• ROME (1957)

    ROME, ville Eternelle (It) (1957)

    Même après autant d’années, je n’ai jamais oublié mon voyage à Rome en 1957. Ce voyage était organisé par la J.O.C. de mon village, pour le Congrès International de ce mouvement. J'y ai vu le Pape Pie XII à 2 mètres de moi.

    ROME (1956)   Pie XII

    Ce fut mon premier voyage à l’étranger et il est resté gravé au plus profond de moi. Nous sommes partis en train International vers l'Italie, avec notre groupe de jeunes.

    ROME (1956)

    Rome est la capitale de l’Italie. Elle se trouve sur le Tibre, dans la région du Latium, dans le centre du pays et à 22 km de la mer Tyrrhénienne.

    Selon une étymologie populaire, Rome doit son nom à la légende de jumeaux Romulus et Rémus, où le premier tua le second, obtenant ainsi le droit de donner son nom à la ville qu’il construisait. En réalité, le nom de Rome viendrait du mot Rumon, nom étrusque du Tibre, qui serait ainsi devenue « la ville du fleuve ».

    Rome fut dans l’Antiquité la capitale de l’Empire romain. On l’appelait alors couramment « Urbs » (la Ville par excellence). On l’appelle parfois « la Ville aux sept collines ».

    ROME (1957)

     

    Les catholiques considèrent l’évêque de Rome (le pape) comme le successeur de saint Pierre et la ville de Rome comme le centre de la Chrétienté ou tout du moins du catholicisme. Rome est également le chef-lieu du Latium et de la province de Rome.

    Il existe aussi plusieurs proverbes sur Rome :

    « A Rome, conduis-toi en Romain »

    « Tous les chemins mènent à Rome »

    « Rome ne fut pas construite en un jour ».

    ROME (1957)

    La Cité du Vatican est une enclave extra-territoriale incluant la basilique Saint-Pierre, ainsi que d’autres bâtiments romains. Elle constitue l’État de la cité du Vatican. Le pèlerinage de Rome est, avec ceux de la Terre Sainte (Jérusalem en particulier) et de Compostelle, l’un des trois principaux pèlerinages chrétiens. On arrive à la ville par la via Francigena ; dans Rome, le pèlerinage inclut généralement les quatre basiliques majeures (Saint-Pierre, au Vatican, Saint-Paul-hors-les-Murs, Saint-Jean-de-Latran et Sainte-Marie-Majeure) et souvent trois autres basiliques mineures, constituant le « Tour des sept églises« .

    De par son histoire très ancienne, Rome est une ville très riche en monuments, musées et points de vue. C’est ainsi la deuxième ville la plus visitée au monde après Paris (avec laquelle elle est d’ailleurs jumelée) avec environ 12 millions de visiteurs annuels.

    rome 3

    Le Vatican 

    Le Vatican est un territoire de 0,5 Km2, que le Pape gouverne, depuis les accords de Latran, 1929.
    Moins de 300 habitants, dont une centaine de gardes suisses.
    6 millions de pèlerins et visiteurs annuellement.

    A l’origine, s’y trouvaient les cirques de Caligula ou de Néron. Egalement la tombe de saint Pierre.

    L’état de la Cité du Vatican a été instauré en 1929, d’après les accords de Lateran entre l’Italie et le Saint Siège. Il s’étend sur 44 hectares et comprend une place, la basilique St Pierre et le Palace du Vatican.

    garde

    Il est clos par de hauts murs, et possède sa propre administration, ses gardes (les gardes suisses), sa poste, sa banque, sa station de radio, sa gare, et des supermarchés, hors taxe. Les musées du Vatican (avec visite de la chapelle Sixtine) et la basilique Saint Pierre sont les principales attractions. 

    vatican

    La chapelle Sixtine évoque la fresque du Jugement dernier de Michel Ange.

    Pape entre 1471 et 1484, Sixte IV fait restructurer la chapelle qui lui doit son nom. Réalisées en 1481, les fresques des parois sont dues à de nombreux artistes dont Botticelli, Ghirlandaio et Perugin.

    chapelle Sixtine jugement dernier michel ange

    la Chapelle Sixtine (où se trouve « le Jugement Dernier » de Michel Ange). 

      

    Le Colisée

    La construction de cet amphithéâtre d’une capacité de 60000 personnes a commencé sous le règne de Vespasien en 72 avant JC et se termina en 80. Il tire son nom de la statue de Néron qui se trouvait près du site. La circonférence du Colysée est de 527 mètres et la hauteur actuelle de 48,5 mètres.

    L’amphithéâtre accueillait des jeux tels que les combats entre animaux ou entre gladiateurs, jusqu’à 10 spectacles par jour.

    colisée

     

    Fontaine de Trevi

    C’est la plus célèbre fontaine de Rome. Construite au milieu du XVIIe siècle, elle mesure 20 mètres de long et 26 mètres de haut. Elle tirerait son nom des paroles « tre vie » (trois rues) ou du nom d’une femme, Trévi, qui aurait sauvé sa virginité en indiquant l’emplacement de cette source. La statue de Neptune se trouve au centre et est entourée de quatre statues qui représentent les saisons.

    fontaine de trevi

     Fontaine de Trevi 

     

    La ville éternelle représente un paradis pour les touristes, de par le nombre de sites touristiques à visiter. Les monuments historiques, les églises, les places, les jardins et fontaines sont tellement nombreux qu’il vous faudra plus d’une visite pour admirer toute la ville.

    La place d’Espagne (Piazza di Spagna) doit son nom à la présence de l’ambassade d’Espagne qui s’établit sur la place au XVIIème siècle. La place est bordée de beaux immeubles aux couleurs chaudes. Mais ce qui fait la réputation de la place d’Espagne, est la perspective de la fontaine de la Barcaccia à l’église de la Trinité des Monts, reliée par un très bel escalier construit au XVIIIème siècle.

    place d'espagne

    la Place d’Espagne, où fut tourné le film « Vacances Romaines » avec Audrey Hepburn.

     

    Piazza Navona, Piazza di Spagna, Piazza del Popolo
    La place de Navone (Piazza Navona) fut construite sur les ruines du stade de Domitien en 86 et est ornée de 3 fontaines (dont la fontaine des fleuves de Le Bernin) et de l’église Sainte Agnès. La place d’Espagne (Piazza di Spagna) doit son nom au fait qu’elle fut pendant longtemps considérée comme territoire espagnol. Ainsi lorsqu’on était sur cette place, on ne dépendait plus des lois de la ville mais de celles d’Espagne. La place fut également française. Ainsi, l’église de la Trinité des Monts, en haut de grands escaliers, fut construite par ordre du roi de France Louis XIII. La place du Peuple (piazza del Popolo) fut aménagée fin XVIIIe par l’architecte des papes Pie VI et Pie VII. Au centre un obélisque datant de l’époque de Ramsès II (XIIIe siècle avant JC).Fontaines et statues à l’est et à l’ouest.

    piazza navona

     

    Piazza Navona

    Dessiné en 1576 par Giacomo della Porta, le bassin de la fontaine de Neptune, disposé à l’une des extrémités de la place Navone, a reçu des ornements sculptés (Neptune luttant contre une pieuvre, naïades, putti et chevaux marins) à la fin du XIXème siècle.

    fontaine de neptune

    fontaine de Neptune

     

    Le Panthéon

    Le Panthéon de Rome est un édifice religieux romain qui fut à l’origine le temple de toutes les divinités de la religion officielle de la Rome antique, et qui fut transformé en église chrétienne au VII siècle. Le Panthéon original fut construit en l’an 27 avant JC sous la République romaine, pendant le troisième mandat du consul Marcus Vipsanius Agrippa. Depuis la Renaissance le Panthéon est utilisé comme tombeau. Parmi les personnalités qui y sont enterrées se trouvent les peintres Raffaello Sanzio et Annibale Carracci l’architecte Baldassare Peruzzi et deux rois d’Italie : Victor Emmanuel II et Umberto Ier de même que l’épouse de Victor Emmanuel, la Reine Marguerite de Savoie.

    pantheon

    le Panthéon

     

    Le Palatin

    La plus prestigieuse des sept collines de Rome présente des vestiges depuis l’époque de Romulus jusqu’à la période impériale.

    palatin

    le Palatin

     

    Castel Gandolfo

    C’est une commune italienne de la province de Rome dans le Latium. Elle est située à 5 km au sud-est de Rome, dans la zone des Castelli romani, sur le sommet du cratère qui surplombe le lac d’Albano. 

    Elle est principalement connue pour être la résidence d’été des papes, et ce, depuis Urbain VIII qui s’y fit bâtir un palais. Pie XII et Paul VI, entre autres, y moururent.

    castel gandolfoCastel Gandolfo

     

    Les Catacombes

    Je n'ai pas oublié cette visite lors de mon voyage, marquée par ce lieu.

    Les catacombes sont situées sur la Via Appia antica. Les sépultures de romains, juifs et chrétiens (dont les premiers papes) sont entassées là. Les galeries sont creusées dans le sol relativement meuble sur plusieurs niveaux. 

    Les oraisons funèbres ont lieu dans des autels situés en sous sol. Les tombes sont empilées sur plusieurs étages, les galeries font 3 à 4 m de haut avec des couloirs d’à peu près 1m20. 
    La visite est très impressionnante et bien commentée. Elle dure environ 30 minutes.

    catacombesles Catacombes


    Les aéroports

    Rome est desservie par trois aéroports, dont les deux principaux, l’aéroport Léonard-de-Vinci de Rome Fiumicino et l’aéroport de Ciampino, sont administrés par Aeroporti di Roma. L’aéroport Léonard-de-Vinci, situé au sud-ouest de Rome à Fiumicino, est le principal du pays. L’aéroport de Ciampino, au sud-est de Rome, est utilisé à la fois par le transport commercial et militaire. Quant à l’Aeroporto del’Urbe », c’est un petit aéroport dédié aux vols privés.

    alitalia

    C'est à Rome que pour la première fois également j'ai pu déguster "un morceau de pastèque".

    ROME (1957)

    De la même façon qu'à l'aller, nous sommes revenus en train et je n'ai pas oublié que à la gare de Rome, tout notre groupe a entonné : "Arrivederci Roma".

    ROME (1956)

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :