• LE CARNAVAL DE VENISE

    LE CARNAVAL DE VENISE

    LE CARNAVAL DE VENISE

     

    carnaval

     CARNAVAL ENCHANTEUR DANS LA SERENISSIME

    Du 15 au 25 février 2020.

    Au cœur de son décor prestigieux, Venise se devait d’accueillir le plus beau carnaval du monde.

    Alors que tous les amateurs de carnavals frétillent d’impatience, il en est un à épingler pour son esthétisme particulier : celui de Venise. Il a lieu durant la dizaine de jours qui précèdent le mercredi des Cendres.

    Son origine remonte au Moyen Âge. Le premier doge à l’autoriser le fit au XIe siècle. A l’époque, il s’agissait d’une suite de fêtes populaires plutôt mal fréquentées. Après quelques interdictions et réapparitions, elles se sont élargies par des bals et des festivités sur les « campi », ces fameuses placettes de Venise. Mais à l’époque, ni masques, ni déguisements, seulement des combats et des jeux plutôt violents : des jets d’œufs, des joutes … Plus tard, théâtre de rues, concerts divers et pantomimes se sont invités à la fête. Bref, le carnaval d’alors n’avait rien à voir avec ce qu’il est aujourd’hui !

    carnaval1

    Tous égaux, tout permis

    Au XVIe siècle, le carnaval a vu l’arrivée du masque.

    Peu importe leur condition sociale, les Vénitiens enfilaient une longue cape noire, le « tabarro », portaient le tricorne ainsi que l’énigmatique masque vénitien, la « bauta ». Tous devenaient alors égaux et tout leur était permis. Seulement plus tard, les costumes ont évolué, s’inspirant des tenues de la commedia dell’arte avec ses joyeux représentants : Colombine, Arlequin, Pantaleone, Scaramouche … En ces périodes de festivités hivernales, Venise mariait séduction, raffinement, plaisir de vivre et intrigues. Bientôt, le XVIIe siècle connut des sommets en termes d’amusement. A tel point que ceux-ci perduraient longtemps après le carnaval et certains Vénitiens prenaient l’habitude de porter un masque toute l’année …

    carnaval2

    Comme si le décor de cette ville merveilleuse convenait à une telle coutume. Il est vrai qu’avec ses labyrinthes d’eau et ses passages secrets, ses nuits brumeuses nimbées de mystère, son Conseil des dix et sa justice expéditive, sa sinistre prison des plombs et son pont des Soupirs, le climat était propice au secret. La ville devint ainsi le théâtre permanent de toutes sortes de complots et trafics, intrigues, passions amoureuses et commerces illicites.

    En 1797, sous Napoléon, le carnaval fut interdit, avant d’être réhabilité par les Autrichiens. Mais il ne connut plus le même engouement et finalement disparut jusqu’à la fin des années 1970, quand quelques artistes et passionnés décidèrent de relancer cette merveilleuse tradition qui sied si bien à la Sérénissime …

    LE CARNAVAL DE VENISE

    Flambée des prix

    Aujourd’hui, on vient du monde entier pour assister, ou mieux, participer costumé, à cette fête de l’élégance et du rêve.

    Les prix de l’hôtellerie, déjà chers, flambent littéralement. Les foules se pressent et arpentent les ruelles et les canaux. Ici, ni confettis, ni chars ou accoutrements loufoques et fanfares. A Venise, on ne se déguise pas, on se costume ! Chacun peut se vêtir comme il le souhaite et rivaliser d’élégance et de raffinement. Mais les thèmes doivent être historiques ou créatifs. Résultat : d’incroyables créations à admirer à chaque détour de la place Saint-Marc, sous les arcades de la basilique, d’un « campo » à l’autre, le long du Grand Canal, sur les gondoles, dans les hôtels ou les palais. 

    Ainsi Cannaregio sera dédié au goût, Santa Croce à l’odorat, Dorsoduro à l’ouïe, San Polo à la vue, Castello au toucher et San Marco, à la pensée. Moments magiques en perspective !

    carnaval3

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    Jeudi 20 Février à 17:50

    Ah Venise, c'est quand même une ville magique….  Il faut la préserver, et je suis content qu'on interdise désormais aux gros paquebots de croisière de l'approcher. 

    Bonne semaine de Carnaval et à bientôt Josiane.

    2
    Vendredi 21 Février à 08:58

    merci petit belge de ta visite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :