• LE PARDON 

     

    * LE PARDON (poème)

    Dans la vie il faut savoir pardonner, aider

    Pouvoir reconnaître ses torts contre son gré

    Afin que la famille soit toujours préservée

    Et que l’Unité reste la priorité.

     

    Chacun a ses qualités, ses défauts tracés

    Les susceptibilités et saute d’humeur

    Incompatibilité ou plus de rancœur

    Toujours contrarier les autres, se révolter.

    Apprenons la chaleur et vivons la douceur

    Et le respect des autres, celui des valeurs.

    Qu’aimer et partager soient sans cesse apprécié.

     

    C’est la seule façon de laisser sur la terre

    Un sentiment d’amour entre les sœurs et frères

    Que notre présence ait bien été appréciée

    Que l’on se souvienne d’avoir été aimé.

     

    Car savoir aimer, c’est aussi se pardonner

    L’égoïsme, ce fléau combien renforcé

    Qui s’enferme dans un carcan de vanité

    Eliminant l’autre de ses priorités.

    Il faut leur faire plaisir et les valoriser

    Un simple « merci » et nous serons tous comblés

    Car l’agressivité ignore la bonté.

     

    « Comprendre, c’est pardonner ! »

     

    * LE PARDON (poème)


    votre commentaire
  • L'EVOLUTION (poème)

    * L'EVOLUTION (poème)

    Au départ, machine à écrire mécanique

    Le clavier, le jeu des touches, l’espacement

    Le rouleau ainsi que le ruban archaïques

    Le chariot s'élançant manuellement.

     

    Ensuite est arrivée la machine électrique

    En glissant de gauche à droite sur sa largeur

    Avec moins de bruit et bien plus acoustique

    Et la frappe de ses lettres bien en douceur.

     

    Le joyau de l’évolution, l’ordinateur

    Répond à toutes nos commandes, nos questions

    Donne des solutions aux quatre opérations

    Et dans tous nos écrits corrige nos erreurs.

    Avec la petite souris pour diriger

    Et nous voilà embarqués pour l’encourager

    Sans compter tout le travail qu’il peut imprimer

    Et sur la clé, des documents il peut sauver.

    Enfin pour la recherche du monde extérieur

    Vite Internet nous y envoie avec ardeur.

     

    Car c’est l’évolution

    Une révolution

    Le progrès, l’ambition

    Du travail, la passion

    En toute dimension.

    * L'EVOLUTION (poème)


    votre commentaire
  • LES OISEAUX (poème)

    * LES OISEAUX

    Une nuée d’oiseaux s’envolent vers le ciel

    Leurs cris et leurs chants résonnent à tire d’ailes

    Ils nous charment chaque jour de leurs ritournelles

    Et nous parlent tout à tour, ils nous interpellent.

    Mais de fleur en fleur, aussi de nids d’hirondelles

    Car ils cherchent le printemps et l’eau qui ruisselle

    Nourrissant leurs petits qui au loin les appellent

    Les pies par deux volent des pierres nouvelles.

    La nature est charmante à travers passereaux

    Ils sont le présage de beaux soleils nouveaux

    Du calme retrouvé, de paix, du renouveau

    De couleurs vivantes et du vert des coteaux,

    De la vie dont l’amour est le plus beau joyau.

    Où que vous soyez, ces oiseaux des marécages

    Battez des ailes, revenez dans les bocages

    Et couvrez le ciel de votre charmant langage

    En répandant l’amour partout dans les villages

    Pour que l’amitié dans le monde se partage

    De vol en vol, de paysage en paysage

    Que la paix soit toujours votre unique message !

    * LES OISEAUX


    2 commentaires
  • * ANDALOUSIE

    Fière Andalousie, pays de feu et de rêve

    Ton soleil brûlant brille sans aucune trêve

    Azur de ta mer enivrante et captivante

    Et le bleu du ciel envoûtant qui nous enchante

    Parfum de fleurs multicolores, chatoyantes

    Chants et danses nocturnes appellent l’amour

    Et nous grisent de désir ardent tour à tour.

    Les chevaux andalous sont d’un noir imposant

    Et les corridas bien souvent tachées de sang

    Mais la nuit nous invite à toute sérénade

    Charme, accueil, la joie de vivre et tes aubades.

    Andalousie, je t’ai maintes fois rencontrée

    Et tes maisons blanches, je les ai tant aimées !

    * ANDALOUSIE


    4 commentaires
  • L'ECRITURE (poème)

    * L'ECRITURE

    J’ai couché sur papier ma vie en poésie

    L’amour, la famille, l’amitié, mes êtres chers

    En respectant les rimes, proses et les vers

    Avec une interprétation que j’ai choisie.

    Sentiments, priorités dans l’existence

    Un chemin de roses, d’épines, d’expériences

    Des moments radieux, aussi joyeux et heureux

    Des années tristes et des instants nuageux.

    Car c’est en la saveur de notre langue belle

    Qui sans cesse avec tant ardeur nous interpelle !

     

    « La plume est la langue de l’âme ».

    * L'ECRITURE


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique