• RENCONTRE 

    amoureux.jpg
    Par une matinée d'automne, j'ai entendu et apprécié votre voix
    Vous m'avez séduite par votre prestance

    J'admirais chez vous le verbe, l'élégance
    Lorsque je vous voyais j'étais en émoi.

    Bien vite pourtant nous parlions de tout
    On se retrouvait un peu partout
    Vous m'aviez conquise et je vous plaisais
    Et nos deux routes, nos deux chemins se croisaient.

    Durant tout ce temps, nous avons marché côte à côte
    Et connu la chance d'un bonheur parfait
    Les années ont passé, vous êtes toujours mon hôte
    Ma VIE, mon bonheur, mon amour vrai.

    La rencontre de nos deux coeurs fut une réussite
    Et nécessaire que notre histoire fut écrite !

    votre commentaire
  • LA COTE D’AZUR (2000)

     

     drapeau

    Au plus profond de la côte d’Azur c’est le soleil éblouissant, la mer interminable, les palaces, les casinos… Nice, Monaco, Monte Carlo… en sont les témoignages les plus flagrants. C’est un paysage ce toute beauté que reflètent les vieilles cités médiévales, les églises gallo-romaines. 

    tgv

     

     

     

        

     

    Nice Riviera Côte d’Azur

    L’histoire de Nice, longue et complexe, a produit une identité particulière, qui se maintient toujours aujourd’hui. Cette histoire est différente de l’image d’opulence et de farniente qui est venue se greffer sur une région il est vrai privilégiée. Le Comté de Nice n’est pas une région riche. C’est un territoire montagneux, d’une superficie de 3 000 km2, avec une façade maritime étroite, de Nice à Cap d’Ail. Ce qui a fait longtemps la valeur de Nice et de sa région, ce fut sa position stratégique, à la fois débouché maritime et gardienne des passages alpins méridionaux. Nice a vécu, essentiellement d’un modeste commerce de transit, entre Marseille et Gênes et entre la mer et le Piémont, exportant surtout l’huile d’olive, le bois et le cuir de la montagne, et souffrant d’un déficit alimentaire chronique, mis en exergue lors de chaque conflit. Cette pauvreté est aujourd’hui encore sensible dans la cuisine niçoise, faite de produits simples, et guidée par un souci d’accommoder les restes qui est devenu un art.

    La cathédrale orthodoxe russe (1912) en briques rose-ocre ; marbre gris clair et céramiques.

    Edifiée dès 1903, l’église orthodoxe de St-Nicolas de Nice, remarquable par ses 52 mètres de hauteur, est le plus important édifice de ce type en dehors de Russie et c’est ainsi une parfaite représentation des cathédrales russes.

    cathédrale orthodoxecathédrale orthodoxe

    Le vieux Nice

    Que l’on soit de passage pour quelques jours ou pour quelques heures, une balade dans le Vieux Nice s'impose presque à tout visiteur de la cité provençale. 

    vieux nicele vieux Nice

    Autrefois enclos par les eaux impétueuses d’un fleuve désormais en majeure partie couvert (le Paillon), la Vieille ville de Nice étonne par son chatoiement de façades colorées dont plus d’une centaine, méticuleusement restaurée, offre au passant un bouquet bigarré d’une incroyable diversité.

    vieux nice1vieux Nice

     

    La Promenade des anglais 

    Surnommée « la Prom’ » par les locaux et les habitués, cette balade de 6 kilomètres en lisière de la mer bordée de palmiers est unique en France. De l’entrée de Nice aux portes de la vieille ville, découvrez ce lieu mythique.

    promen des anglais

    promenade des anglais

     promenade des anglais 

     

    Hôtel Negresco 

    Au 35 Promenade des Anglais se trouve le Negresco, hôtel de luxe conçu en 1912 par l’architecte Ed. Niermans.

    negresco2hôtel Negresco

    Le port de Nice est le deuxième port de croisière de France. Nice est le port de base des NGV (Navires à Grande Vitesse), des ferries qui assurent les traversées en direction de la Corse et des yachts et autres bateaux de plaisance.

    port de Niceport de Nice

     

    Le pan bagnat est un sandwich niçois qui se réalise traditionnellement dans un petit pain rond spécial, même s’il peut aussi être préparé dans n’importe quel pain. 
    Sa composition à base de crudités de la région niçoise n’est pas sans rappeler celle de la non moins célèbre salade niçoise.

    pan bagnatpan bagnat

     

    Bouillabaisse

    Des poissons frais aux écailles miroitantes, de toutes formes, de toutes tailles. Le choix est engageant sur les étals du marché aux poissons qui attirent les regards et ouvrent les appétits. La bouillabaisse se compose d’une soupe de poissons que l’on mange avec des croûtons de pains tartinés, de rouille et de poissons servis entiers.

    bouillabaisseWbouillabaisse 

     

     

    Cannes

    La Croisette, palais des festivals et des Congrès.

    la croisette

    la Croisette à Cannes

     

    Le port

    Du moyen âge jusqu’au 19e siècle, Cannes était un petit port de pêche.

    Juste à côté du palais des festivals, le port de Cannes accueille une soixantaine de yachts tous plus impressionnants les uns que les autres, réservés à une jet set très discrète.

     

    port de Cannes le port

     

    Monaco, dédié à Ste Dévote.

    Situé au sommet d’un rocher haut de 60 mètres, l’édifice surplombe la Méditerranée. Il fut bâti au XIIIème sur le site d’une forteresse médiévale construite par les Génois et prise par François Grimaldi en 1297. Le bâtiment sert depuis de résidence officielle aux princes de la Principauté de Monaco. Il fut restauré à la Renaissance et sa façade fut décorée de loggias. Par la suite, une nouvelle aile fut élevée afin d’abriter les Grands Appartements, ainsi que le Musée des Souvenirs Napoléoniens et la Collection des Archives Historiques du Palais. A l’intérieur du Palais, on peut admirer les fresques du XVIIème siècle de la Galerie d’Hercule, les boiseries polychromes du Salon Mazarin, la cheminée de style Renaissance de la Salle du Trône, la tapisserie en brocatelle de soie du Salon Bleu, la Chapelle Palatine et enfin la Cour d’Honneur avec son escalier en marbre de Carrare. On peut également assister à la relève de la garde des carabiniers tous les jours à 11h55 sur la place du Palais ornée de canons d’époque.

    palais princier 

    le Palais Princier

    La Place du Palais offre une vue panoramique de part et d’autre du Rocher. A ne pas manquer la relève de la garde des Carabiniers du Prince, en costume d’apparat. Un cérémonial immuable depuis plus d’un siècle. Chargée de veiller à la garde du Souverain 24 heures sur 24 et de lui fournir les services d’honneur et d’escorte, la Compagnie des Carabiniers du Prince dispose d’une fanfare composée de 27 musiciens.

    relève de la gardela relève de la Garde

    cathédralela cathédrale

    La dernière demeure des Princes. Construite en pierres blanches de La Turbie, en 1875, cet édifice de style roman-byzantin abrite les sépultures des Princes défunts. De la décoration intérieure on peut notamment admirer un retable du peintre niçois Louis Bréa datant de l’an 1500, le maître-autel et le trône épiscopal en marbre blanc de Carrare. Les offices pontificaux s’y déroulent lors de grandes fêtes liturgiques sous les accords d’un grand orgue à quatre claviers, inauguré en 1976, dont la magnificence permet l’organisation de remarquables concerts spirituels. De septembre à juin, tous les dimanches à 10 h, messe chantée par Les Petits Chanteurs de Monaco et La Maîtrise de la Cathédrale.  

     

    Monte Carlo

    Le Casino, bâtit en 1863, adossé à la mer, le Casino de Monte-Carlo a vu s’écrire les plus grandes heures de Monte-Carlo et donné aux jeux leurs lettres de noblesse. Le Casino abrite également l’Opéra de Monte-Carlo, dont les saisons exceptionnelles se succèdent dans un décor éblouissant. 

    Monte_Carlo_Casino.jpg

    casino de Monte-Carlo   

     

    Menton

    Située à l’extrême sud-est de la France, près de la frontière italienne, Menton est à la fois une ville jardin, une ville marine et une station balnéaire.

    Menton a été récompensé à 5 reprises en remportant le 1er prix du concours des villes fleuries. Son ensoleillement exceptionnel et son climat quasi subtropical favorisent la culture des orangers, citronniers, palmiers, mimosas et l’extraction d’huiles essentielles rares, ses nombreux jardins créés avec talent sont un réel ravissement et vous feront rêver. La vieille ville mérite votre détour avec ses belles façades anciennes, vous retrouverez l’ambiance et le charme d’antan.

    vieux-menton

    Menton

     

    Vintimille

    Vintimille est située à la frontière franco-italienne, du côté italien, à l’extrémité occidentale de la Riviera italienne.Elle se trouve à 9 km de la frontière, sur les rives de la Méditerranée, au débouché de la vallée de la Roya. Son marché est très réputé.

    marché de ventimille

    marché de Vintimille

    côte d'azur

    Monte_Carlo_Casino


    votre commentaire
  • UNE ROSE, tout un symbole !

     Image5.jpg

    La reine des fleurs est indissociable de l’amour. Offrir une rose revient d’ailleurs à dire : « je t’aime d’un amour fou ».

    Si elle est blanche, elle dira : « mes sentiments sont purs », noire : « je t’aimerai jusqu’à la mort »,rose : « je t’aime d’un amour tendre, rouge : « je t’aime passionnément ».

    rose_5317_v.jpg

    Messieurs, sachez qu’une seule rose suffira pour dévoiler votre amour en toute simplicité. Deux roses permettront de vous faire pardonner, douze, de remercier votre bien-aimée, vingt-quatre, d’exprimer votre galanterie.

    Un bouquet de trente-six roses s’imposera pour faire votre demande en mariage. A cette occasion, poussez le raffinement en sélectionnant des roses ayant les têtes légèrement courbées.

    Mais quel que soit le nombre, évitez le jaune : cette couleur est synonyme d’inquiétude amoureuse, de jalousie et même … d’infidélité.

    Alors, pour la Saint-Valentin, pas de gaffe : votre dulcinée pourrait vous envoyer … sur les roses !

    rose blanche.gif

    Chez les Grecs, la rose était la fleur d’Aphrodite, déesse de l’amour, et d’Aurora, la déesse aux doigts de roses.

    Les Romains rattachent la rose à Vénus. La rose aurait été blanche, mais rougie accidentellement quand Cupidon renversa son verre de vin sur elle.

    La première nuit d’amour entre Cléopâtre et Marc Antoine se serait déroulée sur un lit de pétales de roses de quarante-cinq centimètres d’épaisseur.

    The Prince 1.JPG


    2 commentaires
  • PRAGUE (Tchéquie) (1996)

    « Prague, ce riche, ce gigantesque poème épique de l’architecture… » comme l’écrivait Rainer Maria Rilke. « Prague, la ville aux cent tours… »  

    PRAGUE (1996)

    Prague la belle , Prague la rouge , Prague la baroque , Prague la juive,

     Prague la catholique , Prague la Protestante ., Prague l’ésotérique

    Prague la martyre  

    Prague la douce des parcs et des rives

    Prague la séductrice  aux  ponts de lumière

    prague

    Centre commercial de Prague avec, dans sa partie supérieure, la statue équestre de Saint Venceslas entouré de quatre patrons de la Bohême.

    med-Visoterra-place-venceslas-8432

      Place Venceslas   

       horloge astronomique,bohême

    Tour poudrière

    Construite dès 1475 en style gothique la tour prit son nom probablement à l’époque où elle servit d’entrepôt de munitions.

     La décoration actuelle pseudo-gothique date du XIXe siècle.

     

    tour

     

    Hôtel de ville de la Vieille-Ville et son horloge

    prague

    Fondé en 1338, l’hôtel de ville fut remanié en style gothique en 1470. L’horloge astronomique remonte au début du XVe siècle.

    Chaque heure défile dans sa partie supérieure les douze apôtres. Dans la partie la plus basse il y a le calendrier avec les signes de zodiaque de Josef Mànes.

    med-Visoterra-hotel-de-ville-de-prague-8435tel de ville

     

     

    Le pont Charles

    Le plus ancien pont de Prague. Sa construction fut entamée en 1357 par Charles IV.. La plupart des statues baroques datent du XVIIIe siècle.

    Il est né sur l’emplacement du pont Judith partiellement démoli par une inondation en 1342.

    med-Visoterra-pont-charles-vu-du-chateau-de-prague-8464
     pont Charles

     

    Île de La Kampa

    Pris dans le bras de la Vltava nommé Certovka, la rivière du diable, cette île est considérée comme la  » Venise de Prague « . On peut y apercevoir quelques roues de moulin dont celui du Grand Pieuré qui est toujours en activité. 

    île de la Kampa

     

    Le château de Prague, lieu fortifié au IXe siècle. Le château de Prague est un des éléments phares à ne pas manquer lors d’un séjour dans la capitale tchèque. Installé sur les hauteurs de la ville, il domine par le nombre de bâtiments qui ont traversé les siècles : églises, chapelles, tours et palais.

    château de prague

     le château

    La Cathédrale Saint-Guy, s’étendant sur six siècles, la construction de cette cathédrale gothique ne fut achevée qu’en 1929. Fondée en 1344, elle fut bâtie sur l’emplacement d’une rotonde datant du Xe siècle.

    med-Visoterra-cathedrale-saint-guy-9354cathédrale St Guy

       

    Ruelle d’or

     Bordée de maisonnettes miniatures, construites au XVIe contre les murs des fortifications en style du gothique flamboyant, cette rue exiguë, derrière la Basilique St Georges, surnommée « Ruelle des Alchimistes », est particulièrement touristique.  Construites à l’origine pour loger les 24 gardes du Hradcany, elles devinrent les demeures de nombreux artisans et orfèvres car cette « zone royale » n’était pas soumise aux taxes. On prétend d’où son nom, que plusieurs orfèvres associés à des alchimistes, essayèrent d’y découvrir les secrets de la transformation du plomb en or.

    ruelle d'or

    ruelle d’Or

     

    La Vltava, c‘est le fleuve qui traverse Prague et la République Tchèque du sud au nord.

    vtlava-fleuve 

    Eglise N-D de la Victoire 1611, où se trouve « l’Enfant Jésus de Prague » apportée d’Espagne au 17esiècle. L’église Notre-Dame-de-la-Victoire est le lieu de pèlerinage le plus célèbre de Prague et en même temps le site de Bohême le plus connu des pèlerins étrangers. Cette église assez discrète de style baroque primitif se trouve dans la rue Karmelitská, en plein quartier du Petit Côté. L’attention des pèlerins est attirée surtout par la statuette votive de l’Enfant Jésus de Prague, connue dans le monde entier sous le nom de « Bambini di Praga », qui trône depuis 1628 sur l’autel latéral de droite. La statuette de cire, de style Renaissance, provient d’Espagne et c’est Polyxène de Lobkowicz qui en fit cadeau aux carmes. Le couronnement de l’Enfant Jésus, qui eut lieu en 1655, fut un événement important de l’histoire de cette église. La statuette est placée dans une boîte d’argent et sa « garde-robe » est riche en manteaux précieux brodés et ornés de toutes couleurs dont on apprécie notamment celui brodé à la main par l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. 

    enfant jesus

     

    La Cynagogue du 13e siècle. Cet édifice à voûtes gothiques fut fondé en 1479 par le rabbin Pinkas. Située à côté du vieux cimetière juif, cette synagogue abrite une mikva ou bain rituel datant du Moyen Age.

    synagogue

    la Cynagogue

       

    Le cimetière juif, 12.000 pierres, remonte à 1478, il fut trois siècles durant l’unique lieu de sépulture autorisé pour la communauté juive de Prague.

    cimetière juif

        

    Kutna Hora, vieille ville minière. Deuxième plus grande ville de Bohème à la fin du Moyen-Age, Kutná Hora doit son extraordinaire richesse à ses mines d’argent qui remplirent les caisses du Royaume pendant de nombreuses décennies. C’est ici qu’étaient frappés les célèbres « Groschens pragois », une des monnaies européennes les plus fortes de l’époque.

    cath.Ste Barbe

    cathédrale Ste Barbe

     
    La construction de la cathédrale Ste. Barbe, patronne des mineurs, commença en 1380 dans la partie occidentale de la ville et à la charge des familles de bourgeois. La construction de la cathédrale fut confiée à l’atelier de Petr Parler. Celui-ci renonça au projet originel de construire une cathédrale à trois nefs afin de construire une cathédrale à 5 nefs, y compris un choeur allongé, un chemin de ronde et un collier de chapelles.

    Kutna-Hora-Cathedrale-Sainte-Barbe
     

    Dans la cathédrale se trouve un autel représentant la mort de la Vierge, en bois de tilleul, exposé à l’Expo 1958 de Bruxelles. 

     

    La Maison de Pierre à Kutná Hora, une des plus belles et des plus précieuses demeures patriciennes en Bohême en style gothique flamboyant a vu le jour à l’époque pré-hussite. La reconstruction du 15e siècle nous a plus particulièrement légué la somptueuse façade avec ses riches décors. De nos jours, cette maison accueille une exposition illustrant la culture et la vie des citadins du 17e au 19e siècle. Notons parmi les curiosités du lieu la « cuisine noire », reconstruite dans le local médiéval primitif.

     

    La-maison-de-Pierre-Kutna-H

    maison de pierre

     

      Collège de jésuites (1667)

    collège des jésuites 

     

    L’Eglise d’archidiacre St Jacques, du 14e siècle, tout près de la Cour italienne. La construction de cette église fut entamée dans les années 30 du 14è siècle. Elle se distingue par sa tour haute de 83 mètres et domine ainsi la ville entière.

    Kutna%20Hora-Eglise%20Saint-JacquesEglise St Jacques     

        

    Le cristal de Bohême est célèbre dans le monde entier pour ses couleurs brillantes, sa fabrication à la main. Les fabriques de cristal sont réparties dans tout le pays et toutes les qualités sont produites.

     
    Le cristal de Bohême d’une grande qualité claire ou coloré. Dans les ateliers verriers traditionnels on fait manuellement du cristal de Bohême les différentes figurines, animaux, presse-papiers, fleures, plaquettes, boules divinatoires. Le cristal de Bohême avec sa beauté inimitable.

    cristal de Bohême

     

    sklarny_bohemia1

    PRAGUE (1996)

     


    4 commentaires
  • DICTONS DE FEVRIER

    Février est de tous les mois, le plus court et le plus mâtois.

     dictons de février

     

    Si Février ne donne de la tête, il donnera de la queue.

    Février gèle l'homme au lit et la femme au foyer.
    Beau février c’est disette au grenier.
    Le mois de février n’a pas deux jours pareils.
    Février tourne son bonnet sept coups devant derrière.
    Le court et fièvreux février, le plus court des mois, est de tous le pire à la fois.
    Tu n’as rien vu, tant que février n’a montré son dos.
    Février n’est jamais si dur et si méchant qu’il ne nous fasse don de sept jours de printemps.
    Si février ne donne pas ses bourrasques tous les mois sont courroucés.
    Si février ne donne de la tête, il donnera de la queue.
    Si février n’a ni pluie ni giboulée, seront ennuyeux tous les mois de l’année.
    Si le temps ne vomit ses fièvres en février, le vent souffle toute l’année.
    Février trop doux, printemps en courroux.
    Si l’hiver est chargé d’eau, l’été n’en est que plus beau.
    Février avec neige nous garantit un bel été.
    Février sans neige, saison d’été sèche.
    En février s’il gèle et tonne, c’est la marque d’un bel automne.
    Le vent de vendredi ne va pas à la messe.
    Crapaud qui chante en février a l’hiver derrière lui.
    Jamais groseillier feuillé sans hiver passé.
    Autant l’alouette chante avant la chaleur, autant elle se tait après.

    dictons de février

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires