• LE BENELUX - NOS ARDENNES BELGES (2e partie)

    LE BENELUX - NOS ARDENNES BELGES (deuxième partie) (mes visites chaque année)

    Vielsalm

    Vielsalm est une commune de la Haute Ardenne, née de la fusion des anciennes communes de Vielsalm, Grand-Halleux, Petit-Thier et Bihain ; quelques parties de Lierneux, Beho et Arbrefontaine y sont jointes. Vielsalm se situe à la pointe Nord-Est de la province du Luxembourg, formant une poche dans la province de Liège.
    Le plateau ardennais est représenté par les environs de la Baraque de Fraiture ou le Grand-Bois. La vallée principale est la vallée du Glain plus communément appelée vallée de la Salm, du nom d’un affluent du Glain. Elle est souvent étroite et profonde, mais peut s’ouvrir largement comme à Grand-Halleux. 
    La géologie de la région de Salm est une des plus remarquables que l’on puisse trouver. A chaque pas, ou presque, on peut rencontrer des roches rares, voire uniques au monde. On y reconnaît la malachite, l’ottrélite, l’ardennite, la vantasselite, on y trouve des cristaux de quartz, de turquoise…, on y a même trouvé de l’or !
    La Salm prend sa source aux environs de Petit-Thier et rejoint le Glain à Vielsalm. Son nom, au contraire du Glain, n’a pas d’origine bien définie. En fait, selon les interprétations, le nom de Salm pourrait tout aussi bien signifier eau trouble en celte, défilé en finnois, saumon en allemand. Les Comtes de Salm en auraient pris le nom et choisi leurs armoiries en fonction de leur interprétation de ce nom.

    la salm.jpg

     
    Qui ne connaît l’ardoise salmienne ? ou l’arkose aux couleurs multiples ? ou encore le célèbre coticule, unique au monde, dont on fait les fameuses « pierres à rasoir » ?

    ardoise salmienne.jpg

    Le  » Ninglinspo « , un nom bizarre, qui porte à sourire. Mais, il s’agit en fait d’une merveilleuse vallée, trop peu connue. Une vallée « romantique », dans sa réelle définition « qui exulte le goût du mystère et du fantastique ». Une vallée où coule une petite rivière, mais où une main géante à jeté ici et là des roches démesurées. Des paysages à la fois doux et appelants au rêve, mais également torturés et grandioses. C’est tout près de chez nous, alors que souvent nous allons le rechercher très loin !

    ninglinspo.jpg

    Le parcours du Ninglinspo est agrémenté par quelques marmites, encore appelées cuves ou bains. Des noms poétiques leurs ont été attribués : Bain de Diane, Bain de la Loutre, Bain d’Hermès, Bain des Naïades, Bouillon de la Chaudière, Bain du Cerf ou encore Bain de Vénus. Sauvage, mystique, surprenant, éblouissant …

    bain de diane.jpg

    le bain de diane dans la vallée du Ninglinspo

     

    Trois-Ponts
    Trois-Ponts est une entité touristique des Ardennes belges constituée des anciennes communes de Fosse-Sur-Salm, Basse-Bodeux et Wanne, située au confluent des vallées de l’Amblève, de la Salm et du Baleur; ses attraits sont le secteur Horeca et la centrale hydro-électrique de Coo.
     

    Coo
    Situé dans un cadre naturel magnifique où l’on découvre la fameuse cascade de Coo logée dans la vallée de l’Amblève que l’on survole avec le télésiège, Telecoo constitue une destination privilégiée pour les familles. 
     

    coo.jpg

    Un grand parc à gibier se visite en petit train et les amateurs de sensations essaieront la piste de bob-luge impressionnante (luge d’été), le karting, la rivière sauvage, le roller coaster…

    Grand Halleux
    Anciennement partie du comté de Salm, la commune fut créée par le régime français dans le département de l’Ourthe et transférée dans la province de Luxembourg après 1839. Grand-halleux fait partie de la commune de Vielsalm. Le village, comme celui de Salmchâteau doit son nom à un petit cours d’eau, la Salm (la région se nomme d’ailleurs le Val de la Salm ou Pays de Salm).

    Rendeux
    Le village occupe un site privilégié propice au tourisme vert.
    Le château de Rendeux est situé dans une merveilleuse vallée verdoyante proche des centres touristiques de Durbuy et de La Roche en Ardennes.

    IMG_0022.jpg

    Esneux
    Le sol de la commune est en grande partie karstique. Plusieurs chantoirs peuvent être observés. La Spéléologie et l’escalade sont pratiquées à la grotte Sainte-Anne.
    Les anciennes carrières de pierre de taille, dorénavant inondées, accueillent par ailleurs des clubs de plongée.
     

    esneux.jpg

     

    Barvaux
    Situé le long de L’Ourthe dans la commune de Durbuy, Barvaux est surtout connu pour le Labyrinthe géant créé dans un champ de maïs géant de plus de 8 hectares.
     
     
    St Hubert, capitale européenne de la chasse et de la nature.
    Le beau pays de Saint-Hubert est le paradis du tourisme vert. En son centre se dresse la ville de Saint-Hubert, riche de son patrimoine et de sa légende.

    La Basilique
    La façade est de style plutôt classique, conçue comme un décor de pierre qui masque les anciennes tours (XIIIe, XVIe, XVIIe, de près de 50 m de haut) et leurs tourelles d’escaliers. La façade présente de bas en haut, le porche avec sa clé en forme de bélier (symbole du Christ), les armoiries de l’abbé bâtisseur, Clément Lefèbvre (1700), une grande verrière, l’horloge et un relief surmonté d’une statue (Saint-Hubert – 1986). L’abside pentagonale et les chapelles rayonnantes sont en style gothique tardif du XVIe siècle.
     
     

    st hubert.jpg

    En février 1990, la Fédération des Associations de Chasseurs de la C.E.E. (FACE) reconnaissait officiellement la ville de Saint-Hubert en tant que « Capitale Européenne de la Chasse ».
    Voilà plus de trois cents ans que la trompe de chasse, après bien des avatars, résonne, tonne, gronde, hurle, chante, pleure dans la profondeur de nos forêts ou dans la pénombre de nos cathédrales…
    Voilà plus de 180 années que la trompe a atteint sa forme actuelle – un simple tube de cuivre, constamment conique de 4,54 mètres de longueur, enroulé à trois tours et demi, en laiton fin et fragile, pesant 800 grammes environ, où aucun artifice, circonvolutions ou pistons, ne vient altérer le souffle de Sonneur, son timbre et sa tessiture actuels, imitant par-là le galop des chevaux et le cri des chiens.

     
    trompes chasse st hubert.jpg

    Libramont
    Point central de la province de Luxembourg, la commune de Libramont-Chevigny doit son implantation à la construction de la ligne de chemin de fer Bruxelles -Arlon en 1858.
    Unique en Belgique par ses collections, le Musée des Celtes a ouvert ses portes à Libramont en juin 1998. Il rassemble le produit de plus de trente années de fouilles menées sur des sites celtiques en Ardenne. La région figure, d’un point de vue découvertes, parmi les plus riches de Belgique.

    La Foire de Libramont, en Belgique, est un rendez-vous incontournable de tous les acteurs du monde rural. Cette manifestation atypique est la plus grande foire agricole en plein air d’Europe et constitue une vitrine exceptionnelle des produits et du monde agricole dans toute sa diversité. 
    La Foire de Libramont a été créée en 1926 pour promouvoir le cheval de trait ardennais. Les sports hippiques et la traction chevaline y sont d’ailleurs toujours au programme.

    foire libramont.jpg

    foire de Libramont

     

    Arlon
    Plus vieille ville de Belgique, Arlon se trouve au coeur d’une des plus belles régions de notre pays.
    Ses innombrables et fabuleux trésors archéologiques, son riche passé historique mais surtout gallo-romain, mais également sa richesse culturelle, gastronomique et folklorique ainsi que ses attraits touristiques.

     

    palais de justice arlon.JPG

    Palais de Justice d’Arlon

    Redu est une ancienne commune de la Région wallonne, regroupée avec AnloyLibinOchamps,Smuid et Villance dans la commune de Libin.

    C’est un village du livre.

    Le week-end de Pâques 1984, pour la première fois, les livres ont envahi les rues de ce petit village d’à peine 400 habitants. Ce fut un succès étonnant : 15.000 visiteurs s’étaient déplacés pour participer au premier grand marché du livre rare ou d’occasion jamais tenu en Ardenne belge. Le Village du Livre de Redu était né.

    Aujourd’hui, en parcourant les rues de Redu, on peut trouver 22 bouquineries. Ce ne sont pas moins de deux kilomètres de rayonnages qui s’offrent aux lecteurs dans les différentes librairies du village.

    LE BENELUX - NOS ARDENNES BELGES  (2e partie)


    La Semois est une rivière qui prend sa source à Arlon en Belgique, se dirige vers la Gaume puis l’Ardenne. La partie wallonne de la vallée de la Semois fut réputée au XXe siècle pour son tabac (à rouler ou à pipe).

     

    semois.jpgla Semois

     

    La Lesse
    Au fil de sa rivière, la Haute-Lesse propose des paysages calmes et équilibrés. Villages, campagnes et bois ont gardé l’attrait rustique et des aspects authentiques de la vieille Ardenne.

    la lesse.jpgla Lesse

    L’Ourthe se jette dans la Meuse à Liège.
    Parcours spectaculaire et très touristique ; nature authentique diversifiée. La Roche-en-Ardenne, capitale de la vallée qu’elle contrôlait jadis avec sa forteresse en nid d’aigle.

    IMG_0048.jpgl’Ourthe à Rendeux

    L’Amblève est une rivière ardennaise située dans la province de Liège. Elle prend sa source à Honsfeld dans la commune de Bullange, à une altitude d’environ 600 mètres et se jette dans l’Ourthe à proximité de Comblain-au-Pont.
    L’Amblève est dangereuse envers celui qui la sous-estime. Les trous et remous qui jalonnent son parcours, le fonds extrêmement glissant, la rendent piégeuse.
    Les truites y sont nombreuses, souvent de belle taille et certains trous des Fonds de Quarreux recèlent de véritables trophées. 
    Les principaux affluents de l’Amblève sont : 
    La Warche, en rive droite, passant notamment à Malmédy. 
    L’Eau Rouge, en rive droite, qui accueille le circuit automobile de Spa-Francorchamps dans sa vallée. 
    La Salm, en rive gauche, arrosant Vielsalm.
    Le Roannay 
    La Lienne, en rive gauche, issue de la région de Lierneux. 
    Le Ninglinspo, en rive droite, et son parcours touristique. 
    Le Rubicon, en rive droite.

     

    amblève.jpgl’Amblève

     

    La Chasse
    Dans les immenses massifs de l’Ardenne authentique, sont essentiellement chassés le cerf, le chevreuil et le sanglier.
    La chasse vise à compenser les conditions de limitation naturelle des populations de ces grands animaux (prédateurs, mortalités dues aux hivers très rigoureux…) disparues depuis longtemps dans nos régions.

     

    salaisons.jpg

    Fabrication artisanale de Jambon d’Ardennes, de Noix d’Ardennes et de Cobourg d’Ardennes (appellation d’origine contrôlée) ainsi que de nombreuses spécialités.

    les bois.jpg

     


    Tags Tags : , , , , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :