• LE CARAVAGE

    LE CARAVAGE, la vie sombre du maître du clair-obscur !

    Le Caravage

    Michelangelo Merisi, dit Le Caravage (1571-1610) était un artiste de génie aussi mystique qu’hérétique.

    fille

    Il est difficile de regarder la peinture de Caravage en faisant abstraction des aspects rocambolesques de sa vie. Difficile de ne pas chercher dans sa peinture confirmation de tout ce que les biographes, sitôt après sa mort mystérieuse en 1610 à l’âge de 39 ans, ont écrit et sous-entendu : un peintre mauvais garçon, assassin, trouvant son inspiration dans les rues sombres, sans doute homosexuel.

    Une prostituée peinte en Vierge

    Une chose est certaine : pendant plus de deux siècles, Michelangelo Merisi da Caravaggio a été considéré comme celui qui a entraîné la peinture « aux confins de la laideur ». Cet homme-là est venu sur terre pour détruire l’art de la peinture, répétait Nicolas Poussin, peintre français du 17e siècle. Tant de haine parce qu’aux belles figures pour représenter les personnages de la Bible, Le Caravage choisit ses modèles parmi les prostituées, gamins des rues ou mendiants. Dans un tableau, il a placé une Vierge admirable et la plante de pieds noire de deux gueux en train de prier.

    la mort de la Viergela mort de la Vierge

    Dans un autre, il a pris une noyée comme modèle de la Vierge morte. Dans un troisième, c’est une prostituée qu’il a peinte en Vierge. Cela a fait un scandale. Il meurt comme un voyou. C’est un homme double, à la fois mystique et hérétique.

    le repos pdt la fuite en Egypte

    le repos pendant la fuite en Egypte

    Il faut attendre l’exposition de Milan en 1951, pour redécouvrir en lui un des grands réformateurs de la peinture en Europe, l’initiateur du fameux clair-obscur.

    saint jean baptistesaint Jean-Baptiste

    Dans la plupart de ses tableaux, les personnages principaux sont placés dans l’obscurité. Une lumière puissante et crue, provenant d’un point surélevé, les enveloppe à la manière d’un projecteur sur une scène.

    Les contrastes ainsi produits confèrent une atmosphère dramatique et souvent mystique au tableau.

    BacchusBacchus

    En duel, il tue son adversaire

    La vie du Caravage reste obscure. On ignore, par exemple, s’il est né à Caravaggio en Lombardie, la localité dont il tire son nom d’artiste, ou à Milan. Car, bien qu’il ait passé son enfance dans la première de ces villes, son père, un contremaître aisé, travaillait dans la seconde à l’époque où il est né, le 29 septembre 1571.

    A 13 ans, il entre comme apprenti dans l’atelier d’un peintre milanais, puis part pour Rome. Il copie des tableaux religieux avant d’être remarqué par le cardinal Del Monte. Grâce à ce puissant mécène, il commence à recevoir des commandes importantes.

    la Nativitéla Nativité

    En 1607, après une rixe avec un certain Tomasi, il se bat en duel et tue son adversaire. Obligé de fuir Rome, il part pour Malte où il est fait chevalier de grâce de l’ordre de Malte. Mais sa réputation le rattrape, il est emprisonné, radié de l’ordre, et fuit en Sicile. Dès lors, il cherche à obtenir la grâce papale. En 1610, il embarque sur une felouque pour se rapprocher de Rome. Mais lors d’une escale, il est arrêté et jeté en prison. Relâché, il ne trouve plus son bateau. La légende dit qu’il erre alors sur la plage en plein soleil où il finit par mourir le 18 juillet 1610.

    garçon avec un panier de fruitsgarçon avec un panier de fruits

    En fait, son certificat de décès, retrouvé en 2001, signale qu’il est mort à l’hôpital, des suites d’une maladie. Sans savoir que le pape Paul V a finalement apposé son sceau sur l’acte de grâce …

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :