• VIVEZ AVEC VOS DEFAUTS … et ceux des autres !

    défauts

    Mari, enfants, parents, amis … vous les adorez, mais parfois leurs travers vous énervent. Comment concilier leurs traits de caractère avec les vôtres ?

    Défaut ou qualité : la frontière est parfois difficile à tracer. Un trait de caractère est perçu comme un défaut quand il est exagéré. Etre économe et bon gestionnaire est plutôt une vertu, mais compter le moindre sou devient de l’avarice et donc, un défaut.

    Nos défauts et nos qualités ne sont pas non plus immuables : ils peuvent s’atténuer ou s’amplifier en fonction des personnes côtoyées. Parfois, nous avons le don d’exacerber un défaut chez l’autre. Inversément, le comportement de quelqu’un peut révéler un côté plus sombre de notre personnalité. Tout cela n’est pas seulement le fait du hasard. Souvent, notre passé nous pousse à rechercher certains types de personnes et de relations. Et nous créons ainsi des liens avec des gens qui correspondent à notre tempérament et à nos demandes, mêmes inconscientes. Un exemple : il n’est pas rare de voir une personnalité plutôt soumise « s’associer » avec une personne plutôt dominante. Cela se passe d’ailleurs très bien tant que leurs degrés de soumission ou de domination sont en équilibre. Mais si l’une d’elles tombe dans l’excès, la relation peut devenir plus difficile, voire toxique.

    Qui êtes-vous ?

    Il y a donc deux pôles à explorer pour vivre heureux avec ses proches : soi et l’autre.

    Mieux se connaître permet de mieux comprendre les autres et d’accepter plus vite la part de faiblesse qui existe en chacun de nous. Une fois les traits de caractère d’une personne identifiés, il est plus facile d’anticiper ses réactions pour mieux interagir avec elle.

    Vivre en bonne intelligence avec les autres, c’est savoir s’adapter à leur personnalité et composer avec leurs imperfections. Sans se soumettre, ni les dominer.

    défaut1


    votre commentaire
  • LE DIABETE

    diabète

    Un Belge sur vingt est diabétique, mais une personne sur deux l’ignore et ne reçoit donc aucun traitement : tout cela est très préoccupant, car plus le diabète est découvert tard, plus ses complications peuvent être graves.

    150 millions de diabétiques dans le monde en 2000, 300 millions estimés en 2020…

    Ces dernières années, le nombre de diabétiques explose. Au rythme actuel, on estime qu’un Belge sur dix pourrait être touché d’ici 10 ans seulement. Or, près de 90 % des cas de diabète pourraient être évités !

    Car cette « épidémie » non contagieuse est due à un type de diabète qu’il est possible de prévenir : le diabète de type 2.

    Le diabète affecta la façon dont le corps est capable de traiter le glucose provenant des sucres de l’alimentation. Il en existe deux formes.

    Le diabète de type 1 (aussi appelé insulinodépendant).

    Dans lequel le pancréas d’insuline, l’hormone qui permet au glucose de pénétrer dans les cellules et de leur donner de l’énergie. Il apparaît souvent tôt dans la vie, de façon brutale et ne peut se traiter que par des injections d’insuline.

    Le diabète de type 2 (aussi appelé diabète de maturité ou diabète non insulinodépendant).

    Le pancréas produit encore un peu d’insuline mais plus assez. Ou alors elle n’agit plus correctement en raison d’une insensibilité des tissus à l’insuline. Cette forme de diabète (la majorité des cas) est particulièrement insidieuse car elle peut progresser très longtemps sans donner de signe évident. Résultat : au moment du diagnostic, on constate déjà des complications chez un quart des patients. Des complications qui sont parfois graves, car un taux de sucre trop élevé dans le sang durant des mois ou des années peut gravement altérer le fonctionnement d’organes essentiels.

    Changez vos habitudes !

    Un de vos proches est touché ? La probabilité d’être atteint à votre tour est plus importante. Mais c’est loin d’être une fatalité ! Car si vous ne pouvez rien faire pour diminuer l’influence de l’hérédité, vous pouvez agir sur deux autres facteurs qui accentuent clairement le risque ; le surpoids et la sédentarité. Plus facile à dire qu’à faire ? Oui. Vous vous sentez souvent piégé dans des habitudes de vie très anciennes qu’il est difficile de modifier. En vous aidant d’un tout nouveau site, http://www.dieponline.be, vous trouverez toutes les clés pour déterminer votre niveau risque. Il vous aidera à mettre en place de nouvelles habitudes qui pourront réellement vous aider à échapper au diabète et à ses conséquences.

    Se faire dépister régulièrement (une simple prise de sang) est aussi essentiel, car si malgré tout le diabète fait son apparition, il est possible d’en ralentir l’évolution et donc les conséquences néfastes en adaptant votre mode de vie et en vous soignant. Bien sûr, ce n’est pas forcément facile à gérer et cela demande des adaptations importantes. Mais faire l’autruche mène à une bien plus fâcheuse évolution !

    diabète1


    votre commentaire
  • L’ASTROLOGIE (2ème partie)

    2ème partie

     

    cancer

    Le Cancer (22 juin-22 juillet)

    Tel l’enfant qui vient de naître, il exprime l’innocence et la pureté ; c’est un être qui ne comprend pas les mauvaises intentions. C’est un bon vivant qui porte en lui de nombreux désirs.

    Le Cancer reste très attaché à la famille, aux traditions et aux coutumes, il ne supporte pas d’être trompé. Les valeurs principales du Cancer sont les valeurs maternelles de protection et de tendresse, ce sont aussi les valeurs de sécurité, il aime protéger et être protégé, pour à la fois « nourrir » et trouver un refuge à son intimité.

    lion

    Le Lion (23 juillet-22 août)

    Le type Lion est un être qui possède une autorité naturelle. Conscient de sa personne, il est fier et a le sentiment de son importance, il est courageux devant l’adversité.

    Il a un caractère de combattant et n’aime pas que l’on empiète sur le terrain de ses désirs.

    C’est un idéaliste, il a de vastes ambitions qui ne peuvent rester secrètes. Il ne doute pas de lui-même, se sait une mission à remplir et possède au plus haut point le sens du devoir. Son regard est intense, sa voix est entraînante. C’est un être créatif et, pour réaliser ses œuvres, il accepte facilement la collaboration mais envisage plus rarement l’association.

    vierge

    La Vierge (23 août-22 septembre)

    Elle est éprise de perfectionnisme ; le type Vierge est prévoyant, méthodique et organisateur. Il possède au plus haut point le sens pratique et le sens des réalités.

    Il a conscience de l’effort, des grandes et des petites douleurs ; il comprend les personnes attachées aux travaux pénibles. Avant d’agir, la Vierge passe tout au crible. Elle analyse, filtre, réfléchit avant d’entreprendre. Elle a le sens des valeurs, sens de l’organisation et de la méthode. Elle cherche toujours à mieux connaître et à mettre en pratique ce qu’elle connaît.

    balance

    La Balance (23 septembre-22 octobre)

    Le type Balance a le sens de la valeur, il évolue avec les normes et les mesures admises. Il ressent la moindre vibration ; c’est un être très sensible. La Balance recherche l’équilibre entre le juste et le vrai, elle est prévoyante, ne peut vivre sans chaleur, se nourrit du contact avec les autres. Elle peut être influençable, est jalouse de ses prérogatives, c’est une nature inquiète, fragile, peu sûre d’elle-même, possède un tact extraordinaire, engendre la paix entre les êtres et crée des rapports d’équité.

    scorpion

    Le Scorpion (23 octobre-21 novembre)

    Très résistant, le Scorpion est particulièrement armé dans la lutte pour la vie, il a soif d’idéal et possède un puissant sentiment de sa valeur, il refuse la médiocrité. Il est tenace, n’est pas attaché aux valeurs extérieures, il cherche le principe, l’essentiel en toutes choses. Il tire son énergie de ses pulsions inconscientes, qu’il tend à matérialiser dans le réel, est courageux, pugnace. Peu sensible à l’opinion d’autrui, le Scorpion suit sa propre loi, possède un flair aigu, une vive intuition. Il a le goût du risque.

    sagittaire

    Le Sagittaire (22 novembre-20 décembre)

    Il est à la fois un être instinctif et conscient, a une vision humaine des choses et possède une grande énergie pour l’exprimer ; il cherche à se dépasser, aspire à l’harmonie, il cherche à faire la synthèse entre ses aspirations et la réalité. Il a un large champ de conscience.

    Le type Sagittaire recherche en toutes choses la vérité ; il veut atteindre l’équilibre et l’ordre dans le progrès et l’abondance, il préserve la hiérarchie et possède le sens de l’autorité, c’est un être confiant et optimiste, sans amertume.

    capricorne

    Le Capricorne (21 décembre-19 janvier)

    C’est un être volontaire qui sait se défendre, il fait face aux adversités de la vie, vise à atteindre les sommets de l’existence, c’est un être digne.

    Il cherche la solitude et le recueillement pour atteindre la plus forte concentration, il a une grande conscience du temps, anxieux il a le sens des réalités et prévoyant il est endurant.

    Supportant mal l’incertitude, il se construit un monde dont il est sûr ; ses amitiés sont issues d’une lente maturation, ses desseins d’une longue méditation.

    Le Capricorne peut faire passer ses sentiments loin derrière ses ambitions, il est persévérant. Ses valeurs sont celles de la fermeté, de l’endurance et de la force.

    verseau

    Le Verseau (20 janvier-18 février)

    C’est un être qui semble avoir acquis une certaine expérience de la vie, il inspire confiance, est dispensateur d’idées nouvelles, sources d’énergies et il aspire à la généralisation de la connaissance.

    Il exprime peu ce qu’il ressent, semble détache du monde et des choses, réfléchi, c’est un être réservé et discret. Il est idéaliste, aime formuler ce qui n’est pas encore conçu, c’est un anticipateur, il peut se montrer obstiné, et a besoin d’authenticité. Il aime rompre avec les idées communément admises, ce qui peut engendrer chez lui des colères explosives.

    Poisson

    Les Poissons (19 février-20 mars)

    Le type Poisson vit par l’intermédiaire de sa sensorialité et de ses sentiments, c’est un être fait de sensibilité. Il s’assimile au monde qui l’entoure en absorbant toutes sortes d’impressions. Il a la faculté de percevoir les deux côtés de toutes choses ; c’est un médiateur né, un être ambivalent. Il vit dans un monde hypothétique et il lui est difficile de se décider parmi les multiples possibilités qui s’offrent à lui. Il se montre souvent indécis ou imprécis ; absorbé par son univers, il est indifférent aux conséquences pratiques. Il est chez lui partout et nulle part car ses émotions sont de toutes sortes.

     


    votre commentaire
  • L’ASTROLOGIE (1ère partie)

    astrologie

    1ère partie

    Croire ou ne pas croire à l’astrologie ? La plupart des propos qui la concernent se placent encore sur le terrain de la croyance plutôt que sur celui de la connaissance.

    Le langage de l’astrologie

    L’astrologie est une réalité socio-historique, née il y a 5000 ans avec les Sumériens et qui s’incarna en Mésopotamie, dans l’Antiquité grecque, romaine, égyptienne, dans le monde arabe, le Moyen Age chrétien, la Renaissance européenne. Elle est un mode de pensée, un cadre de références qui accompagnèrent la vie de nos prédécesseurs et dont le rationalisme nous a soudainement coupés, il y a trois siècles.

    Notre ciel intérieur

    Aussi peut-on dire que la symbolique de l’astrologie traduit notre univers psychique inconscient et l’interprétation de ses symboles relève par nature d’une lecture qui ne peut dépendre de la pure fonction intellectuelle.

    De la Roue de la vie aux symboles

    Zodiaque vient du mot grec zöè qui veut dire « vie » et diakos qui se traduit par « roue ».

    La traduction du mot Zodiaque serait donc : Roue de la vie.

    thème astral

    La caractériologie zodiacale

    Les quatre éléments sont : le feu, la terre, l’air et l’eau ; ils seront associés aux douze signes.

    Les signes de feu sont :

    Le Bélier, le Lion, le Sagittaire.

    Les signes de la terre sont :

    Le Taureau, la Vierge, le Capricorne.

    Les signes d’air sont :

    Les Gémeaux, la Balance, le Verseau.

    Les signes d’eau sont :

    Le Cancer, le Scorpion, les Poissons.

    Cette association est riche de correspondances puisque les significations réunies dans les quatre éléments sont autant psychiques que physiques :

    Au feu correspondent l’énergie, l’animation, le dynamisme, le besoin de domination, de transformation, la création, etc.

    A la terre correspondent la solidité, la fixation, la concentration, la résistance, la détermination, le dépouillement, etc.

    A l’air correspondent l’expansion, la liaison, les échanges, le besoin de renouvellement, de mobilité et de diffusion, etc.

    A l’eau correspondent  l’instinct, l’inconscient, la mémoire, l’émotivité, la détente, la réceptivité, la plasticité, la disponibilité.

    Puis furent établis les tempéraments d’Hippocrate en accord avec les éléments :

    Le feu donnera le tempérament bilieux ;

    La terre donnera le tempérament nerveux ;

    L’air donnera le tempérament sanguin ;

    L’eau donnera le tempérament lymphatique.

     

    Mars gouverne le Bélier,

    Vénus gouverne le Taureau,

    Mercure gouverne les Gémeaux,

    La Lune gouverne le Cancer,

    Le Soleil gouverne le Lion,

    Mercure gouverne la Vierge,

    Mars gouverne le Scorpion,

    Jupiter gouverne le Sagittaire et les Poissons

    Saturne gouverne le Capricorne et le Verseau.

    bélier

    Le Bélier (21 mars-20 avril)

    Il est impulsif et vigoureux, va droit au but, avec courage et audace.

    Il aime être à l’avant-garde des idées, c’est un précurseur, un conducteur, il a l’âme d’un chef.  Il agit avec passion, est plein de générosité et déborde d’élan vital.

    Le Bélier se sent toujours concerné par quelque chose qui commence, il a l’instinct de conquête et possède un grand besoin d’agir.

    Gouverné par Mars, dieu de la Guerre et des Combats, le Bélier veut avoir prise sur la vie.

    Taureau

    Le Taureau (21 avril-20 mai)

    Il est doté d’une forte constitution physique, est amoureux de la nature. Attelé au travail, le Taureau avance régulièrement, utilisant sa puissance pour renverser les obstacles. Il est fécond et productif, réalisateur, in incarne, accomplit dans le réel.

    Le Taureau est résolu, obstiné, patient. Lent à s’engager mais ne revenant plus sur ses choix, il est fidèle en amitié et en amour. Il cherche à récolter ce qu’il a d’abord semé et ne s’en remet pas au hasard.

    Gemeaux

    Les Gémeaux (21 mai-21 juin)

    Le Gémeau est-il un être double ou un être qui possède deux personnages : à deux on fait plus qu’un seul. Le type Gémeaux est d’une grande créativité.

    Il a le sens de la fraternité et de la camaraderie. « Jeune d’esprit », il est espiègle, voire taquin.

    Mû par l’appel instinctif de la vie, le Gémeaux peut mener plusieurs actions à la fois, il aime la compagnie et a le sens des contacts. Il se module à toutes les circonstances, c’est un être hyperadaptable. Aux Gémeaux sont associées les valeurs de vie.


    votre commentaire
  • LES DAHLIAS, c’est le pompon !

    dahlia24

    Il en existe de toutes les couleurs, de toutes les formes, de toutes les tailles. Ils sont faciles à cultiver et battent des records de floraison, tant en abondance qu’en longévité. Qui sont-ils ? Mais ce sont les dahlias !

    dahlia%20ros

    Ils ont fait un retour en force dans nos jardins voici quelques années et c’est tant mieux ! Du jaune citron au rouge cramoisi, ils ensoleillent les parterres de leurs nombreuses variétés avec une robustesse quasi insolente. Les dahlias résistent à tout et enchantent nos étés : impossible de passer à côté !

    Originaires du Mexique, ils tirent leur nom du botaniste suédois André Dahl, qui les réintroduisit en Europe au XVIIIe siècle, non pas pour leurs qualités environnementales, mais pour la prétendue qualité gustative de leurs tubercules. En réalité, leur culture fut très vite abandonnée, la pomme de terre étant nettement meilleure !

    dahlias_coupes

    Tout au long du XIXe siècle, les horticulteurs se sont alors passionnés pour la plante et en ont créé des milliers de variétés aux noms qui semblent raconter des histoires (« Orgueil du parc de Clagny », « Deuil du député Thiers ») ou encore mettre en scène des personnages (« Madame Berthe Duparé », « Petit Pierre », « Cosette »).

    Ces bulbeuses caduques sont cultivées comme des annuelles en climat froid : plantez-les lorsque les risques de gelées nocturnes sont écartés, de préférence quand la terre est bien réchauffée (entre fin avril et mi-mai). Donnez-leur du soleil et un sol riche, profond et frais, enrichi de compost ou de fumier. Elles feront un bel effet dans le potager, une terre particulièrement bien adaptée.

    LES DAHLIAS, c'est le pompon

    Quelle variété choisir ?

    Les dahlias décoratifs à fleurs plates, doubles et souvent très grandes.

    Les dahlias cactus aux pétales pointus.

    Les dahlias pompon en forme de boules

    Les dahlias nains à fleurs simples et à fleurs doubles.

    Les dahlias anémone ressemblent … aux anémones.

    galerie-membre,fleur-dahlia,dsc02056-dahlia-orange-coeur-jaune


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique