• L'HERAULT - (2012) 2e partie

    L’HERAULT – MON VOYAGE EN JUIN 2012 (France) en quatre parties

    2ème partie 

    SAINT-GUILHEM-LE-DESERT

    Dans une vallée du bout du monde, au confluent du Verdus et de l’Hérault, vous attend un joyau de pierres blondes. Le long des Gorges de l’Hérault, la cité médiévale étire ses vieilles ruelles sous le soleil Languedocien depuis douze siècles. Située au cœur du Val de Gellone, nichée dans un écrin de roches aux falaises vertigineuses où s’accrochent le thym, la lavande et le romarin.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    Ce village resserré autour d’une ancienne abbaye et niché au pied d’impressionnantes falaises calcaires porte le nom de son patron fondateur ; il a conservé son identité médiévale avec une authenticité rare. Des petites rues sinueuses traversent le village pour aboutir à la place de la Liberté sur laquelle s’ouvre le portail de l’église abbatiale.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    On peut y voir quelques belles façades du Moyen Age avec des baies géminées ou en arc brisé.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    le souffleur de verre 

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie    L'HERAULT  - (2012) 2e partie  l'Hérault

     

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie    

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

     

    L'HERAULT  - 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie    

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L’Eglise abbatiale

    De l’abbaye, fondée en 804 par Guilhem, (cousin de charlemagne) il ne reste que l’église construite au 11e siècle. Les colonnettes en piédroits et les médaillons incrustés sont des fragments gallo-romains. Sous le sanctuaire se trouve la crypte qui abritait primitivement le tombeau de saint Guilhem. 

     

     

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

     

    LA GROTTE DE CLAMOUSE

    Découverte en 1945 à la faveur d’une sécheresse exceptionnelle qui permit de franchir le siphon de la source de la Clamouse.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

     

    Classée « site scientifique et pittoresque » par le Ministère de l’Ecologie. La plus grande diversité de cristaux en France (cristaux d’aragonite, excentriques, buffets d’orgues, draperies …)

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie    

     

     

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

     Palavas-les-Flots

    PALAVAS-LES-FLOTS

     

    Ce joli port de pêche, à l’embouchure du Lez conserve, sous les cris des mouettes, un vieux quartier pittoresque et animé, autour de son grau.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

     sculpteur sur la plage

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

     

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    Un célèbre train à vapeur a inauguré en 1872, le rôle de Palavas comme plage des Montpelliérains. Cette station balnéaire a été gagnée sur les marais, qui, encore au 19e siècle, envahissaient la côte languedocienne. Le nom de Palavas rappelle ces marais, palus en latin.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

     

    LE LAC DU SALAGOU

    La rivière Salagou prend sa source au col de la Merquière sur la commune de Brenas et reçoit des courants d’eaux en période de fortes pluies. En été, elle peut être asséchée. Elle traverse les territoires des communes de Mérifons, Salasc, Octon, Liausson, Celles, Lacoste, et après un parcours de 18 km se jette dans la Lergue. La vallée du Salagou s’étend sur 13 km. Ce site est notamment remarquable pour ses oiseaux, le Bruant ortolan, le Busard cendré, l’Aigle de Bonelli.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie   

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie   

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie   

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    La ruffe (grès à grains de silice très fins entourés d’oxyde de fer) et sa couleur rouge atypique est caractéristique de cette région et donne au site sa singularité. Elle est issue de la sédimentation de boue (sable et argile). Au centre de ce bassin l’épaisseur de la ruffe rouge et grise est estimée à 2500 mètres.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie   

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    Lieu magique, issu d’événements géologiques, modelé par le travail des agriculteurs pendant des siècles, le Grand Site du Salagou offre à tous le spectacle lunaire de paysages arides.

    L'HERAULT  - (2012) 2e partie

    Le barrage a été réalisé entre 1964 et 1968. Il joue un rôle de limiteur de crues et en période de sécheresse, il permet à la Lergue et à l’Hérault de « gonfler » leurs lits afin de favoriser l’irrigation de la vallée.

    A suivre pour la 3ème partie


    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    1
    Samedi 22 Décembre 2018 à 17:33
    Daniel

    La grotte semble magnifique !

    2
    Samedi 22 Décembre 2018 à 18:00

    merci de votre visite Daniel

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :