• LES SERRES DE LAEKEN (1980) Bel.

    LES SERRES DE LAEKEN

    Royaume de couleurs et de senteurs. Camélias, orangers, azalées, fuchsias, palmiers centenaires, fougères géantes. C’est une flore diversifiée qui accueille les amateurs de botanique et d’architecture dans le cadre majestueux des serres de Laeken.

    serres.jpg

    Conçue par l’architecte Alphonse Balat à la demande du roi Léopold II, la majorité du complexe de fer et de verre a été construite de 1874 à 1894. Une grande prouesse technique pour l’époque …

    Chaque printemps, les serres de Laeken ouvrent leurs portes au public durant quelques semaines et attirent environ 100.000 visiteurs.

    On y pénètre par l’orangerie où certains orangers ont plus de trois cents ans !

    Le roi bâtisseur appréciait aussi particulièrement les camélias. Cette collection très importante compte 114 espèces différentes ; elle est l’une des plus anciennes au monde.

    serres1.jpg

    Des galeries de géraniums

    L’itinéraire vous emmène de serre en serre, en passant par les chatoyantes galeries de géraniums au toit formé par des fuchsias. Dans le jardin d’hiver, levez le regard vers les têtes des palmiers centenaires qui tutoient une impressionnante coupole de verre.

    LES SERRES DE LAEKEN (1980) Bel.

    Cette gigantesque serre a été construite en premier, lorsque Léopold II a entrepris d’embellir le parc de Laeken. Elle est notamment utilisée pour les réceptions royales. Depuis la serre des azalées et un chemin du parc, vous pouvez jeter un œil sur l’atelier de sculpture de la reine Elisabeth.

    serres2.jpg

    Une véritable entreprise

    Quinze jardiniers et un chef de service s’attèlent à entretenir ce jardin d’hiver qui s’étend sur 1,5 hectare pour 2,5 hectares de surface vitrée. Et ils doivent composer avec les aléas de la météo. Les azalées sont les variétés les plus précoces de ces plantes qui profitent d’un automne clément.

    serres3.jpg

    Combien faut-il de mazout pour chauffer cette impressionnante cité de verre ?

    Environ 402.000 litres pour une saison. C’est la Donation royale qui finance ce coût. Quant à l’arrosage, l’eau est pompée dans l’étang du domaine.

    serres4.jpg


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Samedi 16 Janvier à 08:57

    J'y suis allé un jour. C'était féerique, mais je me souviens surtout de la file pour entrer ! Des heures d'attente pour moi qui ne suis pas très patient ! 

    Bon weekend. 

    2
    Samedi 16 Janvier à 10:15

    merci Philippe de ta visite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :