• BONNE ANNEE 2019

     

    Et Noël se termine

    Quand janvier se dessine

    A l’aube de cette année

    On débute la journée

     

    L’étoile nous a ravis

    A balayé nos soucis

    Et nous a semé l’amour

    En notre cœur tour à tour

     

    Bonne année, bonne santé !

    Et d’emblée, sérénité

    Joie et bonheur, paix pour vous

    Plein de douceur entre nous

     

    Bisous, de la bonne humeur

    Partout il y a de l’ardeur

    Bien présent le nouvel an

    Faut l’entamer en chantant  !

     

    Amour, santé et bonheur

    Joie et bonté dans les cœurs

    Soyez heureux et comblés

    Mais vivez le verbe « aimer » !

     

    Josiane, le 1er janvier 2019.

    BONNE ANNEE 2019

     


    4 commentaires
  •  

     

    LES PYRENEES ORIENTALES (1998)

     

    PYRENEES ORIENTALES (1998)

    village des aloesvillage des Aloës 

    Construit en terrasse comme un village méditerranéen, cet hôtel situé au bord de la mer se trouve à proximité de la frontière espagnole.

    Présentant des résidences décorées aux couleurs de la ville de Collioure et situé à 800 mètres d’une plage rocheuse, cet hôtel est idéal pour les vacances en famille.

    banyuls

    Banyuls-sur-mer

    Aquarium de Banyuls-sur-mer 

    L’Aquarium de Banyuls dans les Pyrénées Orientales passionne à coup sûr les enfants qui le découvrent. Cet aquarium, très ancien, est crédité d’une excellente réputation, comme les nombreuses familles de poissons qui y sont recensées.  Créé en 1885 par l’Université de Paris, l’Aquarium de Banyuls a choisi de faire découvrir, par le biais de son enseignement et de ses nombreux bassins à poissons, la vie des fonds marins de la méditerranée, il présente les principales espèces de poissons et d’invertébrés du Golfe de Lion.

    Son but est de faire connaître la faune marine locale dans un environnement aussi proche que possible de la réalité. 

    aquarium Banyulsaquarium de Banyuls

    Sculpté au fil des ans par la main de l’homme, le vignoble de la Côte Vermeille a pris racine entre terre et mer, sur un sol aride et tourmenté.

    C’est au cœur de ce terroir insolite que sont nées les A.O.C. Banyuls et Collioure… des vins aujourd’hui renommés bien au-delà des frontières du Roussillon. Produits sur le même terroir que le Banyuls, les vins de Collioure, rouges ou rosés sont chaleureux, aromatiques, aux tanins riches, soyeux et puissants.

    vin de Banyulsle vin de Banyuls

    village catalanvillage catalan

     

    Massif du Canigou (2784 m)

    Dernier sommet oriental de la chaîne pyrénéenne, le Mont Canigou s’élève à 2784 m d’altitude. Il domine directement Perpignan et la plaine du Têt, à moins de 50 km de la mer. De ce fait, on le voit de très loin dans tout le Roussillon et sa silhouette est un amer bien familier pour tous les marins du Golfe du Lion.

    massif du Canigou

    massif du Canigou

    Jujols

    Le territoire de Jujols ne possède pas de vestiges de l’époque préhistorique. Nos lointains ancêtres ont pourtant vécu dans les collines du Conflent, qui étaient pour eux idéales (boisées, proches de la plaine, douces au climat).

    PYRENEES ORIENTALES (1998)

    église de JugolsEglise de Jujols 

     

    Port-Bou – la côte Vermeille

    Port-Bou (Portbou) est une petite ville frontière franco-espagnole située dans le nord de la Catalogne, sur la mer Méditerranée. Elle appartient à la province de Gérone et plus précisément à la « comarque de l’Alt Empordà  » la plus au nord des huit composant la région. Étymologiquement « Portbou » signifie « port de pêcheurs », les bous était des barques de pêche typiques.   

    Port-Bou
    Port-Bou

    Port-Bou se trouve dans le nord de l’Espagne le long de la Méditerannée.
    Mais c’est surtout la dernière gare Espagnole avant d’entrer en France; Autrement dit, nous sommes dans la gare frontière côté Espagnol.

    panorama2

    Une des caractéristiques des réseaux Renfe et Sncf, c’est la différence d’écartement. En effet, le réseau Espagnol national est caractérisé par un écartement un peu plus large.

    PYRENEES ORIENTALES (1998)

     barques catalanes

    barques catalanes

    Cucugnan   

    Blotti aux pieds de Quéribus, le village de Cucugnan (Cucuniano), est mentionné pour la première fois en 951.

    PYRENEES ORIENTALES (1998)

    A la fin du Xème siècle, l’émiettement du pourvoir carolingien entraîne la multiplication des forteresses sur les hauteurs (Quéribus, Peyrepertuse).              

    En 1111, Peyrepertuse et tout le territoire qui lui appartient entrent dans le domaine du comte de Barcelone.

    village de Cucugnanvillage de Cucugnan

    Au pied du château de Quéribus, cette petite localité des Corbières considérée parmi les villages de caractère du département, demeure le village du légendaire curé de Cucugnan, rendu célèbre par Alphonse Daudet dans « Les Lettres de mon Moulin ». Dans le coeur du village, une ancienne maison a été aménagé en théâtre et présente, toutes les demi-heures le « Sermon du Curé de Cucugnan ». 

    église de CucugnanEglise de Cucugnan

    L’abbé Martin était curé… de Cucugnan. Bon comme le pain, franc comme l’on il aimait paternellement ses Cucugnanais ; pour lui, son Cucugnan aurait été le paradis sur terre, si les Cucugnanais lui avaient donné un peu plus de satisfaction. Mais, hélas! les araignées filaient dans son confessionnal, et le beau jour de Pâques, les hosties restaient au fond de son saint ciboire. Le bon prêtre en avait le coeur meurtri, et toujours il demandait à Dieu la grâce de ne pas mourir avant d’avoir ramené au bercail son troupeau dispersé. 

    Alphonse Daudet – Le curé de Cucugnan  

    chateau de Quéribus à Cucugnanchâteau de Quéribus à Cucugnan

     

    Peyrepertuse   

    A quelques kilomètres à peine de Quéribus, la forteresse de Peyrepertuse étire sa longue silhouette sur un éperon rocheux du massif des Corbières.

    PYRENEES ORIENTALES (1998)

    Contrairement à sa voisine, elle n’eut guère à souffrir des malheurs de la Croisade albigeoise et de ses interminables répliques. Elle n’eut pas davantage à éprouver au cours de son histoire les péripéties de la guerre.

    peyrepertuse009-529x377

    Tel un immense vaisseau de pierre au sommet d’une falaise qui culmine à près de 800 m d’altitude, les ruines du château de Peyrepertuse sont sans doute les plus spectaculaires des châteaux cathares.

    Le site de Peyrepertuse a été occupé depuis le 1er siècle avant J.C. 

    Peyrepertuse

    peyrepertuse008-529x319

    Peyrepertuse

    Gorges de Galamus  

    Les Gorges de Galamus orientée Nord/sud s’étendent sur 2 km à cheval sur les départements de l’Aude et des Pyrénées Orientales sur les communes de Cubières sur Cinoble et Saint Paul de Fenouillet. La partie la plus profonde et le site classé de l’ermitage se situent sur Saint de Paul de Fenouillet.   

    Galamus1gorges de Galamus

     

    La Sardane

    La sardane, c’est un art de vivre, une philosophie. Il n’y a pas d’âge pour la danser.

    Danse compliquée dont les pas et les pointes sont comptées, cette ronde qui mêle des groupes d’amis ou des villages entiers sur les places n’est pas dansée que pour le folklore mais pour sentir cette unité catalane.

    sardane

    la Sardane 

     

    Andorre

    Andorre est située au coeur des Pyrénées, entre la France et l’Espagne, avec une superficie de 468 km2 et une population de plus de 65.000 habitants. 

    Le pays, dont la forme rappelle celle d’un triangle dont la base serait retournée, est traversé par trois rivières qui parcourent chacune des trois vallées principales, tout en dessinant une forme d’Y. Ces trois rivières portent le nom de « Valira » mais il faut les différencier comme « Valira del Nord », « Valira d’Orient » et « Gran Valira ».

    Andorre2

    Le territoire est particulièrement montagneux. 65 sommets se situent à plus de 2.000 mètres d’altitude. Le plus haut d’entre eux est le « Pic de Coma Pedrosa » (2.942 m).

    Le point le plus bas se trouve à la frontière entre l’Espagne et l’Andorre (840m).

     

    Perpignan 2ème ville catalane

    Perpignan (en catalan : Perpinyà) est une commune française située dans le département des Pyrénées-Orientales et la région Languedoc-Roussillon. Dans les Pyrénées Orientales, Perpignan se situe dans la comarque (micro région naturelle) du Roussillon et en est la capitale.

    Ancienne capitale continentale du royaume de Majorque, Perpignan la catalane fait le pont entre la péninsule Ibérique et le Sud de la France

    palais des rois de Majorque Perpignanpalais des rois de Majorque à Perpignan 

    Le Palais des Rois de Majorque  

    Le château fut commencé avant 1274, c’est à dire deux ans avant le décès de Jacques 1er, évènement qui marqua officiellement la séparation des deux royaumes. Jacques 1er avait donc fait savoir bien avant son intention de séparer en deux son royaume. Sa construction se déroula sur 35 ans, la fin étant marquée par la consécration des chapelles en 1309. 

    Le_castillet_de_Perpignan

    le Castillet 

    Le Castillet

    Ce petit château de briques roses, d’abord porte de ville, puis prison, a été bâti fin du XIVe siècle. Louis XI en le remaniant y ajouté la porte Notre-Dame. Ses machicoulis allongés, le dôme rose de son clocheton lui confèrent une allure originale dans l’architecture militaire. Il abrite un Musée Catalan des Arts et Traditions Populaires, baptisé Casa Pairal.

    PYRENEES ORIENTALES (1998)

    LES PYRENEES ORIENTALES


    4 commentaires
  • JOYEUX NOEL 2018

    10.gif

     

    Paix du cœur et de l’esprit, c’est Noël !

    La douceur en nous jaillit, bien réelle

    Oui, c’est un moment de sérénité

    Un temps où ressurgit le verbe « aimer ».

     

    Nous rangerons les soucis de l’année

    Nos rancoeurs aussi en cette veillée

    Pour laisser place à la joie, à l’amour

    A la magie des paillettes du jour.

     

    Heureuse et merveilleuse fête

    En nos cœurs le bonheur se reflète

    Et exprime au monde en cette nuit

    Le doux chant des douze coups de minuit.

     

    Joyeux Noël à ceux qui me sont chers

    Gardons l’espoir : « demain bien plus qu’hier »

    S’envolent mes prières vers le ciel

    De jours meilleurs, en un cri solennel !

     

    Josiane – Le 24 décembre 2018

     

    JOYEUX NOEL

     

    noel2.jpg


    votre commentaire
  •  les dictons en décembre

    Belle nuit en hiver, jour qui suit souvent couvert.

    Brouillards dans les Avents font pommes à l’avenant.

    C’est quand le merle sifflera que l’hiver s’en retournera.

    Chaque chose en son temps, les navets et les choux pour le mois de l’Avent.

    Décembre aux pieds blancs s’en vient, an de neige est an de bien.

    Décembre prend et ne rend.

    En décembre fais du bois et endors-toi.

    En décembre, journée courte, longue nuit.

    En décembre, les pieds dans la cendre.

    En hiver, plus même qu’en été, est incommode d’être pauvre.

    Entre Noël et la Chandeleur, il n’y a plus de laboureur.

    Froid et neige en décembre, du blé à revendre.

    La neige n’a jamais gardé son vent.

    Le mois de l’Avent est de pluie et de vent, tire ton bonnet jusqu’aux dents.

    Le mois de l’Avent est sujet au vent.

    Les arbres les plus vieux ont les fruits les plus doux.

    Les jours entre Noël et les Rois indiquent le temps des douze mois.

    Les canards qui volent haut dans le ciel annoncent la neige de l’hiver.

    Mistral du samedi n’a jamais vu le lundi.

    Neige avant Noël, fumier pour les seigles.

    Neige de décembre, c’est pour le jardin cendres.

    Neige en hiver donne bonne moisson. 

    Pendant les glaces de l’hiver ne faut les terres cultiver. 

    Pendant les Avents, pluie, froid et vent. 

    Pluie orageuse dans l’Avent, l’hiver n’arrive pas à temps.

    Quand en hiver est en été, cette contrariété ne fit jamais bonne année.

    Quand l’eau sort au mois mort, toute l’année elle sort.

    Quand secs sont les Avents, abondant sera l’an. 

    Qui en décembre cherche l’ombrier, à Pâques cherchera le foyer.

    Qui plante pendant l’Avent gagne une année de temps. 

    Quand secs sont les Avents, abondant sera l’an. 

    Si décembre de froid est chiche, le paysan ne sera pas riche. 

    Si décembre est sous la neige, la récolte se protège. 

    Si l’hiver est chargé d’eau, l’été ne sera que plus beau.

    S’il tonne en décembre, l’hiver est corrompu. 

    Soleil d’hiver, tard levé, bientôt couché et caché. 

    Tel Avent, tel printemps. 

    Tonnerre en décembre est signe d’année venteuse. 

    Un mois avant et après Noël, l’hiver se montre plus cruel.

    les dictons en décembre

     


    votre commentaire
  • LA VALLEE DE LA MOLIGNEE 

     la molignée

    La Molignée

    Cette petite rivière du Condroz, fleuron de ce coin du Namurois, creuse sa vallée depuis la région de Mettet et Florennes pour se jeter dans la Meuse à Anhée après avoir reçu quantité de petits affluents dont le principal est le Flavion. Généralement calme, sauf en cas de grosses crues, elle nous a donné des paysages somptueux, dans lesquels se sont naturellement intégrés de charmants petits villages.

    Cette rivière sinueuse, encore sauvage en de nombreux endroits, donne son charme à l’une des plus petites vallées de la province de Namur et certainement l’une des plus encaissées.

    molignee1

    La Molignée et le Flavion ayant profondément entaillé le plateau calcaire, le relief comporte quelques dénivelées excitantes.

    L’itinéraire en est fort varié : campagnes bosselées aux vastes panoramas ; traversées forestières ; vagabondages au creux de vallons sauvages, bordés quelquefois de hautes falaises. Enfin, le randonneur découvrira l’abbaye de Maredsous, les ruines de Montaigle, le château ferme de Falaën et surtout de beaux villages aux maisons de pierres. 

    Maredsous

    Monastère fondé au dix-neuvième siècle, dans la jolie vallée de la Molignée, affluent de la Meuse. Maredsous dépend d’un passé bien plus lointain. Plus que millénaire, en réalité.

    abbaye maredsous

    Petit village aux activités multiples telles que la vie lithurgique, publications scientifiques, bibliques et pastorales, accueille chaque année quelques 300.000 visiteurs. L’abbaye fut construite vers 1872 par des Bénédictins dans un style néo-gothique, sur un plateau boisé dominant la vallée de la Molignée.

    Le Monastère dépend d’un passé bien plus lointain, plus que millénaire, en réalité.  Les moines de Maredsous sont des bénédictins. Pourquoi ce nom de bénédictin? Parce qu’ils suivent une Règle de vie composée par saint Benoît (en latin = Benedictus; d’où bénédictins, pour désigner ses disciples). Saint Benoît n’a pas inventé la vie monastique, sa Règle est héritière de toute une tradition.

    La bière

    Les bières de Maredsous sont des bières d’abbaye.

    Il existe 4 bières de Maredsous, toutes de haute fermentation avec refermentation en bouteilles. Elles sont fabriquées à la brasserie Moortgat à Breendonk (Duvel).

    LA VALLEE DE LA MOLIGNEE

    Les arômes délicats, fruités ou caramélisés de ces bières se marient parfaitement avec les parfums du fromage de Maredsous dans un mélange subtil et harmonieux…

    Le fromage

    En 1953, la ferme de l’Abbaye produisant en quantité abondante un lait d’excellente qualité, les moines décidèrent de créer leur propre fromage.  Sur le modèle du réputé Port-Salut, ils renouèrent avec des méthodes d’affinage ancestrales pour créer un produit d’exception : un fromage à croûte qui rencontra un succès immédiat.

    LA VALLEE DE LA MOLIGNEE

    En 1959, les moines cédèrent la production à la Laiterie régionale de Herve.  Le fromage de Maredsous cultive cependant toujours son caractère unique dans les caves de l’Abbaye au moment de l’affinage où il trouve un environnement propice à la métamorphose du ‘caillé’, le lait coagulé qui sert de préparation.

    Le pain

    Les produits fabriqués dans les ateliers de l’Abbaye sont vendus exclusivement à la cafetaria du Centre St Joseph : vous ne les trouverez nulle part ailleurs.

    LA VALLEE DE LA MOLIGNEE

    Si le pain des moines est toujours fabriqué selon la même recette, le pain de froment est quant à lui le résultat d’un mélange de véritable farine de froment, de lait et matière grasse soigneusement sélectionnée.

    Les tartes, les gâteaux et pâtisseries sont réalisés avec le même savoir faire.

    Les draisines

    Les Draisines de la Molignée sont un savant mélange du cuistax et de véhicule ferroviaire. L’ancienne ligne 150, reliant jadis Tamines à Jemelle, leur sert de support. Grâce à elles, vous découvrirez de splendides paysages inédits de la vallée de la Molignée. Détente en pédalant à votre rythme sur la voie qui longe la pittoresque vallée de la Molignée entre Falaën et Maredsous.

    draisines

    Maredret, village artisanal

    Vous serez séduits par un village réputé pour la beauté de ses paysages et ses richesses naturelles dominé par une abbaye néo-gothique. Le petit patrimoine (chapelle, calvaire..) saura vous émerveiller au détour d’un chemin. Mais le village de Maredret  s’est surtout développé autour de ses artisans, par la visite du Musée du Bois et de la Vie Rurale qui présente plus de 1.800 pièces, du XIXe siècle à nos jours.  

     artisanat maredret

    artisanat maredret1

    Le village abrite une abbaye datant du XIXe siècleLa fondation de cette abbaye des Saints Jean et Scholastique s’inscrit dans le renouveau monastique du 19ème siècle. La première pierre de l’abbaye fut posée le 5 août 1891.

    Maredret

    abbaye de Maredret

    Les ruines de Montaigle

    Se dressant fièrement sur un éperon rocheux, dans une nature sauvage, les ruines du château fort de Montaigle semblent sortir tout droit d’un Moyen Age légendaire.
    Elles occupent le sommet d’un massif calcaire s’étirant d’est en ouest et dominant, à la cote moyenne de 
    160 mètres, le confluent de la Molignée et du Flavion dont les eaux mêlées vont rejoindre celles de la Meuse en aval du village d’Anhée.
    Le vallon tout entier ne manque pas de grandeur ni de beauté, mais son caractère émouvant a sans doute moins compté aux yeux des populations passées que les possibilités de défense naturelle qu’il leur offrait.

    ruines montaigle

       les ruines de Montaigle

    Falaën

    Falaën, est accroché à un versant de la vallée qui mène à la Molignée. Cette rivière serpente au milieu des bois et forêts avoisinants et ses méandres invitent, chaque week-end, au calme et à la promenade.

    L’habitat très dense en pierre calcaire, enserre des volumes hauts appartenant pour la plupart au XIXème siècle dont l’implantation souple ménage des courettes refermées par des dépendances. Le village est constitué d’un ensemble d’habitations du 19 ème siècle en pierre calcaire sous toitures de pannes rouges, implantées souplement de part et d’autre de la voirie et précédées de courettes pavées.

    Le château ferme de Falaën (17e siècle) est constitué d’un quadrilatère construit en briques et en pierres durant la seconde moitié du XVIIème siècle et protégé par 4 tours d’angle.

    chateau ferme falaen

    château ferme de Falaën

    Sosoye

    Niché dans les méandres de la Vallée de la Molignée, Sosoye est un charmant petit village condruzien.  Autour de sa rue principale, le cœur du village est en pierre calcaire. La montagne de Ranzinelle surplombe Sosoye et offre une vue imprenable sur la Molignée et les charmes du village.

    sosoyeSosoye

     

    A côté des produits classiques tels que la bière et le fromage de Maredsous, on peut également s’arrêter pour déguster les fameuses truites de la Molignée et les farios élevés dans la pisciculture d’Ermeton-sur-Biert, le cresson, les escargots de Warnant, « Li Crochon », la boulette de Chertin à Falaën, le Sommière, le Molignard et encore bien d’autres succulents mets… 

    truite

     

    molignée 1

     


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires