, le Gennargentu, qui se trouve dans la partie centre-orientale de l’île, culmine à 1834 m d’altitude.

     67750013.jpg

    fleurs des montagnes (près de Bosa)

    67750015.jpg 

    château Cuglieri

    Cuglieri est un pays de la province d’Oristano situé entre les montagnes florissantes du Montiferru et aux deux pas de la mer.

    67750016.jpg 

    massif de fleurs au bord de la route

     67750017.jpg

    la côte escarpée de l’île

     

    LA SARDAIGNE (2008) - en 2 parties

    flamants roses à Cagliari

    La province de Cagliari est une province italienne, dont le chef-lieu est Cagliari, c’est l’une des huit provinces de la région autonome de Sardaigne. Cagliari est la capitale de la Sardaigne ainsi que la plus grande ville de l’île. Cette ville débordante d’activité a beaucoup à offrir : des sites historiques et une atmosphère très moderne. La ville a été construite sur sept collines. Ses origines remontent à la période phénicienne punique et bénéficie de nombreuses ruines romaines. On trouve également de multiples vestiges des invasions espagnoles et de Pise sur l’île, datant des premiers siècles du dernier millénaire. Le port de Cagliari a représenté le point d’entrée principale de l’île pendant plusieurs siècles, attirant divers peuples et cultures. La zone du port, connue sous le nom de marina, est un endroit idéal pour les rencontres, car elle est pleine de restaurants, cafés, bars et autres. Non loin de là se trouve la plage Poetto, l’une des plus belles plages de Sardaigne, où vous pouvez voir combien les habitants de Cagliari tout comme les nombreux touristes qui viennent sur la côte, aiment passer leurs vacances.

    LA SARDAIGNE (2008) - en 2 parties

    L’île fait office d’entrée à la Sardaigne et vous pouvez accéder à l’île tout entière depuis Cagliari. La seule façon réelle d’explorer la Sardaigne est d’ailleurs en voiture. C’est un endroit idéal pour les voyageurs qui aiment une approche active : la marche, la randonnée, la pêche, l’équitation et la chasse. Les plages abondantes s’adressent à ceux qui désirent avoir des vacances plus décontractées, ou ceux qui aiment s’adonner à la voile, au surf, à la plongée sous-marine et la plongée en apnée.

    67750019.jpg

    Les gorges de Dorgali

     

    Important centre d’artisanat. La région possède un grand nombre de sites archéologiques, de grottes et de ravins.

      67750020.jpg

    figues de Barbarie

    falaises punta ciglio.jpg

    falaises de Punta Giglio

     67750028.jpg

    tour de Bollo

     67750030.jpg

    port de Stintino

    Stintino

    Village fondé en 1885, sis sur une étroite péninsule balayée par les vents à la pointe nord-ouest de la Sardaigne, Stintino était naguère un petit village de pêcheurs bien tranquille. L’attrait principal de la ville est sa plage, Pelosa, baignée par des eaux d’un bleu turquoise envoûtant. Au large, une grande tour aragonaise en ruine domine la minuscule île de Piana, avec l’île d’Asinara (centre pénitentier) en arrière-plan.

    67750036.jpg 

    Spiaggia della pelosa

    grottes de neptune.jpg 

    grottes de Neptune

    Une des plus belles de Sardaigne, découverte au 18e siècle, écrivains et voyageurs n’ont eu de cesse de chanter ses louanges.

     67760001.jpg

    notre bateau aux grottes de Neptune

     au loin asinara.jpg

    Au loin Asinara

    à marseille.jpg

    A SUIVRE POUR LA DEUXIEME PARTIE


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Philippe
    Vendredi 23 Novembre à 13:08
    Philippe
    Un bon début j'attends la suite avec impatience Nous sommes arrivés à Alghero en avion et avons pris nos quartiers à Santa Maria di Gallura Il y a quelques années... Biz de l'irlandais
    2
    Vendredi 23 Novembre à 14:06

    bonjour Philippe, très heureuse que tu aies partagé la Sardaigne également.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :