• septembre.jpg

    Automne en fleur, hiver plein de rigueur.
    Beau septembre, finit d’emplir les chambres.
    Bel automne vient plus souvent que beau printemps.
    Brouillards d’automne, beau temps nous donnent.
    En septembre se coupe ce qui se pend.
    En septembre sois prudent, achète bois et vêtements.
    En septembre, la bruine, est toujours bonne à la vigne.
    En septembre, si tu es prudent, achète grains et vêtements.
    Forte chaleur en septembre, a pluies d’octobre il faut s’attendre.
    Mois de septembre pluvieux, an fructueux.
    Orages de septembre, neiges de décembre.
    Pluie de septembre travaille, à la vigne et à la semaille.
    Le coq, en septembre, chantant la matinée, annonce une abondante rosée.
    D’été bien chaud vient un automne pendant lequel souvent il tonne.
    L’hirondelle en septembre abandonne le ciel refroidi de l’automne.
    Pluie de septembre, pluie de novembre, seront gelées en décembre.
    Qu’en septembre il tonne, la vendange est bonne.
    Septembre emporte les ponts, ou tarit les fontaines.
    Septembre en sa tournure, de mars fait la figure.
    Septembre humide, pas de tonneau vide.
    Septembre nous produit, le plus délectable des fruits.
    Septembre se montre souvent comme un second et court printemps.
    En septembre si trois jours il tonne, c’est un nouveau bail pour l’automne.
    Septembre se nomme le mai de l’automne.
    Si en automne ne te lèves matin, à ton hiver tu verras pauvre fin.
    Si juin fait la quantité, septembre fait la qualité.
    Si les lièvres tués en automne sont gros, l’hiver sera rigoureux.
    S’il tonne encore en septembre, à Noël la neige sera haute.
    Vins de septembre font femmes entendre.

    septembre_005.gif


    2 commentaires
  • LES FAMILLES RECOMPOSEES

    famille

    Comment relever le défi ?

    Recréer une nouvelle famille, c’est prendre l’histoire de l’autre en cours de route.

    Comment recomposer un paysage familial harmonieux ?

    Chaque membre du nouveau couple doit accepter le passé conjugal et parental de l’autre. Et celui de ses enfants aussi. Ils ont leur histoire qu’il faut respecter, leur roman familial qu’il ne faut pas vouloir balayer ou remplacer par un autre. Il y a aussi tous les aspects pratiques.

    A la différence de la première famille qui s’est agrandie avec le temps, la famille recomposée se constitue en une seule fois.

    Il faut songer au logement commun, au nombre de chambres, à l’achat d’une voiture plus importante, aux questions d’argent, autant de paramètres qui peuvent rendre la situation complexe.

    Pour faciliter les choses, pas de recette toute faite. Mais l’expérience des autres et le respect de certaines règles de bon sens vous aideront à mettre toutes les chances de votre côté.

    LES FAMILLES RECOMPOSEES

    Etape par étape 

    La patience est essentielle pour que chacun puisse avancer à son rythme et s’apprivoiser sans brusquerie.

    Sous le coup d’une nouvelle passion, la tentation d’aller trop vite est réelle. Mais tout el monde ne fait pas le deuil de l’ancienne relation à la même vitesse. Optez pour la politique des petits pas, vous éviterez ainsi des déceptions. Et puis, oubliez l’illusion d’une grande tribu sans conflits, cela vous permettra de faire face aux difficultés qui se présenteront avec du recul !

    Tact, respect et compréhension seront les atouts d’une famille recomposée.

    Les présentations

    Quel que soit leur âge, les enfants n’ont rien demandé. Ils ont dû affronter la séparation de leurs parents et n’ont pas forcément désiré l’arrivée d’un nouveau conjoint. Cela peut déclencher chez certains une forme d’hostilité. Aidez-les à comprendre que leur beau-père ou leur belle-mère est quelqu’un de fiable, digne de confiance, mais que son arrivée ne leur enlèvera rien de votre amour. Evitez aussi de trop vanter les qualités de la nouvelle personne aimée : ils pourraient en déduire que vous critiquez leur autre parent. Agissez avec tact en respectant leurs sentiments.

    Et si vous êtes le beau-père ou la belle-mère, n’essayez pas de les séduire d’emblée. Souvenez-vous que si un enfant manifeste un peu de jalousie, c’est normal.

    famille1


    votre commentaire
  • L’EFFET (MIROIR DU) PAPILLON

    papillon_63_semaine_28_2008_page_3

    Le lépidoptère, nom scientifique du papillon pour « ailes à écailles », a la particularité de se métamorphoser au cours de sa vie. Sa présence ou son absence en nos jardins et parcs nous fournit un indicateur de la qualité de notre environnement.

    Quelle est la situation du papillon aujourd’hui ?

    Chaque année, nous perdons une à deux espèces. Depuis les années 90, sur une centaine d’espèces répertoriées en Wallonie, une vingtaine ont disparu et cinquante sont en forte régression.

    Le papillon a une biologie particulière. Le cuivré de la bistorte, le cuivré des marais et le damier de la succise ont chacun une seule plante nourricière. La chenille du damier se nourrit d’une fleur des prairies menacées par la fertilisation. Celle du Cuivré de la bistorte se régale d’une fleur qui pousse au fond des vallées ardennaises où le fauchage est devenu très difficile. Et celle du cuivré des marais apprécie une sorte d’oseille qui se développe en Gaume et qui est poussée dans ses derniers retranchements par la pression urbanistique. Le choix de ces espèces se justifie par leur effet parapluie.

    LE PAPILLON

    En récréant des surfaces spécifiques sur 540 hectares pour ces papillons, en mettant en place la gestion future de leurs milieux et en reconnectant ces populations isolées entre elles, on protège aussi des communautés de plantes, de fleurs, d’insectes et un cortège d’autres espèces.

    Certaines espèces souffrent-elles moins que d’autres ?

    Tout à fait, celles qui peuvent s’alimenter de plusieurs plantes nourricières qu’on retrouve partout, comme les orties, les carottes …

    La Côte d’Azur est envahie de sphinx. Comment cela s’explique-t-il ?

    La belle de mai, comme le sphinx du laurier, sont des papillons migrateurs. En Afrique du Nord et en Espagne, le printemps a été plus pluvieux que d’habitude. Ils se sont reproduits en abondance avant de remonter toute l’Europe. Ils vivent entre un et deux mois. Le temps de se reproduire, la génération suivante redescendra. Même en pleine ville, en Belgique, il faut s’attendre à croiser des sphinx à tête de mort. Dans le Nord, nous assistons à l’arrivée de nouvelles espèces méridionales, plus thermophiles, de contrées plus chaudes.

    C’est le réchauffement climatique qui permet ce rééquilibrage visuel.

    cuivré des marais

    le cuivré des marais

     


    votre commentaire
  • LA GUERANDE NE MANQUE PAS DE … SEL

    Sel à cueillir

    Au pied de Guérande et de Saillé, une mosaïque de pièces d’eau reflète les humeurs du ciel. Deux mille hectares de marais salants y ont été creusés depuis le Moyen Age et composent un paysage unique. Cette ancestrale exploitation de l’eau de mer a permis aux hommes d’en récolter le sel, richesse indispensable notamment pour la conservation des aliments.

    Aujourd’hui encore, grâce à un grand savoir-faire, les paludiers retiennent des petites quantités d’eau lors des hautes marées.

    Captées par des petites vannes, elles vont s’écouler très doucement de bassin en bassin selon un parcours sinueux et savamment mesuré. Sans l’aide de la moindre machine, au cœur d’exploitations à taille humaine et avec la complicité du soleil et du vent, elles livrent en été un sel gris et une fleur de sel, à cueillir en surface des eaux saturées.

    marais-salants-2-2

    Aux confins de la Bretagne et de la Loire, se trouve un terroir à savourer pour ses paysages variés, sa fleur de sel, ses plages, sa côte sauvage et son climat.

    Nous sommes presque sur une île, car les lieux sont limités au nord par les eaux bretonnes de la Vilaine, au sud par l’estuaire du fleuve royal et à l’ouest par les flots de l’Atlantique.

    La bien nommée presqu’île de Guérande doit son nom à la ville de charme qui en fut la capitale. Les lieux nous livrent également les étangs de la Brière ou pays noir, à cause de la tourbe, ainsi que les célèbres marais salants de Guérande, le pays blanc, pour le sel. Non loin, la grande plage de la Baule et les petits ports sympathiques du Pornichet, du Croisic ou du Pouliguen mettent leur grain de sel au tableau, tandis que la ville portuaire de Saint-Nazaire est tournée vers l’Atlantique.

    Là-bas, de grands chantiers navals dont on voit les grues à l’horizon, donnent naissance à d’immenses paquebots.

    Marais de Brière

    parais de brière

    Un vol de canards, un héron qui pêche, le chant des oiseaux et le bruissement des roseaux …

    Deuxième en taille après la Camargue, la Brière a vu également l’extraction de la tourbe qui en a fait le pays noir. Une vingtaine de chaumières illustrent l’habitat briéron d’hier et d’aujourd’hui. Mais c’est également un paradis de la chasse au gibier d’eau et de la pêche. C’est le pays des grenouilles, des brochets et surtout des anguilles, à déguster sous toutes les formes, accompagnées bien sûr d’un muscadet de la Loire, frais et léger …

    brière

    marais de Brière

    sel de guérande

     


    2 commentaires
  • AVEZ-VOUS DU CHARME ?

    AVEZ-VOUS DU CHARME ?

    Certaines personnes au physique a priori banal ont le don de plaire à tout le monde.

    Les codes qui définissent l’élégance varient selon les époques, mais le charme lui, est intemporel. Il tient en partie à l’image que vous projetez, mais aussi à votre manière d’être et à votre faculté de mettre les autres à l’aise. Côté look, avoir du charme, ce n’est pas forcément vous habiller à la dernière mode. C’est trouver votre style et donc une façon personnelle d’interpréter les tendances du moment.

    femme

    La première règle à suivre sera de ne jamais acheter un vêtement ou un accessoire parce que c’est le « must have » de la saison.

    Ecoutez les conseils des vendeuses d’une oreille bienveillante, mais pas naïve. Pour être sûre de ce qui vous va, écoutez plutôt votre entourage : chaque fois qu’une femme vous demande d’où vient ce que vous portez … il y a fort à parier que c’est parce que cela vous rend plus belle !

    Il suffit alors d’en tenir compte pour peaufiner vos prochains achats en optant pour la même coupe ou la même couleur, déclinée dans d’autres matières.

    Une image positive

    L’essentiel sera de vous sentir à l’aise, bien dans vos vêtements et sûre de votre choix.

    Toute votre attitude s’en ressentira. Car la séduction est loin de résider seulement dans l’habit. Elle se cache aussi dans les messages non verbaux que vous adressez aux autres.

    Marchez souplement, tenez-vous droite, donnez une poignée de main franche, regardez les gens dans les yeux, souriez avec chaleur, riez sincèrement, parlez d’une voix affirmée, mais douce, tous ces détails ont de l’importance. Ils projettent une image positive, celle de quelqu’un qui suscite la confiance et la sympathie, deux qualités qui attirent et qui font le charme de quelqu’un.

    Avoir du charme, c’est aussi se montrer à l’aise et savoir mettre les autres à l’aise. Vous ne devez pas pour autant briller exagérément ou jouer au boute-en-train. Mais cultiver le sens de la répartie et de l’humour, partager vos centres d’intérêt sans assommer votre auditoire, relancer une conversation quand elle s’éteint et y participer pleinement.

    Autre clé essentielle de la séduction : écouter et s’intéresser réellement aux autres.

    oreille

    Dites ce que vous admirez et appréciez chez eux. Créez une certaine proximité en relevant les points communs qui vous rapprochent. Lorsque quelqu’un se sent réellement compris et écouté, il a l’impression d’être important et se sent bien. Et si vous donnez à quelqu’un une image agréable de lui-même, il aura plus facilement une image agréable de vous.

     


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique