• LES DAHLIAS, c’est le pompon !

    dahlia24

    Il en existe de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les tailles. Ils sont faciles à cultiver et battent des records de floraison, tant en abondance qu’en longévité. Qui sont-ils ? Mais ce sont les dahlias !

    dahlia%20ros

    Ils ont fait un retour en force dans nos jardins voici quelques années et c’est tant mieux ! Du jaune citron au rouge cramoisi, ils ensoleillent les parterres de leurs nombreuses variétés avec une robustesse quasi insolente. Les dahlias résistent à tout et enchantent nos étés : impossible de passer à côté !

    Originaires du Mexique, ils tirent leur nom du botaniste suédois André Dahl, qui les réintroduisit en Europe au XVIIIe siècle, non pas pour leurs qualités environnementales, mais pour la prétendue qualité gustative de leurs tubercules. En réalité, leur culture fut très vite abandonnée, la pomme de terre étant nettement meilleure !

    dahlias_coupes

    Tout au long du XIXe siècle, les horticulteurs se sont alors passionnés pour la plante et en ont créé des milliers de variétés aux noms qui semblent raconter des histoires (« Orgueil du parc de Clagny », « Deuil du député Thiers ») ou encore mettre en scène des personnages (« Madame Berthe Duparé », « Petit Pierre », « Cosette »).

    Ces bulbeuses caduques sont cultivées comme des annuelles en climat froid : plantez-les lorsque les risques de gelées nocturnes sont écartés, de préférence quand la terre est bien réchauffée (entre fin avril et mi-mai). Donnez-leur du soleil et un sol riche, profond et frais, enrichi de compost ou de fumier. Elles feront un bel effet dans le potager, une terre particulièrement bien adaptée.

    LES DAHLIAS, c'est le pompon

    Quelle variété choisir ?

    Les dahlias décoratifs à fleurs plates, doubles et souvent très grandes.

    Les dahlias cactus aux pétales pointus.

    Les dahlias pompon en forme de boules

    Les dahlias nains à fleurs simples et à fleurs doubles.

    Les dahlias anémone ressemblent … aux anémones.

    galerie-membre,fleur-dahlia,dsc02056-dahlia-orange-coeur-jaune


    votre commentaire
  • LES TRAINS DE SOUVERAINS

    train royal4

    Garnis de noyer, de sycomore, d’acajou et de tapis d’Orient, ils dorment aujourd’hui bien gardés dans des entrepôts tenus secrets.

    LES TRAINS DE SOUVERAINS

    Le roi Albert II et la reine Paola se déplaçaient en limousine ou à bord de l’avion que la Force aérienne mettait à leur disposition. A une époque, pas si lointaine, la Famille royale belge disposait également d’un train pour ses voyages officiels.

    train royal3

    Historiquement, Léopold 1er fut le premier à disposer d’une berline royale dès 1841. Elle a malheureusement été détruite.

    En 1901, son successeur, Léopold II, séduit par les trains de luxe de la Compagnie Internationale des Wagons-lits, confie à cette dernière la tâche de lui construire une somptueuse et confortable berline.

    Quatre ans plus tard, le train royal s’enrichit de trois nouveaux wagons : une voiture de gala, une voiture-lits et une voiture-restaurant.

    LES TRAINS DE SOUVERAINS

    D’autres wagons sont ajoutés après l’avènement d’Albert 1er en 1909. Ce train est utilisé une dernière fois en novembre 1938, lors du voyage officiel de Léopold III aux Pays-Bas.

    train royal2

    Un nouveau train est mis en chantier à l’atelier central des Chemins de fer à Malines avec la collaboration de plusieurs firmes privées pour la décoration : panneaux en noyer du Caucase, en bois de sycomore, tapis d’Orient, fauteuils en acajou … Il est mis en service à l’occasion de la visite officielle de la reine Wilhemine des Pays-Bas à Bruxelles le 23 mai 1939.

    Comme son prédécesseur, le nouveau train royal se compose de trois voitures : une voiture-salon, une voiture-salle à manger et la voiture-lits. En fonction des besoins, d’autres voitures peuvent y être ajoutées.

    train royal

    Après la Seconde Guerre mondiale, le train est retrouvé intact et réutilisé, pour la première fois, le 9 octobre 1945, lors de la visite du général de Gaulle en Belgique. Il roulera jusqu’en 1976. Le roi Baudouin l’a notamment utilisé pour l’inauguration officielle de la Jonction Nord-Midi à Bruxelles le 4 octobre 1952.

    Des souverains étrangers ont également voyagé à bord de ce train : l’empereur du Japon en 1971 et la reine du Danemark en 1976. Puis, tout doucement, les trains royaux sombrent dans l’oubli. On se souvient qu’en 1985, un des deux roula à nouveau pour les 150 ans des Chemins de fer et qu’en 2002, il fut exposé lors de l’inauguration de la nouvelle gare de Namur.

    Depuis, les trains royaux sommeillent dans un entrepôt et sont définitivement à la retraite. Ils ne transporteront plus jamais d’hôtes prestigieux.  » Il y a désormais des risques trop importants pour faire rouler ces trains, ils deviennent trop vétustes ».

    train royal1

     


    votre commentaire
  • MON ASSIETTE

    légumes

    En vingt ans, le nombre de centenaires a presque triplé en Belgique. En 2008, ils étaient plus de mille trois cents. En 2060, ils seront vingt fois plus nombreux.

    Jeanne Calment, vénérable dame française décédée en 1997 à l’âge canonique de 122 ans.

    Une première dans l’histoire « connue » de l’humanité.

    Beaucoup considèrent qu’elle a attient la limite maximale de la longévité humaine. Mais certains scientifiques n’excluent pas l’idée que l’homme puisse vive jusqu’à 150 ans, voire plus !

    Car chaque année, notre espérance de vie augmente. La longévité humaine n’a d’ailleurs jamais cessé de s’accroître : nous avons gagné soixante années de vie en quelques dizaines de millions d’années. Pourquoi et comment de plus en plus d’hommes deviennent centenaires ?

    fruits

    Manger sain

    L’environnement et le mode de vie jouent également un rôle majeur. Ne pas fumer, boire modérément, manger mieux et surtout moins… semblent être les ingrédients clés de l’hygiène de vie pour vivre plus vieux. Ainsi les Japonais sont très nombreux à être encore en bonne santé. Leur assiette semble bien être une des raisons principales de leur exceptionnelle longévité. Ils mangent beaucoup de légumes, un peu de fruits, de la soupe miso à base d’algues et de légumes, du goya (courge verte et amère) du soja et ses dérivés, des herbes et des épices, du sésame, des poissons maigres, des coquillages, du riz complet, mais très peu de viande bobine, de produits laitiers, d’alcool et de sucre.

    Manger moins

    Mais une des règles essentielles est de ne jamais sortir de table le ventre plein. La restriction calorique serait-elle un gage de longue vie ? C’est le cas chez les nombreux mammifères que des scientifiques ont mis à la diète : les moins nourris vivent généralement plus vieux que leurs congénères soumis à une alimentation normale.

    Bien dans sa tête

    Limiter l’apport calorique réduit en effet la production des fameux radicaux libres qui endommagent nos cellules. Ils sont à l’origine des processus de vieillissement et de certaines maladies.

    Manger moins serait donc un moyen de vivre plus vieux. Mais les centenaires d’Okinawa ne font pas que cela ! Ils travaillent jusqu’à un âge avancé, marchent beaucoup, font du tai-chi-chuan, prennent des pauses pour retrouver et entretenir leur équilibre intérieur. Ils sont aussi très entourés et respectés. Enfin, l’aspect psychologique est également important. Plus vous serez optimiste, curieux de la vie, plus vous arriverez à encaisser les coups durs de la vie avec philosophie et résilience et plus vous serez capable de la savourer longtemps !

    fruits1


    6 commentaires
  • BONNE FETE NATIONALE A TOUS LES BELGES

    drapeau3.gif

    Le 25 août 1830, la représentation de la Muette de Portici, à Bruxelles, tourne à l’émeute.

    Le mouvement national a besoin d’un drapeau.

    L’avocat et journaliste Lucien Jottrand charge Edouard Ducpetiaux, docteur en droit et publiciste, de confectionner deux drapeaux aux couleurs de la révolution brabançonne de 1789.
    Les couleurs du drapeau belge auraient sans doute pour origine celles de l’écu de l’ancien duché de Brabant: un lion d’or [jaune] sur fond de sable [noir], griffes et dents de gueules [rouge].

    Le 26 août, madame Abts, une commerçante de la Rue de la Colline à Bruxelles, confectionne les drapeaux.
    Ils sont formés de trois bandes disposées horizontalement perpendiculairement à la hampe, le rouge en haut, le jaune au milieu et le noir en bas.
    Ce même jour, le premier drapeau est hissé sur la façade de l’Hôtel de Ville.

    Le 23 janvier 1831, un décret stipule que les trois couleurs seront disposées verticalement, dans l’ordre noir, jaune, rouge en partant de la hampe.

    Au coin de la rue de la Colline, rue Marché aux Herbes à Bruxelles, c’est là que fut fabriqué pour la première fois notre drapeau belge.

    colline

     

     

     

     

     

     

    L’Escorte royale fut inaugurée en 1938. A cette époque elle dépendait de la Gendarmerie, actuellement de la Police Fédérale.

    escorte

     

    europe1La devise de l’Europe est « Unis dans la diversité ».

     

     

    La Brabançonne

    Historiquement, la Brabançonne fut bien écrite par Jenneval, dont le vrai nom était Louis Alexandre Dechet. Il était acteur du théâtre où fut déclenchée en 1830 la révolution qui devait mener à l’indépendance de la Belgique des Pays-Bas. Durant la guerre d’indépendance, Jenneval fut tué. La musique a été composée par François Van Campenhout et la chanson jouée pour la première fois en septembre 1830.
    En 1860, le texte et la musique furent adaptés par le premier ministre, afin d’atténuer les attaques de Jenneval contre le Prince d’Orange néerlandais.

     drapeau2.gif

    Belgique, ô mère chérie,
    A toi nos coeurs, à toi nos bras,
    A toi notre sang, ô Patrie !
    Nous le jurons tous, tu vivras !
    Tu vivras toujours grande et belle
    Et ton invincible unité
    Aura pour devise immortelle :
    le Roi, la Loi, la Liberté !
    le Roi, la Loi, la Liberté !
    le Roi, la Loi, la Liberté !

     

    Voici 2 poèmes de ma composition à cette occasion : 

    LES  TROIS  COULEURS

    Emblème de notre pays, tu représentes l’Unité

    Et nous te brandissons fièrement en ces moments tourmentés

    Toi, notre drapeau aux trois couleurs élancées.

    Tu restes le lien des régions et des communautés

    Mais si d’aucuns te brûlent, où siégera notre Royauté ?

    Le NOIR des ténèbres du monde, dont deuil, tristesse et obscurité

    LE JAUNE de lumière, réussite, joie de vivre et liberté

    Talent, intelligence, richesse et gloire nous qualifiés

    Le ROUGE de passion, pour ton combat, vaillance, pouvoir, force, créativité.

    Nos aïeux se sont battus pour ton indépendance

    Chère Belgique, notre patrie du compromis en importance

    Marchons liés, nous te soutenons dans l’espérance

    Car « l’Union fait la force », puisses-tu la retrouver en toute confiance !

    drapeau1.gif

    NOTRE  BELGIQUE

    Notre Belgique, ô toi mère chérie

    A l’heure où certains souhaitent te diviser

    Tu restes le pays demandant l’Unité

    Le partage, l’entente que l’on apprécie.

    Les uns ont besoin de ta côte envoûtante

    Les autres du trésor de l’eau de tes Ardennes

    Ton paysage, du nord au sud nous enchaîne

    La diversité de cultures nous enchante

    Car les splendeurs et richesses de mon pays

    Font de celui-ci réuni un paradis.

    Josiane

    drapeau.gif

     

    vive-la-belgique.gif

     


    votre commentaire
  • LE SAVON DE MARSEILLE

    LES PETITS FILOUS DU SAVON DE MARSEILLE

    Il est la star actuelle des rayons cosmétiques et hygiène corporelle. Pourtant, toutes les variétés ne se valent pas.

    Il existe depuis 400 ans, mais il était petit à petit tombé dans l’oubli. Le savon de Marseille, encore si populaire au début du XXe siècle pour se laver, nettoyer ou lessiver, a été délaisse dans les années cinquante au profit des détergents industriels.

    Aujourd’hui, avec l’allongement de la liste des produits chimiques contenus dans les savons modernes, la recrudescence d’allergies de la peau et le boom du bio, il revient en force.

    Marseille

    Dopé par l’image positive d’un produit naturel venu de la douce Provence, le savon de Marseille se vend dans le monde entier à prix d’or.

    Graisse animale

    En seulement cinq ans, les ventes de savons de Marseille ont doublé. Il s’en écoule plusieurs dizaines de milliers de tonnes par an. Et on en trouve de toutes les sortes : colorés, parfumés, relookés, en cuve ou même en liquide.

    Certains en ont même fait un produit de luxe. Car le procédé de fabrication artisanal a forcément un impact sur le prix d’achat payé par le consommateur. Rien que pour la production, le cube coûte 60 centimes d’euro à un petit entrepreneur traditionnel, soit trois fois plus que ses concurrents classiques. Et il sera vendu en magasin au moins 4 euros. Dans les supermarchés, il existe pourtant des savons de Marseille moins chers.

    Un gros fabricant marseillais dévoile les coulisses de son usine. A côté d’une pièce où il fabrique à l’ancienne ses cubes dans de vieux chaudrons, l’homme dispose d’une deuxième chaîne de production. Cette dernière est capable de fabriquer en quelques minutes des petits savons blancs, à partir de sachets de granulés reçus de Malaisie ou d’Indonésie.

    Marseille1

    L’astuce ? Avoir remplacé l’huile d’olive par l’huile de palme, un produit qui pullule en Asie du Sud-Est. C’est trois fois moins cher que d’acheter de l’huile d’olive en Europe. D’autres substituent carrément de la graisse animale à la végétale ! Ce qui permet de vendre encore trois à quatre fois moins cher que des produits à base de graisse végétale.

    En ajoutant à ce mélange exotique un colorant ou un parfum, le consommateur n’y verra que du feu.

    Gare aux additifs

    Ce procédé s’apparente à de la contrefaçon. Pourtant, il n’y a pas de souci au niveau légal ! L’appellation « Savon de Marseille » n’est pas protégée par un copyright, les savonniers n’ayant pas réussi à s’entendre entre eux sur la définition exacte du « vrai » savon de Marseille.

    Alors, comment démêler le vrai du faux ? Dans la plupart des savons vendus dans la grande distribution, on retrouve du sodium « tallowate » dans la liste des ingrédients. Soit de la graisse animale. Les savons à l’huile de palme contiennent du sodium « palmate ».

    Le type de graisse n’influence en rien les allergies. Ce sont plutôt les additifs (parfum, colorants…) qui jouent un rôle. Et ici, seul le gros cube vert, uniquement fabriqué à partir d’huile d’olive (naturellement colorée et parfumée) possède un avantage.

    savon M

     


    2 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique