• PRAGUE (1996)

    PRAGUE (Tchéquie) (1996)

    « Prague, ce riche, ce gigantesque poème épique de l’architecture… » comme l’écrivait Rainer Maria Rilke. « Prague, la ville aux cent tours… »  

    PRAGUE (1996)

    Prague la belle , Prague la rouge , Prague la baroque , Prague la juive,

     Prague la catholique , Prague la Protestante ., Prague l’ésotérique

    Prague la martyre  

    Prague la douce des parcs et des rives

    Prague la séductrice  aux  ponts de lumière

    prague

    Centre commercial de Prague avec, dans sa partie supérieure, la statue équestre de Saint Venceslas entouré de quatre patrons de la Bohême.

    med-Visoterra-place-venceslas-8432

      Place Venceslas   

       horloge astronomique,bohême

    Tour poudrière

    Construite dès 1475 en style gothique la tour prit son nom probablement à l’époque où elle servit d’entrepôt de munitions.

     La décoration actuelle pseudo-gothique date du XIXe siècle.

     

    tour

     

    Hôtel de ville de la Vieille-Ville et son horloge

    prague

    Fondé en 1338, l’hôtel de ville fut remanié en style gothique en 1470. L’horloge astronomique remonte au début du XVe siècle.

    Chaque heure défile dans sa partie supérieure les douze apôtres. Dans la partie la plus basse il y a le calendrier avec les signes de zodiaque de Josef Mànes.

    med-Visoterra-hotel-de-ville-de-prague-8435tel de ville

     

     

    Le pont Charles

    Le plus ancien pont de Prague. Sa construction fut entamée en 1357 par Charles IV.. La plupart des statues baroques datent du XVIIIe siècle.

    Il est né sur l’emplacement du pont Judith partiellement démoli par une inondation en 1342.

    med-Visoterra-pont-charles-vu-du-chateau-de-prague-8464
     pont Charles

     

    Île de La Kampa

    Pris dans le bras de la Vltava nommé Certovka, la rivière du diable, cette île est considérée comme la  » Venise de Prague « . On peut y apercevoir quelques roues de moulin dont celui du Grand Pieuré qui est toujours en activité. 

    île de la Kampa

     

    Le château de Prague, lieu fortifié au IXe siècle. Le château de Prague est un des éléments phares à ne pas manquer lors d’un séjour dans la capitale tchèque. Installé sur les hauteurs de la ville, il domine par le nombre de bâtiments qui ont traversé les siècles : églises, chapelles, tours et palais.

    château de prague

     le château

    La Cathédrale Saint-Guy, s’étendant sur six siècles, la construction de cette cathédrale gothique ne fut achevée qu’en 1929. Fondée en 1344, elle fut bâtie sur l’emplacement d’une rotonde datant du Xe siècle.

    med-Visoterra-cathedrale-saint-guy-9354cathédrale St Guy

       

    Ruelle d’or

     Bordée de maisonnettes miniatures, construites au XVIe contre les murs des fortifications en style du gothique flamboyant, cette rue exiguë, derrière la Basilique St Georges, surnommée « Ruelle des Alchimistes », est particulièrement touristique.  Construites à l’origine pour loger les 24 gardes du Hradcany, elles devinrent les demeures de nombreux artisans et orfèvres car cette « zone royale » n’était pas soumise aux taxes. On prétend d’où son nom, que plusieurs orfèvres associés à des alchimistes, essayèrent d’y découvrir les secrets de la transformation du plomb en or.

    ruelle d'or

    ruelle d’Or

     

    La Vltava, c‘est le fleuve qui traverse Prague et la République Tchèque du sud au nord.

    vtlava-fleuve 

    Eglise N-D de la Victoire 1611, où se trouve « l’Enfant Jésus de Prague » apportée d’Espagne au 17esiècle. L’église Notre-Dame-de-la-Victoire est le lieu de pèlerinage le plus célèbre de Prague et en même temps le site de Bohême le plus connu des pèlerins étrangers. Cette église assez discrète de style baroque primitif se trouve dans la rue Karmelitská, en plein quartier du Petit Côté. L’attention des pèlerins est attirée surtout par la statuette votive de l’Enfant Jésus de Prague, connue dans le monde entier sous le nom de « Bambini di Praga », qui trône depuis 1628 sur l’autel latéral de droite. La statuette de cire, de style Renaissance, provient d’Espagne et c’est Polyxène de Lobkowicz qui en fit cadeau aux carmes. Le couronnement de l’Enfant Jésus, qui eut lieu en 1655, fut un événement important de l’histoire de cette église. La statuette est placée dans une boîte d’argent et sa « garde-robe » est riche en manteaux précieux brodés et ornés de toutes couleurs dont on apprécie notamment celui brodé à la main par l’impératrice Marie-Thérèse d’Autriche. 

    enfant jesus

     

    La Cynagogue du 13e siècle. Cet édifice à voûtes gothiques fut fondé en 1479 par le rabbin Pinkas. Située à côté du vieux cimetière juif, cette synagogue abrite une mikva ou bain rituel datant du Moyen Age.

    synagogue

    la Cynagogue

       

    Le cimetière juif, 12.000 pierres, remonte à 1478, il fut trois siècles durant l’unique lieu de sépulture autorisé pour la communauté juive de Prague.

    cimetière juif

        

    Kutna Hora, vieille ville minière. Deuxième plus grande ville de Bohème à la fin du Moyen-Age, Kutná Hora doit son extraordinaire richesse à ses mines d’argent qui remplirent les caisses du Royaume pendant de nombreuses décennies. C’est ici qu’étaient frappés les célèbres « Groschens pragois », une des monnaies européennes les plus fortes de l’époque.

    cath.Ste Barbe

    cathédrale Ste Barbe

     
    La construction de la cathédrale Ste. Barbe, patronne des mineurs, commença en 1380 dans la partie occidentale de la ville et à la charge des familles de bourgeois. La construction de la cathédrale fut confiée à l’atelier de Petr Parler. Celui-ci renonça au projet originel de construire une cathédrale à trois nefs afin de construire une cathédrale à 5 nefs, y compris un choeur allongé, un chemin de ronde et un collier de chapelles.

    Kutna-Hora-Cathedrale-Sainte-Barbe
     

    Dans la cathédrale se trouve un autel représentant la mort de la Vierge, en bois de tilleul, exposé à l’Expo 1958 de Bruxelles. 

     

    La Maison de Pierre à Kutná Hora, une des plus belles et des plus précieuses demeures patriciennes en Bohême en style gothique flamboyant a vu le jour à l’époque pré-hussite. La reconstruction du 15e siècle nous a plus particulièrement légué la somptueuse façade avec ses riches décors. De nos jours, cette maison accueille une exposition illustrant la culture et la vie des citadins du 17e au 19e siècle. Notons parmi les curiosités du lieu la « cuisine noire », reconstruite dans le local médiéval primitif.

     

    La-maison-de-Pierre-Kutna-H

    maison de pierre

     

      Collège de jésuites (1667)

    collège des jésuites 

     

    L’Eglise d’archidiacre St Jacques, du 14e siècle, tout près de la Cour italienne. La construction de cette église fut entamée dans les années 30 du 14è siècle. Elle se distingue par sa tour haute de 83 mètres et domine ainsi la ville entière.

    Kutna%20Hora-Eglise%20Saint-JacquesEglise St Jacques     

        

    Le cristal de Bohême est célèbre dans le monde entier pour ses couleurs brillantes, sa fabrication à la main. Les fabriques de cristal sont réparties dans tout le pays et toutes les qualités sont produites.

     
    Le cristal de Bohême d’une grande qualité claire ou coloré. Dans les ateliers verriers traditionnels on fait manuellement du cristal de Bohême les différentes figurines, animaux, presse-papiers, fleures, plaquettes, boules divinatoires. Le cristal de Bohême avec sa beauté inimitable.

    cristal de Bohême

     

    sklarny_bohemia1

    PRAGUE (1996)

     


    Tags Tags :
  • Commentaires

    1
    philou
    Vendredi 8 Février à 20:03

    très belle ville apparemment, elle me fait penser à Budapest question histoire

    il faudrait qu'on y aille ...un jour sûrement !

    bon week-end

    2
    Samedi 9 Février à 10:16

    merci Philou de ta visite

    3
    Lundi 11 Février à 18:05
    Mimi du Sud 83
    Kikou Josiane,
    Une très belle visite grâce à tes beaux clichés sur Prague, de très beaux endroits à voir et à visiter.... j'aime beaucoup :-)
    Je te souhaite une bonne et agréable soirée, gros bisous à toi ma belle :-)
    4
    Mardi 12 Février à 08:44

    merci Mimi de ta visite

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :