• L'HERAULT (2003-2004-2008)

    L’HERAULT (France) (mes voyages en 2003-2004-2008) 

    L’Hérault qui a donné son nom au département prend sa source dans les Cévennes et se déverse dans la Méditerranée, traversant des vallées et des gorges étroites. Lieu privilégié pour la baignade, il est bordé de paysages grandioses.

    L'HERAULT (1ère partie)

    Montpellier, pays de rencontres et de loisirs, chef-lieu de l’Hérault et de la région Languedoc-Roussillon.Mon frère et moi, avons revu l’Hérault en juin 2008.

    montpellier

     

     

     

    St André de Sangonis se trouve dans la vallée de l’Hérault à mi-chemin entre la Méditerranée et l’Aveyron. De magnifiques paysages se trouvent à proximité de cette ville : Lac du Salagou, Pic Saint-Loup. C’est dans ce village que nous avons retrouvé, mon frère et moi, une famille très sympathique qui au moment de la guerre 1940-1945, avait hébergé notre père.

    L'HERAULT (1ère partie)

    eglise st andre

     

     

     

    Eglise de St André

    Nous sommes devenus amis avec les enfants de cette famille et c’est avec plaisir que nous les retrouvons au cours de vacances au sud de la France.

    Sur les traces de notre père. 

    Saint-André de Sangonis, petit village de l’Hérault, situé au pied des Cévennes, fut le théâtre, ainsi que de nombreux sites de ce département, de l’invasion de réfugiés belges en 1940.

    Dès janvier 40, il est prévu par l’état major de l’armée belge de mettre à l’abri, en cas de guerre, une réserve de recrutement, pour alimenter l’armée de campagne.

    Le but est d’éviter de connaître, comme en 14-18 une pénurie de soldats en cas de guerre longue.

    Après le 10 mai, devant la rapidité de l’avance allemande, ces réserves ne sont pas à l’abri en Flandres. Il est donc décidé, en accord avec les pays, Belgique-France, de les envoyer en France. Généralement on en retrouve assez loin, en Hérault, Gard, Lot.

    Au cours de la campagne 1940, plusieurs divisions se font étriller, que l’on envoie dans le sud de la France pour se reconstituer. On cite le chiffre de 200.000 hommes.

    L’invasion de la Belgique eut lieu le 10 mai 1940 et la capitulation le 28 mai 1940.

    Ensuite le gouvernement belge ordonna aux troupes belges en France de rentrer en Belgique le 30 octobre 1940. Je possède des écrits rédigés par mon père durant cette période.

    LARGE12

     

     

     

     

     

    Un oranger sur la place de St André

    img002

     

     

     

     

     

     Endroit où notre père vécu en 1940. La cloche du beffroi date de 1655.

    img007

    l’armée belge à St André en 1940

     

     

     

     

    img006

     

     

     

     

     

     même endroit en 2003

    img003

     

     

     la mairie en 1940

     

    img005

     

     

     la mairie en 2003

    Citée au Xe siècle comme possession de l’Abbaye d’Aniane, la future bourgade de Saint-André-de-Sangonis semble être placée sous l’autorité des moines de Gellone à Saint-Guilhem-le-Désert dès 1031 et dotée d’une église paroissiale avant 1140. Au XIIIe siècle, l’évêque de Lodève devient le nouveau maître des lieux et procède à l’édification d’un castrum épiscopal cité en 1270, qui autorise le contrôle des voies de communication de Clermont l’Hérault à Montpeyroux et de Montpellier à Lodève.

    img004

     

     

     

     

     

    la fontaine sur la place de St André

    amis

     

     

    Avec nos amis au restaurant « la Diligence » à St André en 2008

    huitres St André

     

     

    les huitres du marché de St André

    pépinière

     

     

     

     

     

    au jardin botannique

    paon

     

     

     

    pépinière1 

     

     

    Dans la famille de nos amis français, il y a aussi Frédéric JORDY à Loiras,qui de père en fils, nous procure ses vins étonnants.

    Dans l’arrière pays héraultais, proche des Causses du Larzac, il est une région très particulière que l’on appelle le « pays de ruffes ». Au centre de ces terres rouges se trouve le lac du Salagou. Loiras est situé à mi chemin entre Clermont l’Hérault et Lodève, à quelques encablures de la spectaculaire descente de Lodève, sur un terroir frais et sec de coteaux aux tenements variés : ruffes, alluvions en provenance du Causse et schistes. Frédéric Jordy, quatrième génération de vignerons, maintient la culture des cépages traditionnels (syrah, grenache, cinsault) mais innove avec des raretés et explore de nouvelles voies :

    le Marselan, métis de Grenache et Cabernet Sauvignon  

    le Servant, vieille variété de raisin de table blanc oubliée

    le Chenin, très peu cultivé en Languedoc vinifié en moelleux

    jordy

     

     

     

     

     

     

    L'HERAULT (1ère partie)

     

    grappe-raisins-6663

     DOMAINE JORDY

     

     

     

     

    domaine jordy

     

     


    Les Gorges de l’Hérault 

    Les vendanges sont manuelles, la vinification reste traditionnelle. Les macérations sont longues, pour certaines cuvées. L’élevage de quelques sélections s’effectue en barriques de chêne.

    L'HERAULT (1ère partie)

    La source de l’Hérault est située à 1400m d’altitude, au coeur des cévennes. Le jeune torrent impétueux dévale alors plus de 1000 mètres de dénivellé dans ses 10 premiers kilomètres. 

    A Valleraugues, le fleuve se calme un peu en entrant dans une profonde vallée. Au fur et à mesure de sa progression vers les monts calcaires des garrigues, le relief devient moins accidenté et le climat Méditerranéen s’installe. 

    gorges hérault

     

     

     

     

     gorges de l’Hérault, contrefort des Cévennes

    Lac du Salagou

    A 45 kms à peine le long de la N 109 à l’ouest de Montpellier, découvrez les paysages étonnants des bordures du lac du Salagou. Bordé de collines en terre rouge typique de la région, c’est un lieu de baignade particulièrement apprécié des touristes.

    L'HERAULT (1ère partie)

    salagou2

     

     

     lac du Salagou

    Sète 

    Sète est une commune française, située dans le départementde l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Ses habitants sont appelés les Sétois. Appelée « l’Ile singulière », Sète est une ville à part, possédant une identité culturelle forte, avec ses traditions, sa cuisine, son jargon. Ville d’artistes comme Paul Valéry, Georges Brassens, Manitas de Plata, Jean Vilar, les frères Di Rosa, elle oscille inlassablement entre tradition et avant-garde.

    L'HERAULT (1ère partie)

    Sète, entre mer et étang, est un port créé par Colbert en 1666. Depuis, la ville n’a eu de cesse de développer son activité portuaire : 1er port de pêche de la Méditerranée, plaisance liée aux activités balnéaires, croisière, ligne régulière Sète – Tanger – Sète. Sète, comptant environ 40 000 habitants, voit sa population multipliée par 3 en période estivale. 

     sète1

     

    la Corniche à Sète

    Huitres de Bouzigues

    L’étang de Thau est le plus grand étang du Languedoc (21 kms de longueur, 8 kms de large) une surface de 7500 ha. C’est aussi le plus profond, en moyenne 5 m. Près de Bouzigues se trouve un entonnoir d’environ 100 m de diamètre profond de 30 m (le gouffre de la bise (ou de la Vise). C’est une résurgence d’eau douce qui draine les eaux souterraines des collines calcaires du Nord-Ouest. 

    L'HERAULT (1ère partie)

    Avec leurs coquilles marbrées et nacrées, « Les huîtres de Bouzigues » ravissent les consommateurs avisés, en présentant une saveur iodée agrémentée d’une pointe de noisette.

    huite

     

     

     

    Vallée de l’Orb

    L’Orb est un petit fleuve de 135 km qui prends sa source dans le Parc Naturel du Haut Languedoc et se jette dans la Grande Bleue à Valras. 

    Le cours d’eau sillonne l’arrière pays Biterrois dans des paysages magnifiques où les villages s’accrochent à flanc de montagne.Outre ses paysages, la région est également reconnue pour ses vins: Faugères et Saint Chinian sont des AOC qui font le bonheur des fines bouches.

    gorges de l'orb

     gorges de l’Orb

    L'HERAULT (1ère partie)

     

    Les Monts de l’Espinouse  

    En Hérault, on désigne sous le nom de hauts cantons l’ensemble géographique formé par les Monts de l’Espinouse, le Haut Agout, la Raviège, la haute vallée de l’Orb et les avant-monts. L’Escandorgue marque la limite orientale des hauts cantons.

     mont de l'espinouse

     

     

     

     

    Monts de l’Espinouse

    Albi  

    Au Sud-Ouest de la France, entre mer et montagne, la ville d’Albi s’étire au creux du Tarn. Terre d’aventure et de couleurs, le marin Lapérouse et le peintre Toulouse-Lautrec trouvent dans ce pays, souffle et inspiration. Le soleil, l’ocre, les cyprès et la vigne se conjuguent tout en nuance et en harmonie.

    L'HERAULT (1ère partie)

    La cathédrale Sainte-Cécile, fleuron du gothique méridional, le palais de la Berbie qui renferme le musée Toulouse-Lautrec, le Pont-Vieux du 11ème siècle, valent à eux seuls le déplacement.

    albi

     

     

     

     

     

    Le vieil Alby et ses hôtels particuliers, le musée Lapérouse et le fond ancien de la bibliothèque Rochegude séduiront les amoureux de l’architecture.

    albi1

     

     

     

     

     

    coquelicots

     

     

     

    coquelicots sur terre rouge

    Aigoual  

    Plus de mille mètres de dénivelé entre la tour de l’observatoire du 
    Mont Aigoual qui culmine à 1567 mètres et la haute vallée de l’Hérault. 
    Des panoramas somptueux, des sentiers de crêtes et des forêts, des cascades, des torrents, des chevreuils des mouflons…
    Le mont Aigoual , situé au sud du Massif central, culmine à 1 567 mètres, ce qui en fait le point culminant du Gardet le second de la Lozère ainsi que des Cévennes après le mont Lozère (1 699 mètres). Le mont Aigoual est aux confins des départements du Gard et de la Lozère.

    L'HERAULT (1ère partie)


    Bastion sud-est du Massif central, le mont Aigoual est remarquable par son panorama, sa climatologie
    et son observatoire météorologique. Dominant les Cévennes et le Languedoc, l’observatoire du mont Aigoual, dernière station météo de montagne en activité en France, se dresse au sommet de l’Aigoual à 1567 m d’altitude. 
    Depuis 1894 des hommes et des machines surveillent le ciel de France.
    Par beau temps un vaste panorama s’offre devant vous, du mont Ventoux au Mont-Blanc, du Canigou au pic du Midi, de la chaîne des Puys à la Méditerranée.
    L’Aigoual constitue le dernier observatoire météorologique de montagne en France.

    aigoual

     

     

     

    mont Aigoual

    Bédarieux  

    Bédarieux, est une commune française, située dans le départementde l’Hérault et la région Languedoc-Roussillon. Les habitants de Bédarieux sont les Bédariciens. Origine du nom BECDERIUS venant du bec formé par le vebre se jetant dans l’orb.

    L'HERAULT (1ère partie)

    bedarieux

     

     

    cerisier de Bédarieux

    cuq

     

     

     

     

     

    au restaurant à Cuq-les-Vielmur

    Carnon  

    Carnon plage est une station balnéaire de l’Héraultconstruite sur le cordon littoral isolant l’étang de l’Or de la mer Méditerranée. Située sur le territoire de la commune de Mauguio, elle est la station balnéaire la plus proche de Montpellier (15 km).

    L'HERAULT (1ère partie)

    carnon

     

     

     

     Carnon

    Canal du Midi

    Après avoir occupé une place économique importante comme voie de transport de marchandises, l’activité principale du canal est aujourd’hui le tourisme fluvial, la randonnée pédestre, équestre et bien sûr cycliste. 

    L'HERAULT (1ère partie)

    canal du midi

     

     

     

     canal du Midi

    Oppède-le-Vieux est un magnifique petit village construit au sommet d’un éperon rocheux envahis par une superbe végétation avec en toile de fond, un cadre sauvage de forêts, de combes et de rocs.

    oppede_le_vieux_chateau  

     Oppède-le-Vieux

    Construit en 2004, le viaduc de Millau constitue le dernier maillon de La Méridienne, autoroute reliant Clermont-Ferrand à Béziers, et est la voie la plus directe et la moins coûteuse entre Paris et la Méditerranée, ouvrage de 310 millions d’euros, d’une longueur de 2460 m.

    L'HERAULT (1ère partie)

    viaduc de millau

     

      

     Viaduc de Millau

     

    La couvertoirade, dans l’Aveyron, cité templière et hospitalière.

    L'HERAULT (1ère partie)

    Village médiéval, reflétant la puissance militaire des Templiers et le quotidien des Hospitaliers

    la couvertoirade

     

     

     

     la Couvertoirade

    la couvertoirade1

     

     

     

    Agde, en Languedoc-Roussillon.  Le territoire de la Ville d’Agde s’étire en triangle jusqu’à la Méditerranée. Du centre ville d’Agde il suffit de longer durant 3 kilomètres les méandres du fleuve Hérault pour arriver à son estuaire formé des stations balnéaires typiques et traditionnelles du Grau d’Agde et de la Tamarissière.

    L'HERAULT (1ère partie)

    De là, en suivant la mer on rejoint la célèbre et très touristique station du Cap d’Agde située au cœur d’un environnement exceptionnel.

    agde

     

     

     Agde

    Allongé dans le Val de Gellone, Saint-Guilhem le Désert épouse  un méandre abandonnée du Verdus, petite rivière fougueuse qui le dévasta plusieurs fois en quelques siècles et dispersa même les restes de son fondateur jusqu’à l’Hérault.

    st guilhem le desert

     

     

     

     St Guilhem le Désert

    L'HERAULT (1ère partie)

    Palavas   

    Palavas-les-Flots est une commune française du département de l’Hérault, dans la région Languedoc-Roussillon. Membre du district de Montpellier devenu communauté d’agglomération, elle l’a quitté fin 2004 pour adhérer à la communauté de communes du Pays de l’Or le 1er janvier 2005. Ses habitants sont appelés les « Palavasiens ».

    L'HERAULT (1ère partie)

    palavas

     

     

    Palavas

    Les Flamants Roses ( Phoenicopterus roseus) sont de très grands échassiers facilement reconnaissables, les photographier à Palavas est un vrai plaisir, ils sont, selon les saisons, par centaines dans les étangs bordés par la route qui rejoins Carnon à Palavas. Ils ont un gros bec très busqué, adapté pour filtrer la nourriture dans les eaux saumâtres. Ils ont de très longues pattes rouge-rose. En vol, ils laissent découvrir leurs grandes ailes rouges et noires. Leurs cris sont semblables à ceux des oies. 

    flamants+2+SEPT+2007+036

     


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Juillet à 11:13
    philou

    très beaux souvenirs de jeunesse, c'est comme cela que je suis moi aussi tombé amoureux de l'Irlande vu que mon papa y avait séjourné en '44, une des 7 brigades d'Irlande, instruits par les Anglais vu que l'armée belge avait été dissoute... 

      • Samedi 7 Juillet à 14:09

        merci beaucoup Philippe de ta visite. Je vais découvrir ton nouveau blog aussi et au plaisir de te revoir ici.

    2
    Utan
    Mercredi 11 Juillet à 10:32

    très complète description.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :