• La Campanie - 2ème partie - (2010)

    Paestum

    C’est aujourd’hui un important centre archéologique, comptant trois temples grecs doriques et un musée.

    68260014

    Le site est inscrit depuis 1998 sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité établie par l’Unesco. Seul vestige grec de cette région, Paestum fut fondée au Vie siècle avant J.C. puis conquise par les Romains. La zone archéologique n’est pas très étendue mais offre aux visiteurs 3 magnifiques temples : le temple de Neptune, le temple d’Héra, le temple de Cérès des V et VIème siècles avant J.C. encore bien conservés.

    68260015

    Le temple d’Hera 550 avant J.C. (6e siècle)

    Paestum, c’est aussi la ville des « roses ».

    68260016

    Amphore trouvée dans les fouilles 510 avant J.C.

    68260017

    Vase représentant Zeus et l’Europe

    La véritable « mozarella » est di bufala (bufflonne). Sa couleur, blanche comme un linge, la distingue de toutes les autres, en particulier du fior di latte, légèrement plus jaune car fait avec du lait de vache. Elle se présente sous différentes formes : normale, petite ou en tresse et doit être conservée dans son petit lait, mais jamais au réfrigérateur car elle sèche.

    68260018

    bufflonnes pour la vraie mozarella au lait de buffle

    Herculanum, Oplontis, Boscoreale

    Herculanum, ville d’Hercule.

    La cité était petite avec une superficie de 12 hectares, dont environ 4,5 ha ont été dégagés, et une population estimée à quatre mille habitants. La cité n’est connue qu’en partie, la plupart des édifices publics ou culturels étant inconnus à ce jour.

    Les fouilles de la ville ont commencé en 1738 et ont continué en appliquant la technique des galeries souterraines et des puits de descente et d’aération jusqu’en 1828. Toutefois, la dynamique de l’ensevelissement d’Herculanum, qui a été submergée par des flux pyroclastiques qui se sont solidifiés sur une hauteur moyenne d’environ 16 mètres, a déterminé un phénomène de conservation absolument original et sans égal par rapport à Pompéi, en nous offrant des pièces organiques (végétaux, étoffes, mobilier et pièces structurelles d’édifices en bois, l’embarcation récupérée en 1982 dans la vieille marine).

    68260019

    bateau carbonisé retrouvé en 1984

    Edifié entre les murs et la mer au début du 1er siècle après J.C., ce complexe thermal est l’un des mieux conservés de l’antiquité. Il a une salle en forme d’abside, avec une « piscine » chauffée par le système « à samovar », au sol pavé de mosaïques noires sur fond blanc.

    68260020

    salle des Thermes – le sauna

    La maison à la Belle Cour

    La structure actuellement visible remonte au milieu du 1er siècle après J.C. Le nom conventionnel de cette demeure dérive de la mosaïque pariétale en pâte de verre qui représente Neptune et Amphitrite décorant la paroi est de la salle.

    68260021

    La maison de Neptune et Amphitrite

    Oplontis

    La petite ville d’Oplontis fut elle aussi détruite la l’éruption du Vésuve en 79 DC. Des fouilles faites en 1964 on permit de découvrir une somptueuse villa romaine de la fin du I siècle AC. Cette villa luxueuse est probablement la résidence d’été de l’impératrice Poppée Sabina la femme de l’empereur Néron morte tragiquement D’après les fouilles faites, la villa était probablement vide car en travaux à cause des dégâts provoqué par le tremblement de terre de 62 DC.

    68260022

    l’Hydre

    Le monument principal est la grande villa de Poppée (2e épouse de Néron), avec de superbes mosaïques et une extraordinaire architecture. Il y a 30 types de couleur « rouge pompéin ».

    68260024

    peinture des pommes d’or à la villa de Poppée (2ème épouse de Néron)

    68260025

    forsythia en peinture

    Boscoreale (bois royal)

    Le trésor

    En 1895, les fouilles d’une villa romaine située à Boscoreale, sur les pentes du volcan, ont livré un trésor d’argenterie d’une ampleur exceptionnelle comptant cent-neuf pièces de vaisselle, objets de toilette et bijoux, enfouis par le propriétaire dans une citerne avant le drame. Cet ensemble prestigieux créé entre la fin du Ier siècle av. J.-C. et le début du Ier siècle de notre ère appartient à l’une des périodes les plus brillantes de l’orfèvrerie romaine.

    68260026

    le pain carbonisé au musée de Boscoreale

    68260027

    Jarres retrouvées sur place pouvant contenir 10.000 litres de vin

    A SUIVRE POUR LA 3ème partie


    votre commentaire
  • LA CAMPANIE (2010) - 1ère partie

    sejour_amalfitaine_2

    La Campanie, un lieu où se mêlent l’histoire, l’art, la culture et la nature ; une terre où l’antiquité et la modernité se révèlent en un spectacle grandiose depuis des millénaires.

    La côte amalfitaine se trouve sur la longueur entière du Golfe d’Amalfi qui va de la péninsule de Sorrento à Salerno. Elle est peut-être la partie de côte de la Campanie où les belles résidences complètent la beauté du paysage.

    La chaîne des Mont Lattari donne directement sur la mer et forme une ligne dentelée de côte faite de falaises et de criques.

    Dans cette région, les jardins des maisons coexistent avec la végétation naturelle qui est typique de la région méditerranéenne et qui se présente encore intacte. 

    68260002

    Au loin, le Vésuve

    Sorrente

    Célèbre dans le monde entier, la péninsule de Sorrente, avec ses paysages et ses parfums, a conquis dès le XVIIIe siècle ses hôtes illustres. Les côtes de la péninsule sont en plusieurs endroits arides et sauvages et descendent à pic dans la mer, réservant des vues époustouflantes.

    68260003

    on aperçoit l’île de Capri au fond

    Sorrente compte environ 17.000 habitants sur la côte nord de la péninsule Sorrentine, dans la province de Naples, dans le sud du Golfe de Naples.
    La légende attribue l’origine de son nom aux mythiques Sirènes, mi-femmes mi-poissons, qui poussaient les marins à s’échouer contre les rochers. Située dans la 
    région de CampanieSorrente est à 50 mètres d’altitude. Elle s’élève sur une arête en tuf, fut fondée par les Grecs à en croire son plan en échiquier. Le long de son ancien axe routier s’étend la piazza Tasso, dédiée à l’auteur de la Jérusalem libérée. Située en plein cœur de Sorrente, cette place s’ouvre d’un côté sur le Corso Italia, la rue des boutiques par excellence et de l’autre sur le Musée Correale.

    sorrente

    68260023

    Le citron = 3 euros

    68260028

    la baie de Sorrente, vue prise depuis notre hôtel Continental

    La plus grande ville à proximité de Sorrente est la ville de Vico Equense située au Nord-Est de la commune à 6 km, d’un côté le golfe de Naples, de l’autre le golfe de Salerne.

    Notre hôtel : « Continental » perché au-dessus du golfe de Sorrente. Avant lui se trouvaient ici des villas romaines.

    hôtel continental

    Hôtel Continental à Sorrente 

    sorrento1

    le golfe de Sorrente

    Naples

    Naples fut d’abord fondée au cours du septième siècle avant notre ère sous le nom cité de Parthenope(vierge en grecque, désignant alors la reine hermaphrodite Aristodeme et grande sibylle représentée sous la forme d’une sirène), fondatrice de la cité par la colonie grecque de Cumes avec l’apport des réfugiés de Samos. Ce premier établissement fut appelé Palaiopolis (la ville ancienne) lorsqu’une seconde ville fut fondée en 475 avant notre ère par de nouveaux colons, cette nouvelle fondation fut appelée Néapolis (nouvelle ville) Alliée de Rome au IVe siècle av. J.-C., la ville conservera longtemps sa culture grecque et restera la ville la plus peuplée de la botte Italique et sans aucun doute sa véritable capitale culturelle.

    Située au bord de la mer, Naples a depuis longtemps été un carrefour méditerranéen incontournable. La ville est située à 250 kilomètres au sud de Rome et est le point de départ de nombreux ferries pour les îles environnantes mais aussi pour la Sardaigne, la Sicile, les îles Éoliennes, les îles Pontines, la Corseet la Tunisie.

    68260001

    La baie de Naples

    La baie de Naples est mondialement connue et est un des paysages les plus singuliers de l’Italie. Bordée de plusieurs îles et du volcan Vésuve, la baie offre un panorama exceptionnel. La côte Amalfitaine au versant sud de la baie est une des plus pittoresques d’Italie et de nombreux films romantiques italiens y ont été tournés.

    C’est l’une des plus anciennes villes d’Occident. Elle est un résumé de l’histoire de l’Europe : Naples a aussi une grande richesse artistiqueculturelle et gastronomique. L’énorme centre de la ville (720 hectares), représentant 2800 ans d’histoire, est inscrit au Patrimoine mondial de l’Unesco.

    Le patron de Naples est Saint-Janvier (St Jenaro).

    Le Palais Don Anna du 17e siècle, construit sur des grottes, creusé dans la roche volcanique est le patrimoine napolitain.

    L’hymne napolitain est né en 1890 en Ukraine : « O Sole Mio ».

    L’une des particularités de la ville de Naples est que son dialecte, le Napolitain, reste l’un des plus parlés et plus pratiqués d’Europe. En effet, 88% des familles parlent napolitain. Ce chiffre très élevé peut surprendre car le napolitain n’est pas une langue reconnue officiellement (comme le sarde, lesicilien, le frioulan, le breton en France ou le catalan et le basque en Espagne). La langue napolitaine fait partie intégrante de la culture et du mode de vie napolitain. La plupart des familles napolitaines apprennent d’abord le napolitain à leurs enfants, avant que ceux-ci n’apprennent l’italien à l’école et dans leur veine coule le magma du Vésuve.

    Le palais royal renferme une collection intéressant de meubles des XVIIIe et XIXème siècles.

    68260005

    le Palais Royal

    68260006

    Place de l’unification de l’italie

    La Galerie Umberto. Ce passage couvert est né de la convergence de deux exigences : le projet d’assainissement du quartier Santa Brigida et le désir de doter la ville d’un symbole de la civilisation industrielle moderne. Autour de la coupole centrale culminant à 57 m, la galerie se divise en quatre ailes indiquant les quatre points cardinaux.

    68260007

    Galerie Royale Umberto I (1890)

    68260008

    calliendra

    68260009

    la fontaine de Neptune

    68260010

    la vieille ville

    La pizza napolitaine est incontestablement la meilleure du monde. C’est l’aliment qui représente le mieux Naples et sa tradition culinaire. Ici elle prend tout son sens de joie de vivre, de rassemblement convivial. Sensuelle, populaire et noble à la fois, elle a ce quelque chose de magique qui la rend irrésistible.

    Les premières « pizza » à Naples, parfum de la culture napolitaine, existent depuis le 16e siècle et Sophia Loren est la marraine de la pizza.

    68260011

    Le Musée Archéologique National où est exposée la collection Farnèse, notamment les objets provenant des fouilles effectuées dans les sites du Vésuve : fresques, mosaïques, pièces d’orfèvrerie et objets usuels.

    68260012

    le vase bleu au musée archéologique 

    A SUIVRE … 


    votre commentaire
  • ANDALOUSIE – mon séjour en juin 2017 - 2ème partie

    Mon voyage de 2017 en Andalousie n’était pas un voyage culturel mais bien familial, c’est pourquoi ayant déjà visité cet endroit de nombreuses fois dans les années 80 et 90, ce ne seront que des photos de famille et des environs de Manilva, à 20 km d’Estepona et de Gibraltar. Une floraison superbe, du poisson frais à volonté, des fruits appétissants, des vêtements aux couleurs chatoyantes, la beauté de la couleur blanche dominante pour les habitations, et aussi la chaleur et … la cerveza. Avec un accueil chaleureux, tant sur le plan familial que des commerçants eux-mêmes.

    Malaga – Estepona – Manilva – Sabinillas – Puerto de la Duquesa – Sotrogrande

    LA POINTE DE L’EUROPE

     manilva.jpg

    MANILVA

    Manilva est une commune de Malaga , situé sur la « Costa del Sol » occidentale , qui associe le charme lié à la proximité de la mer et la beauté des vignobles qui l’entourent. Elle est située à la limite de Casares et de la province de Cadix, avec des plages superbes tout au long de huit kilomètres de littoral qui invitent à se reposer et à profiter d’une sensation de paix.

    DSCF8840.JPG

    Eglise

    L’église actuelle de Santa Ana a été construite au XVIIIème siècle sur un ancien temple plus petit du XVIème siècle dont il reste très peu de documents. Le bâtiment actuel date du milieu du XVIIIème siècle. L’église mesure 36 mètres de long sur 20 mètres de large. Elle a été restaurée au milieu du XIXème siècle.

    Elle date de 1776. Il s´agit de l´actuelle église de Santa Ana, résultat d’une série de transformations de l’église paroissiale bâtie au milieu du XVIè siècle. Elle compte deux nefs latérales et une nef centrale dotée d´une croisée.

    Les Torres de Chullera ont été construites dans un style destiné à la surveillance de la zone côtière. L’une d’elles date de la période nazari et l’autre est un peu plus moderne. Les deux ont joué différents rôles tout au long de l’histoire.

    DSCF8846.JPG

    malheureusement en travaux lors de ma visite

    DSCF8847.JPG

     

    PUERTO DE LA DUQUESA

    Le port de la Duquesa « puerto de la Duquesa » présente la renommée de compter parmi les plus belles marinas de la province de Malaga. La qualité urbanistique alliant éléments typiques et modernes, offre un environnement idyllique.

    L’un des points forts de ce lieu est l’animation proposée toute l’année, par l’intermédiaire de restaurants, bars et autres lieux permettant de se détendre sous le soleil Espagnol.

    DSCF8873.JPG

    DSCF8874.JPG

    20170703_153735.jpg

    20170703_153934.jpg

    C’est un village très compact avec sa propre église, Iglesia Nuestra Señora del Carmen et un certain nombre de places et de jardins agréables et se vante de certains des meilleurs restaurants de poisson dans le secteur.

     

    SINT LUIS DE SABINILLAS

    DSCF8883.JPG

    Plus communément connu simplement comme «Sabinillas» cette ville en pleine croissance et animée offre beaucoup au vacancier. Auparavant un parent pauvre à Manilva avec une collection d’ouvriers d’usine de sucre et le pêcheur qui a vécu dans la ville qui devient rapidement le centre commercial et de loisirs de la municipalité de Manilva.

    DSCF8884.JPG

    DSCF8885.JPG

    Le Paseo maritimo récemment construit, qui s’étend déjà à 2 km du village de Castillo, sera de plus en plus étendu pour atteindre le port de Duquesa. Cela offre une excellente occasion pour une promenade sur une distance d’environ 3 à 4 kilomètres. Dans la ville il y a beaucoup de places et de jardins ainsi que des bars, cafés et restaurants qui vous encouragent à regarder le monde passer.

    DSCF8889.JPG

    DSCF8897.JPG

    la cuisson des sardines

    DSCF8901.JPG

    DSCF8843.JPG

    DSCF8923.JPG

    DSCF8935.JPG

    un figuier

     

    Sotogrande

    Sotogrande est une zone d’urbanisation côtière et un port de plaisance, initiée en 1964, sur la commune de San Roque au nord de Gibraltar. 

    DSCF8904.JPG

    DSCF8905.JPG

    DSCF8924.JPG

    Sotogrande est très apprécié pour le golf le plus moderne.

    C’est ici que le 28 juillet 1991, le jour de ses 30 ans, ma fille y a rencontré S.M. Le Roi Baudouin et la Reine Fabiola, venant en bateau de Motril.

     

    Estepona

    Estepona, sur la célèbre Costa del Sol, a su conserver le charme des villages typiquement andalous, caractérisés par leurs places tranquilles et leurs ruelles bordées de petites maisons blanches ornées de pots de fleurs. Il s'agit aussi  d'une destination touristique offrant tous types d'installations modernes, terrains de golf et infrastructures sportives et de loisirs. 

    DSCF8849.JPG

    estepona.jpg

    estepona-3.jpg

     

    carte.gif 


    votre commentaire
  • ANDALOUSIE - Espagne (mes 24 séjours en Andalousie) 

    drapeau espagnol

    drapeau andalou 
     

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours

     

    ANDALOUSIE

    Fière Andalousie, pays de feu et de rêve

    Ton soleil brûlant brille sans aucune trêve

    Azur de ta mer enivrante et captivante

    Et le bleu du ciel envoûtant qui nous enchante

    Parfum de fleurs multicolores, chatoyantes

    Chants et danses nocturnes appellent l’amour

    Et nous grisent de désir ardent tour à tour.

    Les chevaux andalous sont d’un noir imposant

    Et les corridas bien souvent tachées de sang

    Mais la nuit nous invite à toute sérénade

    Charme, accueil, la joie de vivre et tes aubades.

    Andalousie, je t’ai maintes fois rencontrée

    Et tes maisons blanches, je les ai tant aimées !

      

    mais   

    L’Andalousie 

    L’Andalousie est située aux confins de l’Europe de l’ouest, à la frontière de deux continents. Son histoire agitée reflète la culture Mauresque, splendide et grandiose associée à la culture européenne, novatrice et influente. Son éloignement du centre européen lui a donné l’occasion de conserver son identité et ses traditions. Ses paysages désertiques, représentatifs du sud de l’Espagne, lui donne un aspect sauvage et la préserve en partie des tentations de surdéveloppement agressif. Cependant son littoral, où le tourisme balnéaire se développe, ne parvient pas à résister à la vague constructrice et défigurante; mais il permet à l’Andalousie une évolution rapide.

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours

    Baignée de soleil et d’azur, l’Andalousie compte de superbes villes: Cordoue, Grenade et Séville. Palais, anciennes mosquées, églises, jardins, patios, fontaines et ruelles fleuries réjouissent les amoureux du patrimoine.

    andalousie,espagne,flamenco

    Marbella, grand classique

    Si les bateaux de luxe amarrés à Puerto Banus, le Saint-Tropez local, se reflètent dans l’eau et si les boutiques luxueuses sont nombreuses à la marina, des attraits plus abordables ont vu le jour et embellissent la cité balnéaire. La Avenida del Mar, qui relie la Alameda et le Paseo Maritimo avec dix sculptures de Dali, fondues en bronze. Le musée de la gravure espagnole contemporaine vaut la visite et a investi une superbe bâtisse Renaissance du XVIe siècle, l’hôpital Bazan. Des centaines d’œuvres gravées du XXe au XXIe siècle y sont exposées. Elles sont signées Goya, Fortuny, Baroja, Picasso, Miro, Dali, Chillida, … Marbella invite également à visiter son centre historique avec la place des Orangers, la mairie et la chapelle San Juan de Dios (XVIe siècle), les ermitages de Santiago et du Santo Cristo de la Vera Cruz… Perdus dans les pins parasols, les restes de la basilique paléochrétienne de Vega del Mar datent du IVe siècle. A Marbella, déambulez avec plaisir sur ses places, dans ses parcs et le long de ses paseos pour profiter des nombreux bars à tapas et restaurants de charme en soirée, autour de la place principale ou des ruelles avoisinantes, quand l’air est doux et la sangria si fraîche.

    Sa situation géographique et son histoire la prédestine naturellement au rapprochement des peuples africains et européens.

     

    andalousie

    Le sud méditerranéen :

    Sur les côtes de la Méditerranée, l’hiver est doux et les températures caniculaires de l’été sont heureusement rafraîchies par la brise marine.
    La musique est la plupart du temps associée aux rythmes gitans, exemple : la sévillana et le flamenco.
    Traditionnellement, la musique espagnole a connu de fortes influences des cultures tant Chrétiennes que Maures au cours de son développement. Le son unique du flamenco vient des lourdes influences Arabes des régions du sud de l’Espagne, particulièrement en Andalousie.

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    promenade en dos d’âne à Mijas

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

     

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

     les grottes de Nerja

     andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    la Marina de Puerto Banus

     

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    la cathédrale de Jerez de la Frontera

    Depuis la Costa del Sol et son soleil vénéré par les touristes, jusqu’à l’intérieur des terres où serpente le Guadalquivir, l’Andalousie offre une nature et un patrimoine architectural des plus extraordinaires. « Al Andalous » que l’on pourrait traduire par « Ibérie arabe », a donné son nom à toute cette région du sud  de l’Espagne.

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    Guadalquivir

    L’Andalousie accueille également tout un éventail de fêtes traditionnelles, parmi les plus originales d’europe. Depuis les carnavals jusqu’à la Semana Santa, en passant par les férias jusqu’au Rossio, sans oublier la corrida et le flamenco.

    Traditions culinaires

    Les tapas, entrée servie en petite quantité à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

     

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    La sangria, boisson à base de vin et de fruits.

     andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    La paëlla, est constituée de riz, de poulet, de fruits de mer et de légumes.

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    Le gaspacho, soupe froide constituée de tomates, poivrons, ail, huile, etc…

     andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    La tortilla, pommes de terre, œufs, oignons, huile.  Les tapas, entrée servie en petite quantité à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit. 

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    La corrida

    corrida

    La corrida est une forme de course de taureaux consistant en un combat à l’issue duquel le taureau est mis à mort.    

     

     cheval andalou

     

      

     

    Le cheval andalou est la race pure espagnol (P.R.E) est originaire du sud de l’Espagne, bien que son origine ne puisse réellement pas être établie avec une fiabilité absolue. Il existe des théories très différentes sur l’apparition de cette race, mais il paraît clair que les différentes occupations qu’à subit la péninsule Ibérique le long de son histoire, ont apporté le mélange de races chevalines. 

    Séville, la perle andalouse

    Dominée par la Giralda (girouette) au-dessus de la cathédrale, la quatrième ville d’Espagne et la capitale de l’Andalousie est une cité gaie et nonchalante qui cultive parfaitement la joie de vivre. Les ruelles du centre connaissent une fièvre permanente, aux sons des guitares, du trot des calèches et du brouhaha des touristes. 

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

    La cathédrale, la plus grande d’Espagne, la troisième du monde. A l’intérieur se trouve un Retable du maître d’hôtel flamboyant, datant de 1521,de 220 m2 peuplés de milliers de figures cadre superbe de velours et de reflets d’or. Au fond de la cathédrale se trouvent les restes supposés de Christophe Colomb (1899). La Giralda, minaret édifié sur des fondations romaines, fut construit en 1184.

    andalousie,espagne,flamenco

    le retable de la cathédrale de Séville

     

    Séville

    séville 

          

    andalousie,espagne,flamenco

    le port d’Estepona

    Grenade

    La « Rouge » si bien nommée, est toujours couronnée au loin par le blanc des neiges éternelles de la Sierra Nevada.

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue,guadalquivir,jerès de la frontera

    Edifié sur l’une des trois collines de la ville dès l’an 1238, l’Alhambra est le monument le plus célèbre de Grenade.

    Les jardins de l’Alhambra, le plus impressionnant, le plus beau, le plus ancien et le mieux conservé de tous les palais arabes du monde. 

    espagne-10
     
     
    La sierra Nevada est le massif le plus élevé de toute l'Europe occidentale après les Alpes et le plus élevé de la péninsule ibérique, au pic Mulhacén à 3 478 mètres d'altitude.

    ANDALOUSIE  (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - (depuis 1980)

    Il est difficile de parler de pics ou d'aiguilles. Le principal massif des cordillères bétiques est formé d'une succession de dômes et de dos d'âne. Il n'empêche que du haut des 3 478 mètres d'altitude du Mulhacén ou de ses voisins à peine moins élevés, tel le Veleta (3 392 m) on parvient, à l'aube des jours clairs, à apercevoir la côte africaine sur une ligne qui va du détroit de Gibraltar à Oran, soit environ 450 kilomètres. La crête principale du massif s'étend selon un axe ouest-sud-ouest/est-nord-est.

    On accède assez facilement au cœur du massif par la « route de montagne la plus haute d'Europe ». Au départ de Grenade, à 640 mètres d'altitude sur le versant nord, elle serpente jusqu'à 3 150 mètres d'altitude. Ce même versant est entaillé par de longues vallées étroites. Le versant sud, plus raide et escarpé, abrite la région des Alpujarras et appartient au bassin du Guadalfeo.

    Cordoue, sur le Guadalquivir :

    Cordoue dresse fièrement l’ancien minaret devenu clocher au-dessus des tuiles roses de la ville. Sa mosquée, monument le plus riche et le plus éblouissant de l’Islam.

    La mosquée-cathédrale est l'un des monuments les plus singuliers au monde, témoin de l'alliance millénaire entre l'art et la foi.

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

    Arabo-musulmane, juive et chrétienne, elle cultive l’héritage des trois monothéismes, dans ses murs et dans sa langue.

    L'architecture islamique, avec ses nuances hellénistiques, romaines et byzantines se fusionne avec la chrétienne, dans une de ses expressions les plus belles. A l'intérieur, entre son impressionnante forêt de colonnes, arches et coupoles, nous surprennent des oeuvres d'art simplement splendides, témoins des empreintes des siècles passés.
     

     cordoba1

    De nos jours, la Mosquée-Cathédrale de Cordoue montre au monde la grandeur de son histoire, qui s'ébauche par une basilique wisigothe, déborde dans la splendeur califale et culmine avec l'art du Gothique, de la Renaissance et du Baroque.

     

    Malaga : ville de poètes, joyeuse, avec son port le plus important d’Andalousie, en contact avec toute la Méditerranée.

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

    aéroport de Malaga

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    Malaga

    Ronda : ville des amateurs du flamenco et de tauromachie. Les plus vieilles arènes d’Espagne. (200 ans). Ravin « tajo » d’une profondeur grandiose qui partage la ville en deux.

    ronda
    Ronda
     

     andalousie,espagne,flamenco

    Cadix : « petite tasse d’argent » posée à l’extrémité d’un isthme qui la relie à la terre ferme, sur un étroit rocher, grand port transatlantique.

    espgif 
     

    andalousie,espagne,flamenco

    la marina de Sotogrande

    andalousie,espagne,flamenco

    Torréguadiaro – province de Cadix

     

    GIBRALTAR

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

     
    Gibraltar (de l’arabe Jabal Tariq), le mont de Tariq est un territoire d’outre-mer du Royaume-Uni depuis 1704, territoire de l’ancien Empire britannique, situé en Europe du sud, au sud de l’Espagne, en bordure du détroit de Gibraltar, qui relie la Méditerranée à l’Océan Atlantique. Une grand partie du territoire comprend l’immense Rocher de Gibraltar.

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

    téléphérique à Gibraltar

     
    espagnegibraltarrocherr
    le rocher de Gibraltar

     

    singes gibr 

    les singes du rocher

     

    TANGER  - Maroc

    Tanger est dotée d’une histoire riche et d’une géographie unique. La beauté de son site et de sa lumière en ont fait une source d’inspiration pour des générations d’artistes parmi les plus grands. 

    * L'ESPAGNE (Andalousie - Gibraltar - Tanger) mes 24 séjours - 1ère partie (depuis 1980)

    Tanger est une ville situé au nord du Maroc à la pointe Ouest du Rif. Chef-lieu de Wilaya, peuplée de près d’un million d’habitants, elle est la 4e ville du royaume, sa capitale d’été et sa principale porte sur l’Europe. Les 14 kilomètres du détroit de Gibraltar séparent ici les deux continents qu’Hercule, dit la mythologie, détacha l’un de l’autre.

    ports-tanger-maroc-9458886982-953448

    le port de Tanger

    tanger la magnifique

    Tanger la magnifique

     

    couscous

    le couscous à Tanger

    andalousie,espagne,flamenco,grenade,séville,cadix,tanger,sotogrande,cordoue

    Tanger

     


    votre commentaire
  • sicile-drapeau2

     

     

    La Sicile(Sicilia en italien et sicilien) est une région autonome d’Italie et la plus grande île de laMéditerranée. Outre l’italien qui est la langue officielle, la plupart des habitants parlent aussi le sicilien, langue d’origine latine avec des influences arabe, germanique, espagnole, française et italienne. La Sicile présente la forme d’un triangle comprenant trois pointes, des promontoires que le drapeau sicilien symbolise par trois jambes repliées au genou s’irradiant de la tête d’une Gorgone (Méduse, probablement). Cette région, dont l’Etna est le mont le plus célèbre en raison de ses éruptions volcaniques, est fragilisée par les tremblements de terre.

     

    trinacria

     

     

     

     

    Le drapeau de la Sicile reproduit une Trinacria, le symbole de l’île. La Trinacria désigne l’île au Trois Pointes, le nom que les Grecs ont donné à la Sicile, alors que celle-ci s’appelait la Sicania du temps des Sicules et des Sicanes.

    taormina

     

     

     

    Face à l’Etna, Taormina est installée en balcon face à la mer, à 250 mètres d’altitude.

    * LA SICILE (2002)

    Un site superbe qui enflamma le cœur des romantiques anglais du XIXème siècle.
    Du haut du théâtre grec, où sont donnés de nombreux spectacles musicaux en été, la vue sur le golfe et sur l’Etna est  exceptionnelle.

      

    cattedrale_palermo2

    Cathédrale de Palerme

    Au centre de la baie, Palerme, la première ville de Sicile, étale sa magnificence. Derrière elle s’étend l’immense plaine verte et fertile, la Conca d’Oro.

    La position géographique de la ville lui a permis, depuis des temps reculés, de développer un port qui compte aujourd’hui parmi les premiers d’Italie.

    agrigente

     

     

     

     Agrigente

    Agrigente se présente comme une ville à plusieurs niveaux : celui de l’agglomération actuelle, celui de la cité médiévale et en contrebas, celui des temples grecs, sur une crête appelée Vallée.Un temple domine tous les autres par son exceptionnel état de conservation, celui de la Concorde.C’est le site archéologique le plus important de l’architecture grecque du Ve siècle avant J.C.  

    etna01_300

     

     

     

     

    * LA SICILE (2002)

     

    photo_Etna24062001

    L’Etna est le plus grand volcan d’Europe. D’une superficie de 1250 km2 et d’une hauteur de 3350 mètres, il est aussi le plus actif par ses nombreuses éruptions.

    * LA SICILE (2002)

    syracuse

     

     

     

                                                                   Syracuse

    Emblème de la Grande Grèce, la ville est installée dans le creux d’une superbe baie et fait face à l’île d’Ortygie, riche de beaux palais médiévaux et baroques et d’une fontaine dédiée à la nymphe Aréthuse.

    * LA SICILE (2002)

    La Sicile est une région insulaire de l’Europe méridionale, en forme de triangle au centre de la Méditerranée. Berceau de la civilisation occidentale (la Sicile faisait partie de la Grande Grèce), c’est aujourd’hui une région touristique et agricole, réputée dans le domaine de la cuisine et de la gastronomie, et également connue pour ses richesses naturelles et archéologiques, mais qui souffre d’une situation économique relativement faible par rapport aux autres régions italiennes.

    La Sicile, c’est la plus grande île de la Méditerranée. Ce fut aussi le point de rencontre de nombreuses cultures, ce qui lui vaut de s’être forgée une atmosphère bien à elle. Sous un même soleil éclatant, se retrouvent de fabuleux vestiges grecs, des cathédrales et des châteaux normands, des jardins arabes, des palais et des églises au baroque hispanisant. Les artistes siciliens ont su enrichir ces courants artistiques venus d’ailleurs, créant un art propre à cette île, et très original.

    * LA SICILE (mon voyage en 2002)


    2 commentaires