• LA RHINITE ALLERGIQUE

    LA RHINITE ALLERGIQUE

    allergie

    ATCHOUM ! Allergique, peut-être ?

    Le nez qui chatouille, des éternuements à répétition … Le retour des beaux jours signe celui des rhinites allergiques. Cette affection chronique est généralement sans gravité, mais elle peut fortement affecter la qualité de vie.

    La rhinite allergique est tout sauf rare. Les spécialistes estiment qu’un quart de la population est touchée. Elle est même un véritable problème de santé publique puisque sa prévalence a plus que doublé dans les dernières décennies.

    LA RHINITE ALLERGIQUE

    Comment fonctionne la rhinite allergique ?

    Prenons l’exemple du pollen de bouleau, l’une des causes les plus fréquentes de rhinite allergique sévère. Lors de la première exposition, l’organisme identifie (à tort) le pollen comme une substance néfaste. Des anticorps capables de le reconnaître sont donc fabriqués. Et à partir de la deuxième exposition, quand le pollen pénètre dans le nez, il entraîne une réaction immunitaire et tous les symptômes de la rhinite allergique :

    le nez coule abondamment et le liquide est clair comme de l’eau

    les éternuements se multiplient

    le nez (et les yeux) pique(nt) et démange(nt)

    souvent en période de crise, les patients se sentent irritables.

    LA RHINITE ALLERGIQUE

    Rhume des foins et autres allergies

    Les rhinites allergiques liées aux pollens des graminées sont les plus connues. Elles sont surtout actives de mars à septembre, d’où leur autre nom « rhume des foins ». Cependant, d’autres allergies (aux animaux, aux acariens, à certains aliments etc…) peuvent déclencher exactement les mêmes symptômes, tout au long de l’année.

    LA RHINITE ALLERGIQUE

    Que faire ?

    Première et principale recommandation aux personnes souffrant de rhinite allergique : éviter les allergènes ! Dans le cas des pollens, c’est difficile, mais vous pouvez limiter l’exposition en aérant votre intérieur très tôt le matin (ou pendant la nuit) et en sortant le moins possible les jours où le pollen est très présent. Il est aussi très important de suivre un traitement régulier. Trop de patients trouvent leurs allergies « supportables » et ne se soignent pas. Or, un traitement adapté prévient les complications et le développement de nouvelles allergies.

    allergie1

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Dimanche 24 Mai à 21:07

    Ouh ! je connais bien ça, mais j'ai maintenant un médicament qui fonctionne bien. 

      • Lundi 25 Mai à 16:42

        merci Philippe de ta visite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :