• LA SARDAIGNE 2ème partie - 2008

    LA SARDAIGNE (deuxième partie)

     

    Sassari

    La ville de Sassari, capitale de cette province, est d’origine nuragique. Elle est la ville la plus importante située dans la partie nord-ouest de l’île. En ville, plusieurs monuments sont dignes d’attention : la cathédrale de style gothique et baroque espagnol, l’église Sainte-Catherine, gothique avec des influences de la Renaissance. Le centre de la ville est la vaste Piazza d’Italia ou les habitants se rencontrent pour leur traditionnelle promenade. De là on peut descendre le long du fameux Corso Vittorio Emmanuele, à travers les petites rues de la vieille ville. Le dialecte principal (le sassarese) est un parler toscan, très proche du corse parlé à Sartène et est très différent de la langue sarde.  

    sassari.jpg

    Cavalcade sarde à Sassari le 18 mai, course équestre.

    Procession costumée qui rappelle celle organisée pour la visite du roi Umberto et sa femme Margherita en 1899. Le défilé aux costumes somptueux est suivi d’une course de chevaux. Un événement très touristique. Un défilé incessant et coloré de groupes folkloriques et de cavaliers où la richesse des costumes surprend, dans une région que l’on classait parmi les plus pauvres d’Europe.

    La cavalcade Sarde n’a aucun caractère sacré mais est une fête que les Savoia ont créé pour accueillir les invités illustres en visite. Il s’agit du défilé à cheval ou à pieds des costumes traditionnels des groupes qui arrivent des quatre coins de l’île : il y a plus ou moins 80 communautés différentes avec autant de costumes et de traditions. C’est une fête allègre et suggestive mais aussi une occasion pour pouvoir admirer ces vêtements qui ne sont plus d’usage quotidien. Les costumes sardes sont multicolores ; des couleurs criantes pour les femmes et sévères pour les hommes. Ils sont très différents de localité en localité étant donné qu’ils ont subi les influences des peuples envahisseurs du passé. Sur eux peut se lire l’historique du pays, de sa vie passée en observant les différences et découvrant la domination d’où ils proviennent : romaine, catalane, hispano-moresque etc. c’est là la principale cause du caractère hétérogène des costumes sardes.

    LA SARDAIGNE 2ème partie - 2008

    La Cavalcata Sarda est une révélation fascinante de la vie sarde, une véritable « exposition de costumes sardes » offerts dans un déploiement extraordinaire de couleurs. La Cavalcata Sarda n’a pas de lointaine tradition historique, mais elle rappelle la Cavalcade « féerique » de 1899, lorsque pour la visite des Souverains en Sardaigne on organisa des réjouissances dont le clou devait être « un festival », une fête populaire qui mit en évidence les différents costumes. En 1951, presque par hasard, à l’occasion d’un Congrès du Rotary Club, c’est encore pour rendre hommage à des hôtes illustres que fut organisée la Cavalcade, devenue depuis lors « une fête populaire annuelle », une fête de couleurs, une fête de chants et de danses, de magies musicales profondes, une fantasmagorie dense d’ivresse et de silence, de ritualité et de magie, révélatrice de l’âme encore mystérieuse du peuple sarde.

     

    Défilé de chaque région de Sardaigne

    costume sarde.jpg cavalcade.jpg

    costume Sarde

    67760006.jpg

    groupe Folk « Uri »

    67760007.jpg 

    groupe Folk « Florinas »

    67760009.jpg tapis sarde

    67760011.jpg 

    groupe Folk « Oristano »

     67760012.jpg

    groupe Folk « Cabras »

     

    67760013.jpg

    groupe Folk « Milis » représentant les fruits du pays

     

    67760014.jpg 

    Cagliari groupe Folk « Settino St Piedro »

    67760015.jpg 

    l’aîné des sardes

     67760004.jpg

    Cité de Sassari

     67760003.jpg 

    Centro Cultura Sassarese

     

    67760017.jpg Chevaux sardes

     chevaux sardes.jpg

    Course de chevaux à l’hippodrome

     

    chevaux sardes1.jpg

     67760018.jpg

    présentation des chevaux sardes

    67760019.jpg

    nombreux sauts et figures avec les chevaux

     

    le château de Castelsardo

    67760023.jpg

    Castelsardo

    A l’est de Porto Torres, pittoresque village fortifié perché sur un promontoire rocheux.

    Santa Teresa Gallura, extrême nord de la Sardaigne. Est battu par le mistral, qui y a sculpté de spectaculaires formations rocheuses dans le granit blanc comme au cap Testa, où l’on peut rejoindre à pied des criques pittoresques.

    67760024.jpg

    vers le Cap Testa 

    67760025.jpg

    Au loin Monte Russu, derrière Capo Testa

    67790001.jpg 

    Porto Cervo

    67790002.jpg 

    la Côte Esmeralda

    LA SARDAIGNE 2ème partie - 2008

    La côte Esmeralda, la plus riche du pays, avec Porto Cervo, boutiques, bars de style milanais, élégante marina pour accueillir les yachts luxueux de la jet-set internationale.

    67790003.jpg

    le Golfe d’Aranci

    Le golfe d’Aranci ou golfe des Crabes, station animée avec son port et ses villas. Paysage fantastique avec un mélange de montagne et de plage, une vue sur le large, des montagnes garnies de cactus, la chaleur, les bateaux luxueux sur la côte, les rochers, l’eau turquoise et transparente dont on peu voir nos pieds. La gastronomie Sarde est délicieuse, les tomates bien fraîches, les poissons, le fromage au lait de brebis, son célèbre pain et son vin. Les gens là bas sont très chaleureux, polis et sympathiques toujours prêts a vous aider mais ils ont mauvais caractère si on les brusque ou si on ne les respecte pas, ambiance magnifique, danse typique de Sardaigne et culture sublime.

     67790004.jpg

    Retour au port de Porto Torres – l’Eglise du village

    67790007.jpg 

    Au départ de Porto Torres

    67790006.jpg

    Notre bateau pour le retour

    67790010.jpg

    Arrivée à Marseille

     chateau d'iff.jpg

    Au loin, le château d’Iff, lieu du tournage du "Comte de Monte Cristo"

    Le chateau d’Iff, construit par François 1er, est un lieu mystérieux qui fait de Marseille un haut lieu touristique. Célèbre forteresse dont l’histoire se confond avec la légende. Le Comte de Monte-Cristo est une des principales œuvres d’Alexandre Dumas le représentant. 

    La légende veut que soit emprisonné sur l’île déserte « le comte de Monte Cristo ».

    Visite de Marseille 

    La Basilique Notre-Dame de la Garde. La colline de la Garde (154 m) a toujours été un poste d’observation. L’origine du sanctuaire remonte à 1214. La Basilique est recouverte de 30.000 feuilles d’or et la chapelle, construite en 1218 est de style romano-byzantin.

    LA SARDAIGNE 2ème partie - 2008

    Les mosaïques sont particulièrement belles et les nombreux tableaux, bateaux, plaques, etc… sont un témoignage de la Foi et de la reconnaissance des pélerins. Panorama le plus urbain de France, d’un côté la mer, avec les îles du Frioul et du Château d’Iff, des kilomètres de côtés et le Vieux-Port, et de l’autre la ville de Marseille dans un demi-cercle de montagnes.

    On dit traditionnellement, que la vigie existe depuis les temps préhistoriques et plus sûrement depuis l’époque romaine. Au XVe siècle une ordonnance de Charles II d’Anjou inscrit la colline de la Garde dans la liste des relais. Ce système de vigie va s’améliorer au fil des siècles et la fonction perdurera sur la colline jusqu’en 1978. Pour protéger Marseille des armées de Charles Quint par le Connétable de Bourbon, François 1er fait construire un fort en 1524 au sommet de la colline, qui constitue avec le château d’Iff à l’entrée du port, une défense maritime dont la ville était dépourvue.

     n-dame de la Garde1.jpg

    Notre-Dame de la Garde

    67790007.jpg

    le Vieux-Port

     

    67790011.jpg

     

    Marché aux poissons

     

    Climat en Sardaigne

     

    La Sardaigne jouit d’un climat méditerranéen classique, hiver frais et humide, été chaud et sec. Le mois de juin est le mois le plus ensoleillé de l’année. Le printemps est la plus belle saison pour la visiter lorsque la nature explose et qu’il y a moins de touristes. L’été permet de profiter au maximum du littoral et de retrouver fraîcheur en montagne.

     

    7_158_golgo_goloritze85_H204708_L.jpg

    7_158_sardaigne_2005_012_H204909_L.jpg

    1715_94337105_sard58_H165022_L.jpg

     F I N 

     


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Philippe
    Lundi 3 Décembre à 13:39
    Philippe
    J'ai bien aimé la suite et les visites locaux Porto Cervo et son port de luxe... Et sa bière à 8,5€ biz de l'irlandais
    2
    Mardi 4 Décembre à 07:51

    merci Philippe de ta visite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :