• LA NORMANDIE (France) (1988)

    L’un des drapeaux de Normandie est basé sur le drapeau dit « à la croix de Saint-Olaf » avec l’ajout des deux léopards normands dans le canton. Il existe une variante avec trois léopards.

    normandie2
     

     

    La Normandie est un ancien pays d’Europe du nord-ouest de la France qui occupa tout d’abord la basse vallée de la Seine en 911, puis Le Mans et Bayeux en 924, le Cotentin, l’Avranchin et les îles de la Manche en 933.

     

    pont tancarville

    le Pont de Tancarville – 1400 m de long.

    honfleurHonfleur, village de pêcheurs 

    LA NORMANDIE (1988)

     

    la Basilique de Lisieux

    lisieux

     

     

     

    LA NORMANDIE (1988)

     

    arromanchesArromanches – plage du débarquement

    LA NORMANDIE (1988)

     

    côte débarqut norm

      

    Rouen se situe dans le nord-ouest de la France. La ville de Rouen (108 000 habitants) est située dans le département de la Seine-Maritime (76) au cœur de la Région Haute-Normandie. Installée dans une boucle de la Seine, à mi chemin entre la mer et Paris.

    LA NORMANDIE (1988)

    Jeanne d’Arc, la pucelle d’Orléans, fut brûlée vive à 19 ans sur la Place du Vieux Marché de Rouen le 30 mai 1431.

    rouen

     

     

     

    cathédrale de Rouen

     

    La Tapisserie de Bayeux, aussi connue sous le nom de tapisserie de la reine Mathilde, et plus anciennement « telle du Conquest » (pour « toile de la Conquête ») semble avoir été commandée parOdon de Bayeux, demi-frère de Guillaume le Conquérant. Elle décrit les faits relatifs à la conquête de l’Angleterre en 1066.

    325px-Bayeux_Tapestry_WillelmDux

    la tapisserie de Bayeux

     

    Le mont Saint-Michel, de 80 m de haut, diamètre 300 m. est donc un îlot rocheux granitique situé à l’est de l’embouchure du fleuve du Couesnon, rocher sur lequel a été construit un sanctuaire en l’honneur de l’archangesaint Michel à partir de 709. Antérieurement à cette date, il fut connu comme le « mont Tombe ». Pendant tout le Moyen Âge, il fut couramment appelé « mont Saint-Michel au péril de la mer »

    lthumb_Baie-Mont_St_Michel-2la baie du Mont St Michel

     LA NORMANDIE (1988)

     mont st michelle Mont St Michel

     

    abbaye mt st michel

    abbaye du Mont St Michel

    275px-Mont_Saint_Michel

    thumb_paysage-du-littoral-normand

    paysage du littoral normand

    vaches

    NORM02_091-pointe-du-hoc
    la pointe du Hoc

    calvados

     LA NORMANDIE (1988)


    2 commentaires
  • LONDRES (Angleterre) (1988)

    LONDRES (1988)

    canterbury cath

    Cathédrale de Canterbury

     

    Canterbury

    Une belle cité historique, Canterbury est le berceau de l’Eglise Mère de la Communion Anglicane et l’un des plus célèbres sanctuaires de la chrétienté. Son charmant centre médiéval est rempli de petites rues pittoresques qui abritent une multitude de boutiques exclusives, de détaillants spécialisés, de pubs confortables et de restaurants.

    Cantorbéry (souvent désignée par son nom anglais, Canterbury) est une ville du Kent, dans le Sud de l’Angleterre, sur la rivière Stour, située non loin de Londres.

     

    tour de londres joyaux courla Tour de Londres où se trouvent les joyaux de la couronne d’Angleterre.

    La Tour de Londres a été gardienne des mondialement connus joyaux de la Couronne depuis le début du 14e siècle. Toujours utilisés par la Reine et la famille royale, les joyaux de la Couronne sont une partie essentielle de votre visite à la Tour de Londres.

    LONDRES (1988)

    Couronne impériale. 3000 diamants

                                       Étoile d’Afrique : 700 grs : 530 carats

                                       Epée d’apparat : 16e siècle

    200px-StPaulsCathedralSouth

     

     

     

     

     

     

     

    Cathédrale St Paul, en pierre de Portland

    Achevée en 1708, située en plein cœur de la City, la cathédrale St-Paul s’élève à 110 mètres au-dessus de Londres. Un escalier en colimaçon mène au sommet du dôme de la cathédrale où la vue sur la capitale est magnifique. La crypte, au sous-sol, est le panthéon des grands hommes anglais.

     

    londres.jpg

       

     

    tower bridge

    le Tower Bridge et la Tamise

     

    abbaye westminsterWestminster

    Le quartier de Westminster est le centre politique du Royaume-Uni.

    L’Abbaye fut fondée par Edouard le confesseur au 11e siècle.

    LONDRES (1988)

    Tombeau Elisabeth 1ère – Mary Stuart. – Henry 8 – statue W. Churchill

    La cathédrale en mosaïque et marbre est la principale église catholique d’Angleterre, construite dans le style néo-byzantin.

    La nef, la plus large d’Angleterre, accueille 1200 personnes assises. 

      

    buckingham-palace

    Buckingham Palace est le lieu de Résidence de la Monarchie Britannique.

                                             
    la Garde Royale
    londres_garde_royale

     

    Le Musée de Madame Tussaud est un célèbre musée de cire qui se trouve à Londres.

    LONDRES (1988)

     

    big ben et le parlement


     

     

     

    Big Ben et le Parlement

    Big Ben est le nom de la cloche située dans la Clock Tower (Tour de l’Horloge) à Londres au palais du parlement britannique (Palais de Westminster). C’est le premier coup qui indique l’heure exacte lorsque Big Ben sonne (toute les heures). Le son de la cloche porte à plus de 6 km.

    LONDRES (1988)

    Le Jour, un drapeau britannique est hissé en haut de Big Ben pour montrer que le Parlement est en séance. La nuit, Big Ben est surmontée d’une petite lumière qui brille.

     

    westminster.jpg

      

    trafalguar square

    Trafalguar Square

    La place de Trafalguar fut aménagée entre 1820 et 1840.

     

     

     

     

    300px-Royal_Albert_Hall_Londres 

     Royal Albert Hall – sanctuaire de la musique

    Le Royal Albert Hall of Arts and Sciences est une salle dédiée aux arts, dénommée en l’honneur du mari de la Reine Victoria et Prince consort, le Prince Albert.

     350px-N2_Hyde_Park

    Hyde Park est l’un des plus grands parcs du centre de Londres, en Angleterre, ainsi que l’un des huit parcs royaux de Londres, avec une longueur de plus de deux kilomètres et près d’un kilomètre de largeur.

    300px-HarrodsDay

    Harrods est le lieu de pèlerinage pour le shopping à Londres. Ce grand magasin de luxe, qui vient de fêter ses 150 ans, est renommé pour son service exquis et ses produits haut de gamme. Il emploie environ 5000 personnes. 

    300px-Windsor_Castle_Sunset_-_Nov_2006 

    Château de Windsor – résidence royale

    Forteresse millénaire transformée en palais royal.

    Avec le palais de Buckingham à Londres et le palais de Holyrood à Edimbourg, c’est l’une des principales résidences officielles des membres de la famille royale du Royaume-Uni. 

      

    nuit londres
    Londres la nuit
    bus
    cab.téléph

     

    taxi

     

    london

    LONDRES (1988)

     


    votre commentaire
  • L’ILE DE MALTE (2003)

    drapeau malte

     

     

     Malte, île des Chevaliers, inspire son nom de Melita, l’île de miel, terre gorgée de soleil, tapie dans les eaux les plus pures de la Méditerranée.

    L'ILE DE MALTE (2003)

      la Valette      

    La Valette

    Capitale de Malte, La Valette dégage un charme indéniable : fortifications, rues et placettes, maisons, toutes ont une histoire à découvrir…La Valette fut édifiée par un grand maître de l’ordre de St-Jean, le Français Jean de La Valette, après le Grand Siège de 1565. La ville domine le port historique (Grand Harbour), l’un des plus beaux ports naturels d’Europe, qui recèle plusieurs joyaux du patrimoine archéologique, historique, architectural, culturel et artistique de Malte. Il ne faut pas hésiter à visiter la capitale plus d’une fois. Découvrez La Valette après la fermeture des magasins : la ville est sûre et c’est le moment idéal pour marcher dans ses rues Renaissance. Dans un silence paisible, on a l’impression de voyager dans le temps et de revenir à l’époque où les Chevaliers flânaient dans ces mêmes rues.

    cathédrale la vallette

    la Cathédrale de la Valette 

     

    La Cathédrale St Jean, autrefois église conventuelle de l’Ordre, est du point de vue historique, l’un des monuments les plus importants de l’archipel. Elle est l’œuvre de Gerolamo Cassar, architecte maltais qui travailla aux fortifications de La Valette. Les travaux débutèrent en 1573 et se terminèrent en 1577. C’est en 1816 que l’église fut promue cathédrale par le pape. Elle partagea ce titre avec la cathédrale de Mdina, d’où l’appellation de “Co-Cathédrale”.

     

    L'ILE DE MALTE (2003)

     

    Le Palais des Grands Maîtres de l’Ordre de Malte
    Commencé en 1571 d’après les plans de Gerolamo Cassar, il remonte aux débuts de l’Ordre de Malte. Résidence des Grands Maîtres, ce superbe bâtiment est aujourd’hui le siège de la Présidence de la République de Malte et de la Chambre des Députés. A l’intérieur se trouvent : l’Armurerie réunissant environ 
    5 700 pièces provenant de toute l’Europe du XVIème à la moitié du XVIIIème siècle ; la salle des Tapisseries des Gobelins et la salle Rouge appelée également hall des ambassadeurs (peintures de Van Loo et Cassarino).

     

    L'ILE DE MALTE (2003)

     

     hôpital chevaliers

     

    hôpital des Chevaliers

    Les Chevaliers de Malte

    L’Ordre Souverain Militaire et Hospitalier de Saint-Jean de Jérusalem, plus connu sous le nom d’Ordre de Malte, a comme origine des moines et des marchands du port italien d’Amalfi. Son berceau est l’église Sainte-Marie-Latine à Jérusalem, bâtie en 1048, ainsi que le monastère et l’hôpital édifiés sous ses murs, à l’intention des chrétiens résidant dans la Ville Sainte. Cette église était tenue par des seuls religieux, et l’hospice par des frères hospitaliers. Les chevaliers Hospitaliers faisaient vœux de chasteté, d’obéissance et de pauvreté. Ils n’adoptèrent la vocation militaire que vers 1140, sans toutefois perdre leur rôle hospitalier.

    Les chevaliers Hospitaliers portaient une soubreveste rouge ou noire, à la croix latine blanche. L’ordre était divisé en huit régions dites  » langues  » : Provence, Auvergne, France, Italie, Aragón-Navarre, Castille-León-Portugal, Angleterre et Allemagne, voilà pourquoi leur croix est à huit pointes, appelée aujourd’hui croix de Malte.

     

    croixmalte

    la Croix de Malte

     

    baie de st paul

     

    la baie de St Paul

     

     

    La Baie de St Paul

    L'ILE DE MALTE (2003)

    île de Saint-Paul

    C’est ici que St Paul parvint à terre ferme après son naufrage en l’an 60 de notre ère.

     

    L'ILE DE MALTE (2003)

        Cathédrale St Paul à Mdina, construite en 1838

    Mdina fut la 1ère capitale de Malte.   

     

     
    porte-gozo

     île de Gozo 

    L'ILE DE MALTE (2003)

    La petite soeur de Malte, Gozo, n’a rien à lui envier. Anciennement appelée Rabat, Victoria est la capitale de l’île de Gozo. Avec sa citadelle, sa cathédrale du XVII et XVIIIème siècle, ses remparts, ses musées et ses villages environnants, Gozo est une île pleine de charme. Elle est surnommée l’île verte, tellement sa végétation est luxuriante.  

    cathédrale gozo                   

     

       Cathédrale de Gozo   

     

    malte.jpg 

    le littoral ouest de Gozo, est le site d’un phénomène naturel, caché derrière la falaise, c’est un vaste bassin d’eau peu profonde qui communique avec la Méditerranée grâce à une petite ouverture dans la roche.   

     

     fort st ange vittoriosa

     

     

    le Fort St Ange à Vittoriosa

     

    Les trois cités : Vittoriosa, Senglea, Cospicua.

    L'ILE DE MALTE (2003)

    L’emplacement du Fort St Angelo à Vittoriosa fut occupé par des temples phénicien, grec et romain.

     

    mosta église  Eglise de Mosta     

     

    bus maltaisbus maltais

     

    normal_malta

                                

    dwejra

    valette


    2 commentaires
  • LE BENELUX – 3) le Luxembourg (mes quelques voyages)

     

    drapeau lux

    Le Luxembourg est membre du Benelux, de l’Union européenne — dont il est l’un des six pays fondateurs — et de l’OTAN. 

    Les premiers habitants connus au Luxembourg et de ses alentours furent les Celtes-Trévires. L’agriculture, l’élevage ainsi que l’artisanat étaient déjà développés à cette époque.

    L’association étroite entre le Luxembourg, la Belgique et les Pays-Bas constitue encore aujourd’hui le noyau des origines de l’Union européenne. En 1952, la ville de Luxembourg devient le premier siège de la Communauté Européenne du Charbon et de l’Acier (CECA) et de ce fait, la première capitale de l’Europe. Cette nouvelle donne entraîne une deuxième phase de croissance économique et par la suite, une deuxième vague de forte immigration.


    lux

    Ainsi, le Luxembourg attire l’attention internationale au moyen de sa place financière. Grâce à une forte immigration, il est considéré comme un microcosme de l’Europe, et comme un modèle d’ouverture sur l’extérieur. De plus, de par sa petite taille, il a su garder l’image d’un pays serein et « à échelle humaine » par la faible distance qui sépare les habitants de leurs autorités.

    Doté de structures fort originales, le Luxembourg gagne à être connu. Situé à la lisière de la France, de l’Allemagne et de la Belgique, il est la seule principauté de l’ancien espace Meuse-Rhin à survivre comme État souverain. Sa résistance peut paraître étonnante, mais elle tient surtout à la volonté des Luxembourgeois de « vivre ensemble » : ils ont su pratiquer le grand art d’être un petit pays !

    LE BENELUX  -  3) LE LUXEMBOURG

    Luxembourg

    Le Palais grand-ducal sert de résidence officielle au souverain pour l’exercice de ses fonctions depuis 1890. Cet édifice a été successivement Hôtel de Ville de 1572 à 1795, siège de la préfecture du Département des Forêts en 1795, puis Hôtel de Gouvernement de Luxembourg en 1817.

    palais
     le Palais

    Le Pont Adolphe

    Construit sous le règne du Grand-Duc Adolphe dans les années 1900-1903, l’ouvrage constitue l’un des éléments majeurs du patrimoine luxembourgeois. Il est aussi la référence architecturale maîtresse de l’ingénieur français Paul Séjourné : à l’époque de sa réalisation il fut le plus grand pont à arches en pierre maçonnée, avec une longueur de 153 mètres au dessus de la vallée de la Pétrusse  et une portée record de 85 mètres.

    pont adolphe luxle Pont Adolphe

    Wiltz

    Situé au coeur du sauvage et romantique paysage de forêts et de collines des Ardennes Luxembourgeoises, Wiltz se trouve à proximité du lac de la Haute-Sûre et du parc naturel, une fascinante destination de voyage et d’excursions.

    La ville haute, avec l’ancien château des comtes de Wiltz, est construite sur un promontoire et ses versants. La ville basse s’étend dans la vallée, sur les deux rives de la Wiltz.

     wiltz luxWiltz

     

    Remich

    Remich, l’antique Remacum des Romains, fut dans le passé une petite bourgade de pêcheurs et bateliers. Elle fut aux cours des siècles à maintes reprises mise en cendres par les conquérants de la région mosellane, ce qui entraînait la construction de remparts, dont on peut encore voir les vestiges à l’heure actuelle.

    Remich se situe au carrefour de trois pays, soit le Luxembourg, la France et l’Allemagne.

    Esplanade Remich

    hôtel Esplanade à Remich

    Vianden

    Située dans le paysage splendide des Ardennes, Vianden à une tradition touristique plus que centenaire. A la suite du célèbre poète français Victor Hugo, d’innombrables visiteurs ont succombé au charme des étroites ruelles, des églises gothiques, des remparts et tours fortifiées de la petite cité médiévale dominée par le somptueux château féodal restauré. En même temps, des sentiers soigneusement aménagés et offrant des vues panoramiques spectaculaires invitent les randonneurs passionnés à la rencontre d’une faune et d’une flore variées au sein de forêts étendues et de vallées étroites.

    viandenVianden

    Diekirch

    Diekirch est une ville du Grand-Duché de Luxembourg et chef-lieu de la commune, du canton et du district portant le même nom. Idéalement placée entre la capitale et la  Petite Suisse et en rive gauche de la Sûre, elle profite du passage touristique. Diekirch est surtout connu par la brasserie portant le même nom. Diekirch est également ville de garnison du fait que la seule caserne militaire du Grand-Duché de Luxembourg s’y retrouve sur les hauteurs du Herrenberg.

    brasserie diekirch luxbrasserie de Diekirch
     

    la sûre lux

    la Sûre à Luxembourg

     café

     café typique au Luxembourg

    LA PETITE SUISSE LUXEMBOURGEOISE ET VALLEE DE LA SÛRE. Mon séjour en août 2010

    Septfontaines

    09080016.jpg

    Le château de Septfontaines, situé sur un éperon au-dessus du village date du 12ème siècle. Transformé et agrandi vers 1600, il fut détruit par un incendie en 1779. Classé monument historique en 1937, il appartient aujourd’hui à un particulier et abrite une habitation moderne.

    09080008.jpg

     A l’ombre des forêts de la vallée de l’Eisch, le village est dominé par la masse d’un château médiéval. Les sept fontaines, le pont des ânes. Promenades dans la Vallée des Sept Châteaux.

    09080009.jpg

    Église de style gothique (classé monument national) avec chemin de croix et mise au tombeau. La vallée de l’Eisch est particulièrement claire et hospitalière à Septfontaines.

     

    09080019.jpg

      

    09080021.jpg
      
    09080020.jpg

     

    Esch sur Sûre

    La localité est essentiellement connue pour sa vieille cité médiévale s’articulant autour du château, sis sur un éperon rocheux dans un méandre de la Sûre. Un lac artificiel se situe à proximité.

    09080022.jpg

     SL370633.JPG

    SL370653.JPG
    09080024.jpg
    09080023.jpg

    La localité est dominée par la masse de son manoir en ruines (927) et les falaises qui tombent à pic dans la rivière. Vous y amenant par un premier tunnel (1850), la route conduit par un deuxième tunnel (1954) au barrage de la Sûre.

    SL370743.JPG SL370749.JPG
    09080025.jpg
     

    Le barrage d’Esch-sur-Sûre est situé sur la rivière Sûre en amont de la localité Esch-sur-Sûre. Il contient la Sûre et son lac, le Lac de la Haute-Sûre. Il comprend une usine hydro-électrique située à la base.

    Insenborn

    Nombreuses sont les activités à faire dans le village d’Insenborn offrant des paysages merveilleux sur le Lac de la Haute-Sûre : le Centre de découverte de la forêt avec sentier de la nature au « Burfelt » abrité dans des bâtiments du 18ème siècle propose des excursions en bateau solaire sur le Lac de la Haute-Sûre. Celles-ci sont consacrées à la découverte de la nature. 

     
    le lac.jpg 
    SL370497.JPG

     


    votre commentaire
  • LE BENELUX – 2) Nederlands (Pays-Bas) (mes quelques voyages)

     

     

    drapeau pays bas

    Les Pays-Bas sont une monarchie constitutionnelle et constituent la partie européenne du Royaume des Pays-Bas. Ils sont situés sur la mer du Nord au nord-ouest de l’Europe et sont encadrés par la Belgique et l’Allemagne. Le Royaume des Pays-Bas comprend également Aruba et les Antilles néerlandaises, territoires insulaires autonomes situés dans les Caraïbes. Les Pays-Bas sont très souvent désignés sous le terme « Hollande » et ses habitants appelés « Hollandais ». Il s’agit d’un abus de langage provenant du nom des deux provinces les plus connues du pays : la Hollande du Nord et la Hollande du Sud. La même confusion existe quant à l’utilisation du mot « hollandais » pour désigner la langue nationale, qui est le néerlandais.

    La capitale des Pays-Bas est Amsterdam. Cependant, le siège du gouvernement et de la Cour se trouve à La Haye. Les Pays-Bas comportent l’une des populations les plus denses au monde (393 hab./Km²). Un quart du pays se trouve au-dessous du niveau de la mer. Ils sont réputés pour leurs digues, leurs polders et leurs moulins. La superficie totale est de 41 526 Km² (dont 18,41% d’eau) et le nombre total d’habitants est de 16 334 378. La monnaie officielle est l’euro.

    Amsterdam est l’une des petites villes les plus extraordinaires du monde. De ses canaux à ses musées mondialement célèbres en passant par ses multiples curiosités et richesses historiques, Amsterdam est l’une des capitales européennes les plus romantiques et les plus surprenantes.


    amsterdam

    Ville de tolérance et de diversité, Amsterdam combine tous les avantages d’une métropole : culture, histoire, divertissements, nombreux restaurants et moyens de transports pratiques et variés, tout en étant une ville calme à taille humaine. Ici le vélo remplace la voiture pour le plus grand bonheur de tous.

    Amsterdam est la capitale des Pays-Bas (bien que le siège du gouvernement se trouve à La Haye) et la plus grande ville de la province de Hollande septentrionale et des Pays-Bas. L’agglomération compte environ 2 300 000 habitants, elle-même partie d’une conurbation appelée Randstad Holland et qui compte 7 100 000 habitants. La partie la plus ancienne de la ville est bâtie autour d’un réseau de canaux semi-circulaires.

    Amsterdam est une « petite » métropole avec à peine plus d’1.5 million d’habitants. Riche capitale, elle incarne pour beaucoup la qualité de la vie urbaine, dotée de service de haut niveau. En revanche, l’étalement urbain trouve ses limites dans la congestion de la circulation automobile.

    Au centre de la ville, on trouve sur le Dam (la digue) l’ancien hôtel de ville du XVIIe siècle, qui est depuis le règne du roi Louis Bonaparte (1806-1810) jusqu’à nos jours le palais royal. Une partie de la ville est renommée pour son quartier chaud, de Wallen (Red Light District) et ses nombreux coffee shops qui commercialisent le cannabis avec licence spéciale. Hors du centre on trouve dans le quartier des musées le Rijksmuseum, le Musée Communal et le Musée Van Gogh.

    canaux amst

    Les canaux

    Le nombre extraordinaire de canaux a amené Amsterdam à être connue sous le nom de « Venise du Nord ». Par conséquent, un voyage à Amsterdam n’est pas complet sans une promenade en bateau-mouche. Un tour en bateau sur les canaux est non seulement fascinant, mais il vous permettra aussi de vous reposer en peu de vos heures de marche dans la journée ou d’admirer les maisons et les ponts illuminés la nuit (si romantique !). Il y a plus de 30 canaux et 1.000 ponts à Amsterdam. 

    canal pays bas

    Maison d’Anne Frank

    On ne le sait pas toujours mais c’est à Amsterdam que la jeune Anne Frank a vécu, enfermée dans une petite maison pour tenter d’échapper aux persécutions nazies. Cette maison est aujourd’hui devenue un musée mémorial, un véritable lieu de mémoire. La fondation Anne Frank, qui gère le lieu essaie de transmettre un message de tolérance afin de lutter contre toutes les persécutions, anciennes ou actuelles.

     maison-anne-frankMaison d’Anne Frank

    La statue d’Anne Frank, érigée sur la place à côté de sa maison rappelle que rien n’est gagné et que les persécutions racistes peuvent revenir à toutes les époques. A la fin de l’exposition, une photographie veut nous sensibiliser à ce danger. Elle représente cette statue, taguée d’une croix gammée rouge.

    statue-anne-frankStatue d’anne Frank

    La gare

    La Gare Centrale d’Amsterdam (en néerlandais : Centraal Station ; nom utilisé par les chemins de fer :Amsterdam Centraal) est la gare principale d’Amsterdam, capitale des Pays-Bas. Elle a été construite entre 1881 et 1889

    La Gare Centrale est construite sur trois îles comblées de l’IJ. Le sable utilisé pour le comblement provient des dunes situées près de Velsen qui avaient été creusées pour la construction du Canal de la Mer du Nord. Comme beaucoup d’autres bâtiments à Amsterdam, le bâtiment est construit sur des pilotis de bois. 

    gare amst

    Gare d’Amsterdam
    Construite par des pêcheurs au début du 12ème siècle, Amsterdam était à l’origine une zone marécageuse. Il fallut donc établir tout un réseau de digues et de canaux.

    Elle fut dirigée par plusieurs dynasties successives (les Ducs de Bourgogne puis les Hasbourgs d’Autriche) jusqu’au 16ème siècle.

    Au début du 19ème siècle, Amsterdam fut sous le joug de la France et de son empereur Napoléon. Puis comme toutes les capitales européennes, elle connut une période d’industrialisation à partir de 1830.

    Au 20ème siècle, Amsterdam accueillit de nombreux réfugiés juifs fuyant l’Allemagne nazie. Depuis, elle devint de plus en plus cosmopolite et conserve toujours cette image de ville tolérante.

    Amsterdam s’est affirmée, quatre siècles durant, comme l’un des plus importants centres diamantaires au monde. La maîtrise inégalée de ses lapidaires a fortement contribué à lui mériter cette place de renommée internationale. La seule indication « taille d’Amsterdam » équivaut, pour les initiés de par le monde, à la garantie d’un poli parfait et d’une gemme de toute première qualité.

    Cartier a taillé ici le Koh-i-Noor, la reproduction de la couronne royale britannique sur laquelle la pierre précieuse est montée et L’Etoile du Sud.

     coster diamondsCoster diamonds

    Rijksmuseum 

    Le Rijksmuseum est le musée les plus monumental d’Amsterdam. Il recèle l’une des collections d’oeuvre d’art les plus riches au monde. Proche de Leidseplein, il marque le commencement du quartier des musées : le Van Gogh museum, le CoBrA museum, le Musée du film sont en effet dans un mouchoir de poche.  

    Le musée possède une collection d’art et d’histoire, comportant notamment beaucoup de peintures du XVIIe siècle, le « Siècle d’or » des Pays-Bas. (Rembrandt, Vermeer …..)


    la laitière de vermeer« la laitière » de Vermeer

    rijkmuseum

     

     

    Rijksmuseum

    Mme Tussaud’s

    Comme Madame Tussaud’s se sentait à l’étroit à Paris, elle est partie à la découverte du monde. On la retrouve sur Time Square à Manhattan mais aussi longeant la plus belle place d’Amsterdam.

    Le siège du musée de cire Madame Tussaud’s se trouve à Londres en Angleterre. Heureusement pour les voyageurs qui passent par Amsterdam, cette ville mouvementée en abrite une des quatre branches. Et quoique ce musée soit plus petit que celui de Londres, il contient tout de même plusieurs éléments de divertissement. Le musée de cire Madame Tussaud’s se trouve dans un vaste bâtiment situé au centre de la ville, à Dam Square. Son architecture est en elle même quelque chose de stupéfiant. Ce musée rend hommage à des douzaines et des douzaines d’acteurs, de musiciens, de politiciens, de leaders religieux et d’autres individus célèbres. Ses sculptures de cire de conception très élaborée attirent de par le monde, les touristes qui espèrent découvrir un style différent de musée.

    mme tussaud amstMusée Mme Tussaud’s

    Palais royal

    Situé au Dam Square, au coeur d’Amsterdam, le palais royal est l’un des trois palais mis à la disposition de la reine.

    Il a été construit entre 1648 et 1665 par l’architecte Jacob van Campen afin de servir comme hôtel de ville pour Amsterdam. Il est utilisé comme palais royal depuis 1808.

    Amsterdam était à cette époque le centre du commerce le plus important du monde et le nouvel hôtel de ville reflétait la puissance et le prestige de la ville.

    palais royal amst

    Palais Royal

    Musée Van Gogh

    Vincent Van Gogh (1853-1890)

    Ses chefs d’oeuvre: “l’oreille coupée” “auto-portrait les Tournesols”

    Atteint de démence, il se suicida.

    VanGogh-tournesols

    « les Tournesols » de Vincent Van Gogh

    Ce musée extraordinaire qui attire plus d’un million de visiteurs par an, n’expose pas que des toiles de Van Gogh, mais aussi des œuvres d’artistes contemporains qui influencèrent le peintre ou furent influencés par lui. Ainsi on peut y admirer les peintures d’Emile Bernard, Gustave Boulanger, Jules Breton, Maurice Denis, Paul Gauguin, Claude Monet, Camille Pissaro, Paul Signac, Henri de Toulouse-Lautrec, Georges Seurat, Kees van Dongen ou encore Lawrence Alma-Tadema.

     museum_van_gogh_museumMusée Van Gogh

    Maastricht

     Charmante ville de bord de Meuse, ville flamande la plus ancienne de Hollande.


    maastricht

    Cette cité a pour symbole une étoile que l’on trouve gravée sur le sol et, bien sûr, sur les « souvenirs » proposés aux visiteurs. Chaque année, 1,2 millions de visiteurs sillonneraient ainsi cette ville d’allure pourtant tranquille. 
    Cette ville traversée par la Meuse (Maas en néerlandais) a la particularité d’occuper le sommet d’un triangle pointé vers le nord-ouest avec, à la base, Liège en Belgique francophone (Wallonie) et Aix-la-Chapelle (Achen) en Allemagne. Elle côtoie aussi le Limbourg belge.

    La Porte de l’Enfer, est remarquablement conservée. Cette porte avec ses 2 tours rondes était intégrée dans les 1ers remparts (XIIIe siècle) de la ville, édifiés à partir de 1229. Non loin, le quartier où coule la petite rivière Jeker invite à la flânerie.

    porte de l'enfer maastricht

     

     

     

     

     

    Porte de l’Enfer 

    La grand place sur le centre de laquelle trône, isolé, le gigantesque hôtel de ville (Stadhuis). L’immeuble bâti au XVIIe siècle est surmonté d’un clocher abritant un carillon toujours bien actif.

     hôtel de ville maastricht

    hôtel de ville

    Pour les amateurs de mondes souterrains, on conseillera la visite des grottes de Saint-Pierre (St. Pietersberg), en fait un réseau de galeries creusées pour extraire la marne utilisée dans la construction.

    Découverte dans les grottes de Maastricht du crâne de Mosasaure, premier dinosaure identifié.

    grottes st pierre maastricht

    Lisse – le Keukenhof

    Le Keukenhof est un parc floral situé au nord-ouest de Lisse, en Hollande méridionale, aux Pays-Bas.

    Sur les 32 hectares du parc, les sociétés florales de la région exposent au printemps (de mars à mai) leurs bulbes en fleur, et notamment les tulipes. Connu internationalement, le parc est chaque année fréquenté par des milliers de touristes des Pays-Bas et d’ailleurs.

    keukenhof1

    Il n’existe aucun endroit au monde où le printemps se manifeste autant dans toute sa splendeur, ses couleurs et ses fleurs qu’à Keukenhof. Keukenhof est à la fois une source d’inspiration permanente et un magnifique parc. Outre ses millions de bulbes en fleurs et ses expositions florales fantastiques, Keukenhof dispose également du plus grand jardin de sculptures des Pays-Bas. C’est aussi l’endroit leplus photographié du monde.

    Dans les quelques 15 km d’allées du Parc, au milieu des hêtres âgés de plus de 160 ans, des fontaines, des ponts et des sculptures, c’est un émerveillement continu, un régal pour les yeux et le nez. Ce site unique n’est ouvert que 2 mois par ans, au moment où les bulbes donnent leur plénitude. C’est dire qu’il faut être au rendez-vous !

    keukenhof

    Trois entrées pour rejoindre le parc, mais d’où que l’on arrive, on est tout de suite saisi par les parfums des jacinthes qui parsèment les allées. On est accueilli par des dames portant le costume de la comtesse Jacomine, qui distribuent plans et guides.

    De grandes et de petites pièces d’eau, ainsi qu’un petit canal (on est en Hollande) irriguent cet endroit de rêve. En fait, le Keukenhof propose plusieurs sortes de jardins pour amateurs de tous horizons : à la française, vers le pavillon Orange Nassau, japonais dans le fond du parc, vers le moulin de Groningen reconstruit de 1892, à l’anglaise pas très loin du pavillon de la Reine Juliana, jardin naturel, jardin historique, etc…

    Il est difficile de décrire une vision si enchanteresse. Les fleurs sont flamboyantes, suaves, vives, pastels, simples, biscornues, chatoyantes, discrètes. Plus qu’un long discours, les clichés qui accompagnent cette présentation vous feront mieux ressentir le bonheur du tableau. Fermez les yeux, cela sent bon…
    Vous pourrez vous aussi vous perdre quelques heures dans ce délice printanier l’année prochaine, si le cœur vous en dit. Car d’ici là, le parc restera fermé. Le temps de préparer la plus grande fête florale du monde, dont personne ne ressort complètement le même.

    images

    couleurs

    couleurs1

    De tout 770

    De tout 772

    De tout 773

    De tout 774

    De tout 775

      

    Sluis

    Quand vous suivez le canal Napoléon (Damse Vaart) partant de Damme vers le nord, vous arrivez à Sluis.  Sluis est une ville historique qui se trouve dans Zeeuws-Vlaanderen (partie des Pays-Bas) et est à présent une ville de shopping très populaire. 

    oud sluis

    Restaurant « Oud Sluis »

    L’ existence, mais aussi le déclin de Sluis est due à l’ ensablement du Zwin.  A cause de cet ensablement, successivement Damme, MonnikenredeHoekeMuyden et finallement Sluis sont devenus les ports de Bruges.  De nos jours, Sluis non plus n’est encore liée à la mer.  Cette ville était le dernier port de Bruges, néanmoins de temps en temps les Brugeois devaient intervenir manu militari pour renforcer leurs droits.  Vous devez savoir que presque toutes les marchandises importées via le Zwin devaient être vendues sur les marchés de Damme et de Bruges.  Sluis est probablement la ville la plus flamande des Pays-Bas; les habitants de Sluis sont à juste titre très fiers de leurs racines flamandes.  

    Curiosités: remparts, portes, canal, quaie, belfort, moulin, centre.

    sluis le beffroiSluis – le beffroi

    sluis

    moulin de Brak à sluis

    Moulin de Brak

    le canal sluis

     le canal

    amst les canaux la nuit

     

    De tout 776

    L’ILE DE TEXEL (Pays-Bas) mon séjour en novembre 2016

    L’emblème de Texel c’est – outre ses milliers de moutons – son phare resplendissant, qui se trouve au nord de l’île.

     DSCF8729.JPG

    DSCF8726.JPG

    DSCF8727.JPG

    DSCF8730.JPG

    Ascension du phare de Texel

    Le phare rouge vif est situé au nord de Texel, sur l’une des plages les plus larges de l’île. C’est l’idéal pour associer une journée à la plage à une visite du phare. Le bâtiment de 150 ans offre, du haut de sa terrasse d’observation, une vue imprenable sur Texel et l’île voisine de Vlieland.

     

    DSCF8742.JPG

    DSCF8746.JPG

    DSCF8745.JPG

    A l’Ecomare : rencontre avec les phoques

    A l’Ecomare, vous apprendrez tout sur la mer des Wadden, la mer du Nord, la naissance de l’île de Texel et le parc national „les dunes de Texel“. Mais ce sont surtout les nombreux animaux marins qui fascinent le plus à l’Ecomare : à l’Ecomare s’ébattent des phoques, des marsouins et des phoques gris qui étaient blessés et que l’on a remis sur pied. Les visiteurs peuvent assister chaque jour aux repas des animaux.

    DSCF8751.JPG

    DSCF8752.JPG

    DSCF8753.JPG

    DSCF8755.JPG

    DSCF8761.JPG

    DSCF8762.JPG

    DSCF8760.JPG

    DSCF8767.JPG

    Le parc naturel De Slufter est le seul territoire des Pays Bas dans lequel la mer du Nord peut pénétrer librement. Après un raz de marée, toute la lagune est même inondée. Ainsi a pu se développer à De Slufter un parc naturel exceptionnel, avec des prairies et des prés salés recouverts de petites lavandes en fleurs.

    Goûtez à la bière insulaire, Skuumkoppe, au fromage primé et à l’agneau de Texel, qui a un goût légèrement salé, à cause de l’herbe salée que les moutons broutent toute leur vie.

    DSCF8728.JPG

    DSCF8770.JPG

    moutons.jpg

    On produit du chocolat, de la glace et la fameuse liqueur Juttertjet sur l’île.

     DSCF8750.JPGJuttertjet

    Texel (prononcer Tessel) est une île et une commune néerlandaise située en mer du Nord, en Hollande-Septentrionale, séparée du continent par le bras de mer du Marsdiep. L’île, dans la mer des Wadden, est la plus grande, la plus peuplée et la plus occidentale de l’archipel frison, qui s’étend jusqu’au Danemark. L’usage en français est de parler de l’île du Texel mais de la commune de Texel.

    Texel est réputée pour sa faune, notamment en hiver, lorsque les oiseaux de proie et les oies sauvages viennent y séjourner.

    DSCF8768.JPG

    L’île du Texel, dotée d’une charte communale en 1415, était formée autrefois de deux îles distinctes qui communiquaient par des bancs de sable : Texel proprement dite au sud, et Eierland au nord-ouest. Une digue créa le premier lien insubmersible en 1630, et la poldérisation des schorres entre les deux parties débuta en 1835, sous la direction du Belge De Cock.

    Proche du port de Den Helder, la rade du Texel est un mouillage important pour la flotte militaire néerlandaise du XVIe au XIXe siècle. Des hussards français y capturent la flotte néerlandaise en janvier 1795.

    À la fin des années 1920, la population de l’île comportait une forte proportion d’espérantophones (un millier sur un total de 8000 habitants). Les activités de cette communauté culminèrent avec la construction d’un monument commémoratif dédié au créateur de l’espéranto, L.L. Zamenhof, et qui fut inauguré le 30 mai 1935 dans le village de Den Burg.

    En 1945, l’île fut le théâtre d’une insurrection des troupes supplétives géorgiennes contre l’occupant allemand, celle-ci étant connue pour être le dernier champ de bataille européen de la Seconde Guerre mondiale.

    Le paysage typique de l’île est constitué de prairies, de dunes, de dépressions intra-dunaires et de landes à bruyères, avec un climat adouci par la proximité de la mer. Comme dans les autres îles de la mer de Wadden (Terschelling et Vlieland notamment), ces habitats écologiquement précieux pour la biodiversité qu’ils abritaient sont en nette dégradation et en recul face à l’urbanisation, aux routes mais aussi en raison de l’eutrophisation générale des milieux et des sécheresses exacerbées par le drainage des zones humides ou la baisse des nappes superficielles à la suite du pompage. Un projet Lige européen vise à restaurer 1 100 hectares de dunes et à gérer le milieu par un pâturage extensif sur 1 550 autres hectares.

    Le Parc national des Dunes de Texel créé en 2002 vise à protéger cet espace.

    DSCF8771.JPG

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique